Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale sur la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles les 10 et 11 juillet 2014

13 mai 2014
AG/11508

Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale sur la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles les 10 et 11 juillet 2014

13/5/2014
Assemblée générale
AG/11508
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Assemblée générale                                         

Soixante-huitième session                                  

85e séance plénière – matin

RÉUNION DE HAUT NIVEAU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE SUR LA PRÉVENTION ET LA MAÎTRISE

DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES LES 10 ET 11 JUILLET 2014

L’Assemblée générale a décidé, aujourd’hui, de convoquer, les 10 et 11 juillet prochain, une Réunion de haut niveau pour faire le bilan des progrès réalisés dans la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles.

En adoptant sans vote une résolution*, présentée par le Président de sa soixante-huitième session, M. John W. Ashe, l’Assemblée a également décidé que cette réunion sera l’occasion d’évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre des engagements pris par les États Membres dans la Déclaration politique qu’ils avaient adoptée en septembre 2011, « de recenser et pallier les lacunes, et de réaffirmer la volonté politique de remédier aux problèmes posés par les maladies non transmissibles ».

Alternant séances plénières et tables rondes présidées au niveau ministériel, cette Réunion de haut niveau sera l’occasion de multiplier les initiatives multipartites et multisectorielles nationales, « notamment dans la perspective du programme de développement pour l’après-2015 », auquel œuvrent actuellement les États Membres.

L’Union européenne est engagée à mettre en œuvre la Déclaration politique, a assuré son délégué.  Le processus visant à assurer la participation de la société civile, du monde universitaire et du secteur privé, a-t-il souligné, doit être aussi « transparent et inclusif » que possible.  Son homologue du Brésil a estimé que le règlement de l’Assemblée et les pratiques établies devraient s’appliquer à cette Réunion de haut niveau qui n’aura pas, a-t-il précisé, d’incidences budgétaires.

Par ailleurs, l’Assemblée générale, sur recommandation de sa Cinquième Commission (chargée des questions administratives et budgétaires), a nommé MM. Fu Daopeng (Chine) et Kunal Khatri (Royaume-Uni) membres du Comité des contributions, pour un mandat prenant effet aujourd’hui jusqu’au 31 décembre 2014.

*A/68/L.45

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.