Quito, capitale de l’Équateur, accueillera les 25 et 26 mars, la Réunion internationale des Nations Unies sur la question de Palestine

20 mars 2014
AG/PAL/1289

Quito, capitale de l’Équateur, accueillera les 25 et 26 mars, la Réunion internationale des Nations Unies sur la question de Palestine

20/3/2014
Assemblée générale
AG/PAL/1289
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

QUITO, CAPITALE DE L’ÉQUATEUR, ACCUEILLERA LES 25 ET 26 MARS, LA RÉUNION INTERNATIONALE DES NATIONS UNIES SUR LA QUESTION DE PALESTINE

Le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien organisera la Réunion internationale des Nations Unies sur la question de Palestine les 25 et 26 mars, au Swissôtel de Quito, sur le thème « S’investir pour la paix – l’Année internationale de la solidarité avec le peuple palestinien ».

La Réunion sera ouverte par le Ministre des affaires étrangères de l’Équateur et représentant du Gouvernement hôte, Ricardo Patiño, le Sous-Secrétaire général de l’ONU aux affaires politiques, Oscar Fernandez-Taranco, qui s’exprimera au nom du Secrétaire général, le Président du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, Abdou Salam Diallo, et l’Observateur permanent de l’État de Palestine auprès de l’ONU, Riyad Mansour, qui représentera le Président Abbas.  On pourra consulter le programme et la liste complète des orateurs à l’adresse www.un.org/depts/dpa/qpal/calendar.

Alors que se tient actuellement un nouveau cycle de négociations pour la paix israélo-palestinienne, il s’agira de passer en revue les possibilités actuelles de faire avancer le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens, et les obstacles qui continuent à l’entraver, et d’examiner comment les pays d’Amérique latine et des Caraïbes peuvent contribuer à un règlement global, juste et durable de la question de Palestine.

Les participants examineront également le rôle que peuvent jouer les acteurs non gouvernementaux en Amérique latine et dans les Caraïbes, y compris les initiatives de la société civile et la mobilisation des jeunes de la région, en faveur d’un règlement permanent du conflit, ainsi que la coopération Sud-Sud en faveur du développement socioéconomique de la Palestine.

Les participants pourront assister à la projection de « Cinq caméras brisées », documentaire récompensé par plusieurs prix, qui sera suivie d’un débat avec le réalisateur du film, Emad Burnat. Le lendemain de la Réunion internationale (soit le 27 mars), la Réunion des Nations Unies pour l’appui de la société civile à la paix israélo-palestinienne se tiendra au même endroit.  Elle aura pour thème « Mobiliser la société civile en Amérique latine dans les Caraïbes en faveur de la solution des deux États ».

Une conférence de presse est prévue le mardi 25 mars à 12 h 30, au Swissôtel de Quito.  Les journalistes accrédités pourront s’entretenir individuellement avec les membres de la délégation du Comité et les personnalités invitées; ils pourront aussi participer aux débats qui auront lieu à la fin de chaque séance plénière.

Les langues officielles de la Réunion seront l’anglais et l’espagnol.

La Division des droits des Palestiniens mettra régulièrement à jour les informations concernant la Réunion sur son site Web (www.un.org/depts/dpa/qpal/calendar), sur Facebook (www.facebook.com/UN.palestinianrights) et sur Twitter (www.twitter.com/unispal) avec les mots-dièse #UNPalrights et #2014forPalestine.  On pourra interroger les intervenants sur Twitter en utilisant les mêmes mots-dièse et en mentionnant le nom du destinataire de la question.

La synthèse du Président et les actes de la Réunion seront publiés ultérieurement par la Division des droits des Palestiniens.

Contact: dpr-meeting@un.org.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.