Une délégation du Comité 1540 sur le non-accès des acteurs non étatiques aux armes de destruction massive termine une visite de quatre jours au Niger

20 janvier 2014
CD/3476

Une délégation du Comité 1540 sur le non-accès des acteurs non étatiques aux armes de destruction massive termine une visite de quatre jours au Niger

20/1/2014
Communiqué de presse
CD/3476
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

UNE DÉLÉGATION DU COMITÉ 1540 SUR LE NON-ACCÈS DES ACTEURS NON ÉTATIQUES AUX ARMES DE DESTRUCTION MASSIVE TERMINE

UNE VISITE DE QUATRE JOURS AU NIGER


(Adapté de l’anglais)


New York, 17 janvier (Bureau des affaires de désarmement) -- Une délégation du Comité créé en vertu de la résolution 1540 (2004) du Conseil de sécurité sur le non-accès des acteurs non étatiques aux armes de destruction massive vient de terminer une visite de quatre jours au Niger, à l’invitation du Gouvernement nigérien.


La délégation s’était donné pour objectif de sensibiliser à la mise en œuvre de la résolution et d’échanger des informations mais aussi d’identifier les besoins éventuels d’assistance et toute autre mesure que devrait prendre le Niger pour appuyer la mise en œuvre de la résolution, y compris la possibilité d’élaborer un plan d’action national.


À Niamey, la délégation a eu des séances de travail avec différentes parties prenantes nationales.  Elle a visité un bureau des douanes à Torodi, sur la route principale qui relie le Niger et le Burkina Faso et le Centre national de données de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE).


La délégation, qui comprenait deux experts, était conduite par Mme Sophie Nzeyimana, de la Mission permanente du Rwanda auprès des Nations Unies.  Elle a été coordonnée sur place par le Point focal national, le colonel Boubacar Bako.


Adoptée à l’unanimité, le 28 avril 2004, par le Conseil de sécurité, en vertu du Chapitre VII de la Charte, la résolution 1540 oblige tous les États à s’abstenir d’apporter une quelconque forme d’appui aux acteurs non étatiques qui tentent de développer, acquérir, fabriquer, posséder, transporter, transférer ou utiliser des armes nucléaires, chimiques ou biologiques et leurs vecteurs.  La résolution exige également de tous les États d’établir des contrôles internes pour prévenir la prolifération de ces armes de destruction massive et de leurs vecteurs, y compris en établissant des contrôles appropriés des matières connexes.


Organe subsidiaire du Conseil, le Comité créé en vertu de la résolution 1540 rend compte de la mise en œuvre de ladite résolution.   Le 20 avril 2011, le Conseil de sécurité a adopté la résolution 1977 par laquelle il a prorogé le mandat du Comité jusqu’en 2021.


Pour plus d’informations sur le Comité 1540, veuillez visiter le site http://www.un.org/sc/1540/.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.