Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité concernant l’Iraq

11 juin 2014
SC/11437-IK/673

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité concernant l’Iraq

11/6/2014
Conseil de sécurité
SC/11437 IK/673
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE FAITE PAR LE CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT L’IRAQ

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de juin, M. Vitaly I. Churkin (Fédération de Russie):

Les membres du Conseil de sécurité ont déploré très vivement les récent événements survenus dans la ville de Mossoul en Iraq, où des éléments de l’organisation terroriste État islamique d’Iraq et du Levant ont attaqué des agents de sécurité et des civils iraquiens, pris le contrôle de vastes secteurs de la ville, y compris du consulat de Turquie et de nombreux édifices publics, et déplacé des centaines de milliers de personnes.

Les membres du Conseil ont également condamné les attentats terroristes qui ont été perpétrés récemment contre le peuple iraquien pour tenter de déstabiliser le pays et la région.  Ils ont adressé leurs sincères condoléances aux familles des victimes, réaffirmé leur soutien au peuple et au Gouvernement iraquiens, en particulier aux personnes déplacées à la suite de ces actes de terrorisme et réitéré leur attachement à la sécurité et à l’intégrité territoriale de l’Iraq.  Ils ont exprimé leur grave préoccupation au sujet de la situation de centaines de milliers de personnes qui ont fui leur domicile pour chercher refuge dans d’autres régions de l’Iraq, et remercié les communautés d’accueil qui ont ouvert leurs portes à ceux qui sont en quête d’asile et de nourriture.

Les membres du Conseil se sont félicités que le Gouvernement iraquien ait annoncé des projets relatifs à l’organisation d’un rassemblement d’unité nationale pour rallier tous les Iraquiens à la lutte contre les menaces terroristes et ils continuent d’encourager ce gouvernement, ainsi que les dirigeants de toutes les formations politiques nationales, y compris le Gouvernement régional du Kurdistan, à œuvrer de concert pour promouvoir la stabilité dans la province de Ninive et assurer, en collaboration avec la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUI) et les organismes humanitaires, l’acheminement des secours humanitaires urgents.

Les membres du Conseil ont dénoncé fermement la prise d’otages au consulat de Turquie et ils demandent avec insistance le retour immédiat et en toute sécurité de l’ensemble du personnel.  Ils ont condamné les actes de violence commis contre des représentants diplomatiques et consulaires, qui mettent en danger, voire tuent des innocents et perturbent gravement les activités normales de ces représentants et fonctionnaires.

Les membres du Conseil ont réaffirmé qu’aucun acte de violence ou de terrorisme ne saurait retenir l’Iraq sur la voie de la paix, de la démocratie et de la reconstruction choisie par le peuple et le Gouvernement iraquiens et par la communauté internationale, et qui est fondée sur la primauté du droit et le respect des droits de l’homme.  Ils ont rappelé aux États qu’ils doivent veiller à ce que toutes les mesures qu’ils prennent pour combattre le terrorisme soient conformes à leurs obligations au regard du droit international, en particulier du droit international des droits de l’homme, du droit international des réfugiés et du droit international humanitaire.

Les membres du Conseil de sécurité ont également rappelé aux États Membres qu’ils sont tenus d’appliquer et de faire respecter les sanctions financières ciblées, l’embargo sur les livraisons d’armes et l’interdiction de voyager décrétés à l’encontre de l’État islamique d’Iraq et du Levant et des groupes et individus associés dans le cadre du régime de sanctions établi en application des résolutions 1267 et 1989.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.