Le Secrétaire général décide que la réunion de Montreux sur la Syrie se déroulera sans la participation de l’Iran

20 janvier 2014
SG/SM/15596

Le Secrétaire général décide que la réunion de Montreux sur la Syrie se déroulera sans la participation de l’Iran

20/1/2014
Secrétaire général
SG/SM/15596
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DÉCIDE QUE LA RÉUNION DE MONTREUX SUR LA SYRIE SE DÉROULERA SANS LA PARTICIPATION DE L’IRAN

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:

Pendant le conflit brutal de ces trois dernières années, le peuple syrien a connu d’horribles souffrances, le manque d’aide humanitaire et des violations des droits de l'homme.  Le Communiqué de Genève du 30 juin 2012 reste le cadre convenu au niveau international pour mettre fin à la crise.  Le Communiqué est la base sur laquelle la communauté mondiale se réunira mercredi prochain à Montreux, en Suisse, et la fondation des négociations entre les parties syriennes qui débuteront vendredi à Genève.

Tout au long du conflit syrien, le Secrétaire général a cherché à faire tout ce qui était en son pouvoir pour parvenir à une solution politique, seule voie à suivre.  Il a toujours maintenu que les partenaires régionaux qui ont une influence sur les parties syriennes devraient faire leur part dans la promotion de la mise en œuvre du Communiqué de Genève, y compris la création d’un organe de gouvernement transitoire doté des pleins pouvoirs exécutifs.  Plus récemment, il a essayé de faire en sorte que tous ceux qui peuvent contribuer au succès du processus de paix syrien soient présents à ​​Montreux pour exprimer leur solidarité et leur soutien au peuple syrien.

Dans cet esprit, lors d’une série de réunions et de conversations téléphoniques, de hauts responsables iraniens ont assuré le Secrétaire général que l’Iran a compris et soutenu la base et l’objectif de la Conférence, y compris le Communiqué de Genève.  Le Secrétaire général est profondément déçu par les déclarations publiques faites aujourd’hui par l’Iran qui ne sont pas du tout conformes à cet engagement déclaré.  Il continue d’exhorter l’Iran à se joindre au consensus mondial qui sous-tend le Communiqué de Genève.  Étant donné que ce dernier a choisi de rester en dehors de cet entendement fondamental, le Secrétaire général a décidé que la réunion d’un jour de Montreux se déroulera sans la participation de l’Iran.

Le Secrétaire général attend avec impatience de rejoindre les parties initiatrices -la Fédération de Russie et les États-Unis- ainsi que les autres États et organisations qui participeront à cet élan pour la paix très important et attendu depuis longtemps.  Les parties syriennes, la région et la communauté internationale ont l’occasion et la responsabilité de mettre fin à la violence et d’entamer la transition vers une nouvelle Syrie.

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.