Le Secrétaire général condamne l’attentat qui a causé la mort de trois policiers à Bahreïn et appelle à un dialogue politique inclusif

4 mars 2014
SG/SM/15684

Le Secrétaire général condamne l’attentat qui a causé la mort de trois policiers à Bahreïn et appelle à un dialogue politique inclusif

4/3/2014
Secrétaire général
SG/SM/15684
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CONDAMNE L’ATTENTAT QUI A CAUSÉ LA MORT DE TROIS POLICIERS

À BAHREÏN ET APPELLE À UN DIALOGUE POLITIQUE INCLUSIF


La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général condamne l’attentat à la bombe perpétré aujourd’hui dans le village de Daih, à Bahreïn, causant la mort de trois policiers.  Il transmet ses sincères condoléances aux familles des victimes et au Gouvernement de Bahreïn.  De tels actes de violence ne peuvent être justifiés par aucune cause.


Le Secrétaire général se dit convaincu qu’un véritable dialogue politique inclusif est le seul moyen d’avancer.  Il exhorte tous les Bahreïnis à s’unir pour créer un environnement propice à la promotion de la réconciliation.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.