Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur l’attaque contre un convoi de l’ONU en Somalie

13 février 2014
SC/11277-AFR/2815

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur l’attaque contre un convoi de l’ONU en Somalie

13/2/2014
Conseil de sécurité
SC/11277 AFR/2815
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE FAITE PAR LE CONSEIL DE SÉCURITÉ

SUR L’ATTAQUE CONTRE UN CONVOI DE L’ONU EN SOMALIE

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par la Présidente du Conseil de sécurité pour le mois de février, Mme Raimonda Murmokaitė (Lituanie):

Les membres du Conseil de sécurité sont horrifiés par l’attentat terroriste d’aujourd’hui qui a visé un convoi de l’ONU à Mogadiscio, fait de nombreux morts et blessés et dont la responsabilité a été revendiquée par les Chabab.  Les membres du Conseil présentent leurs condoléances aux familles des victimes, ainsi qu’au peuple et au Gouvernement de la République de Somalie.

Les membres du Conseil se disent résolus à soutenir le peuple somalien qui aspire à la paix et à la stabilité. I ls réaffirment que cet acte de terrorisme et d’autres n’affaibliront en rien cette détermination. I ls sont consternés que cette attaque vise le personnel des Nations Unies, qui cherche à aider les Somaliens à réaliser leurs aspirations pour un avenir meilleur.

Les membres du Conseil réaffirment que le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations constitue l’une des menaces les plus graves à la paix et la sécurité internationales et que tous les actes de terrorisme, quels qu’ils soient, sont criminels et injustifiables quels qu’en soient les motifs, où qu’ils soient commis et quels qu’en soient les auteurs.

Les membres du Conseil se disent à nouveau déterminés à combattre le terrorisme sous toutes ses formes, conformément aux responsabilités qui lui incombent en vertu de la Charte des Nations Unies.

Les membres du Conseil réaffirment que les auteurs, organisateurs et commanditaires de ces actes de terrorisme inqualifiables et ceux qui les ont financés doivent être traduits en justice, et demandent instamment à tous les États, conformément aux obligations qui leur incombent en vertu du droit international et à ses résolutions pertinentes, de coopérer activement avec les autorités somaliennes à cette fin.

Les membres du Conseil rappellent aux États qu’ils doivent veiller à ce que toutes les mesures qu’ils prennent pour combattre le terrorisme soient conformes à toutes les obligations que leur impose le droit international, en particulier au droit international des droits de l’homme, au droit international des réfugiés et au droit international humanitaire.

Les membres du Conseil réaffirment leur plein soutien à l’ensemble du personnel des Nations Unies qui s’emploie à apporter la paix, la stabilité et la prospérité au peuple somalien.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.