Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur le Soudan du Sud

25 Juillet 2014
SC/11492-AFR/2943

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur le Soudan du Sud

25/7/2014
Conseil de sécurité
SC/11492
AFR/2943
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE FAITE PAR LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE SOUDAN DU SUD


On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de juillet, M. Eugène-Richard Gasana (Rwanda):


Les membres du Conseil de sécurité condamnent fermement la série d’attaques lancées le 20 juillet par des jeunes et les forces d’opposition armés ainsi que celles lancées le 23 juillet par les forces gouvernementales sud-soudanaises qui luttent pour le contrôle de la localité de Nasser dans l’État du Haut-Nil (Soudan du Sud).


Les membres du Conseil déplorent vivement l’absence de progrès en vue de la paix et de la réconciliation au Soudan du Sud.  Ils réaffirment leur plein appui aux efforts de médiation entrepris par l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et exhortent toutes les factions au Soudan du Sud à cesser immédiatement les hostilités, conformément aux accords signés en ce sens, et à reprendre des pourparlers de paix sans exclusive, portant sur toutes les questions.  Ils se félicitent de l’annonce faite par l’Autorité sur la reprise des pourparlers de paix, le 30 juillet, rappellent aux parties l’engagement qu’elles avaient pris le 10 juin de parvenir à un accord sur la formation d’un gouvernement provisoire d’unité nationale en 60 jours.  Les membres du Conseil soulignent que les attaques contre les civils et les Casques bleus des Nations Unies peuvent constituer des crimes de guerre.  Ils font part de leurs condoléances aux familles des civils blessés ou tués au cours de ces accrochages et au peuple sud-soudanais qui mérite de vivre en paix.


Les membres du Conseil soulignent que les auteurs de violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire doivent être traduits en justice et que la lutte contre l’impunité est l’un des piliers de la réconciliation.  Ils se félicitent à cet égard de la publication du rapport d’étape de la Commission d’enquête de l’Union africaine pour le Soudan du Sud et réaffirment leur plein appui à ses travaux.  Ils se disent également alarmés par les rapports faisant étant de recrutement d’enfants de la part des deux parties.


Les membres se félicitent de la nomination le 23 juillet d’Ellen Margrethe Løj (Danemark) comme nouvelle Représentante spéciale du Secrétaire général et Chef de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS).


Les membres du Conseil de sécurité soulignent leur plein appui aux efforts déployés par les soldats de la paix de la MINUSS et saluent les mesures prises par les contingents de la Mission et les équipes de contrôle et de vérification de l’IGAD dans la localité de Nasser, dans l’exécution de leurs mandats respectifs.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.