Le Secrétaire général condamne l’escalade de la violence en Thaïlande et appelle les parties à un dialogue substantiel pour mettre fin à la crise et faire avancer les réformes

23 février 2014
SG/SM/15662

Le Secrétaire général condamne l’escalade de la violence en Thaïlande et appelle les parties à un dialogue substantiel pour mettre fin à la crise et faire avancer les réformes

23/2/2014
Secrétaire général
SG/SM/15662
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CONDAMNE L’ESCALADE DE LA VIOLENCE EN THAÏLANDE ET APPELLE LES PARTIES À UN DIALOGUE SUBSTANTIEL POUR METTRE FIN À LA CRISE ET FAIRE AVANCER LES RÉFORMES

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général condamne l’escalade de la violence, au cours de la semaine dernière en Thaïlande, en particulier les attaques menées contre les manifestants durant lesquelles même des enfants ont trouvé la mort.  Il lance un appel pour que la violence cesse immédiatement quelle qu’en soit l’origine, et appelle le Gouvernement à traduire les auteurs en justice.

Le Secrétaire général est fermement convaincu qu’aucune partie ne devrait recourir à la violence pour résoudre les divergences et différends politiques.  Il exhorte les parties à respecter les droits de l’homme et l’état de droit, à prévenir toute nouvelle attaque et à s’engager dans un dialogue substantiel visant à mettre fin à la crise et à faire avancer les réformes.  Le Secrétaire général manifeste sa disposition à apporter son aide de quelque façon que ce soit.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.