Le Secrétaire général appelle les parties au Darfour à cesser immédiatement les hostilités et à négocier un règlement pacifique des conflits

10 mars 2014
SG/SM/15700-AFR/2835

Le Secrétaire général appelle les parties au Darfour à cesser immédiatement les hostilités et à négocier un règlement pacifique des conflits

10/3/2014
Secrétaire général
SG/SM/15700
AFR/2835
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL APPELLE LES PARTIES AU DARFOUR À CESSER IMMÉDIATEMENT

LES HOSTILITÉS ET À NÉGOCIER UN RÈGLEMENT PACIFIQUE DES CONFLITS


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:


Le Secrétaire général est profondément préoccupé par l’escalade de la violence et ses effets sur les civils au Darfour.  Depuis la fin du mois de février, les combats entre les groupes rebelles et les milices locales au Sud-Darfour ont jeté à la rue des milliers de personnes, compte tenu des pillages et des villages incendiés.  Au Nord-Darfour, au cours de ces derniers jours, des milliers de personnes ont fui les combats intercommunautaires et cherché protection dans le camp de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies (MINUAD) à Saraf Umra.  La Mission fait tout son possible pour appuyer le règlement de ces conflits, protéger les civils et aider les partenaires humanitaires à porter secours aux personnes dans le besoin.


Le Secrétaire général lance un appel urgent à toutes les parties pour qu’elles cessent immédiatement les hostilités et négocient un règlement pacifique des conflits.  Il appelle le Gouvernement du Soudan et les belligérants à coopérer avec la MINUAD et les partenaires humanitaires pour ouvrir l’accès aux zones en conflit et assurer la protection des civils ainsi que la fourniture de l’aide à ceux qui en ont besoin.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.