La Quatrième Commission entérine les propositions, recommandations et conclusions dont elle était saisie par le Comité spécial des opérations de maintien de la paix

4 juin 2014
CPSD/551

La Quatrième Commission entérine les propositions, recommandations et conclusions dont elle était saisie par le Comité spécial des opérations de maintien de la paix

4/6/2014
Assemblée générale
CPSD/551
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Quatrième Commission                                       

26e séance – matin                                         


LA QUATRIÈME COMMISSION ENTÉRINE LES PROPOSITIONS, RECOMMANDATIONS ET CONCLUSIONS DONT ELLE ÉTAIT SAISIE PAR LE COMITÉ SPÉCIAL DES OPÉRATIONS DE MAINTIEN DE LA PAIX


La Commission chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation (Quatrième Commission) a adopté à l’unanimité, ce matin, un projet de résolution* par lequel elle recommande à l’Assemblée générale d’approuver les propositions, recommandations et conclusions du Comité spécial des opérations de maintien de la paix qui résultent de sa session tenue du 24 février au 21 mars 2014.


Ces propositions, recommandations et conclusions, énoncées aux paragraphes 17 à 315 du rapport** du Comité spécial, couvrent toute une série de questions comme celles relatives aux thèmes « sûreté et sécurité », « déontologie et discipline », « coopération avec les pays fournisseurs de contingents », « coopération tripartite entre le Conseil de sécurité, le Secrétariat et les pays fournissant des contingents ou des effectifs de police », « coopération avec les mécanismes régionaux », « renforcement des capacités africaines de maintien de la paix » ou encore « mise en place d’un dispositif d’appui aux missions des Nations Unies plus solide ».


De manière générale, le Comité spécial estime essentiel que l’Organisation ait véritablement les moyens de maintenir la paix et la sécurité internationales.  Il juge indispensable d’améliorer sa capacité d’apprécier les situations de conflit, de planifier et de gérer effectivement les opérations de maintien de la paix, et de donner une suite rapide et efficace aux décisions du Conseil de sécurité.


En matière de sûreté et sécurité, le Comité recommande de procéder, dans les missions et au Siège, chaque fois que possible, à des exercices de planification de la gestion des crises.


Au chapitre du renforcement des capacités opérationnelles, il estime que, lorsque le mandat d’une mission est modifié, les avis des pays fournisseurs de contingents ou de personnel de police doivent être pleinement pris en considération. 


Le personnel, les questions financières, ainsi que la restructuration des opérations de maintien de la paix sont d’autres sujets qui font l’objet de recommandations de la part du Comité spécial.  Ainsi, le Comité spécial prie notamment le Secrétariat et les pays qui fournissent des effectifs militaires ou de police de redoubler d’efforts pour harmoniser les programmes de sensibilisation avant déploiement et dans la zone de la mission.


Le projet de résolution adopté ce matin prévoit de prier instamment les États Membres, le Secrétariat et les organes compétents de l’Organisation des Nations Unies de prendre toutes les mesures nécessaires à l’application des propositions, recommandations et conclusions du Comité spécial.  Enfin, par le texte adopté ce matin par la Quatrième Commission, l’Assemblée générale déciderait d’inscrire à l’ordre du jour provisoire de sa soixante-neuvième session la question intitulée « Étude d’ensemble de toute la question des opérations de maintien de la paix sous tous leurs aspects ».


Le rapport du Comité spécial des opérations de maintien de la paix et le projet de résolution y afférent ont été présentés à la Commission par le Rapporteur du Comité spécial, M. Mohamed Selim, de l’Égypte.  Il a indiqué que 12 États et organisations ont participé aux travaux du Comité en qualité d’observateurs, le Comité spécial comptant par ailleurs 148 États Membres.


Le texte de la résolution réaffirme que les États Membres qui fourniront du personnel aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies dans les années à venir ou qui participeront aux travaux du Comité spécial en qualité d’observateurs pendant trois années consécutives deviendront membres du Comité à la session suivante sur demande adressée par écrit au Président du Comité.


Le Rapporteur a également souligné que le Comité spécial avait adopté une décision sur ses méthodes de travail et sur celles de son groupe de travail plénier, dont le texte figure dans l’Annexe I du rapport.


Le Président de la Quatrième Commission, M. Carlos García González (El Salvador), a indiqué que la prochaine réunion de la Quatrième Commission aura lieu mercredi, le 11 juin, à 15 heures, en vue d’élire son Président et son Bureau pour la soixante-neuvième session de l’Assemblée générale.


*A/C.4/68/L.21

**A/68/19


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.