La Commission des questions administratives et budgétaires reporte à une date ultérieure l’adoption du budget 2014-2015 de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban

30 mai 2014
AG/AB/4114

La Commission des questions administratives et budgétaires reporte à une date ultérieure l’adoption du budget 2014-2015 de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban

30/5/2014
Assemblée générale
AG/AB/4114
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Cinquième Commission

Deuxième partie de la reprise de session

44e séance – matin


LA COMMISSION DES QUESTIONS ADMINISTRATIVES ET BUDGÉTAIRES REPORTE À UNE DATE ULTÉRIEURE

L’ADOPTION DU BUDGET 2014-2015 DE LA FORCE INTÉRIMAIRE DES NATIONS UNIES AU LIBAN


La Cinquième Commission n’a pas pu conclure aujourd’hui les travaux

de sa session de mai consacrée au budget des opérations de maintien de la paix


La Cinquième Commission, chargée des questions administratives et budgétaires -qui devait conclure aujourd’hui les travaux de sa session de mai, consacrée au financement des opérations de maintien de la paix-, n’a pas été en mesure d’adopter le projet de résolution dont elle était saisie sur le financement de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).  Cette proposition de financement des activités de la FINUL couvrait l’exercice budgétaire allant du 1er  juillet 2014 au 30 juin 2015.  Après la présentation du projet de résolution par la délégation de l’État plurinational de Bolivie, le Président de la Cinquième Commission, M. Jane Taalas, de la Finlande, a déclaré que la Commission prendrait une décision sur les propositions qu’il contient à une date ultérieure.


Aux termes du texte dont étaient saisies les délégations, la Commission était invitée à prendre note de l’état, au 30 avril 2014, des contributions au financement de la FINUL, et notamment du montant de celles dont les États Membres ne sont pas encore acquittés et qui s’élèvent à 32,6 millions de dollars des États-Unis, soit environ 0,5% du montant total des contributions au budget de la Force.  Le projet de résolution invitait aussi les délégations de la Cinquième Commission à constater avec préoccupation que 74 États Membres seulement ont versé l’intégralité de leurs contributions statutaires. 


Parlant au nom des États membres du Groupe des 77 et de la Chine, la représentante de la Bolivie a indiqué que, conformément à la résolution 67/279 de l’Assemblée générale en date du 25 juillet 2013, le Secrétaire général a informé les délégations, dans un document publié sous la cote A/68/757, qu’Israël n’avait toujours pas réglé à la FINUL le montant de 1 117 005 dollars lié aux dommages matériels causés à la Force lors de l’incident survenu dans la localité de Canale 18 avril 1996.  Elle a indiqué que la Mission permanente d’Israël auprès des Nations Unies n’avait toujours pas répondu aux lettres qui lui ont été envoyées sur cette question par le Secrétaire général, et dont la dernière en date a été transmise le 8 janvier 2014 à la délégation israélienne.


Le Conseil de sécurité a créé la FINUL le 19 mars 1978.  La résolution 2115 (2013) du 29 août 2013 a prorogé le mandat de la Force jusqu’au 31 août 2014 Le budget adopté pour l’exercice annuel allant du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014 en faveur de la FINUL était de 492 622 000 dollars.  Au 30 avril 2014, la FINUL comptait 11 467 personnels au total, dont 10 538 personnels en uniforme, tous des soldats; 929 personnels civils (au 31 mars 2013), dont 295 sont des personnels civils internationaux, tandis que 634 sont des personnels civils recrutés sous statut local.


Le budget approuvé des opérations de maintien de la paix de l’ONU pour l’exercice allant du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014 était d’environ 7,83 milliards de dollars.  Cette somme représentait 0,5% du total des dépenses militaires mondiales, estimées à 1 747 milliards de dollars en 2013.  En 2013, les 10 principaux pays contribuant aux opérations de maintien de la paix de l’ONU étaient: les États-Unis d’Amérique (28,38%), leJapon (10,83%), laFrance (7,22%), lAllemagne (7,14%), le Royaume-Uni (6,68%), la Chine (6,64%), l’Italie (4,45%), la Fédération de Russie (3,15%), le Canada (2,98%) et l’Espagne (2,97%).


L’Article 17 de la Charte des Nations Unies stipule que l’Assemblée générale examine et approuve le budget de l’Organisation; approuve tous arrangements financiers et budgétaires passés avec les institutions spécialisées et examine les budgets administratifs desdites institutions en vue de leur adresser des recommandations.


La Cinquième Commission fait figure d’exception parmi les six grandes commissions de l’Assemblée générale: contrairement aux autres, où le consensus n’est pas requis pour adopter les résolutions, les membres de la Cinquième Commission doivent impérativement trouver un terrain d’entente pour finaliser le budget biennal de l’ONU.


Dans ses remarques de clôture de la réunion d’aujourd’hui, le Président de la Cinquième Commission, M. Jane Taalas, de la Finlande, a indiqué que le prochain Président de la Commission serait élu le 11 juin 2014.


La prochaine réunion de la Cinquième Commission sera annoncée dans le Journal des Nations Unies.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.