Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU:13 décembre 2013

13 décembre 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU:13 décembre 2013

13/12/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 13 DÉCEMBRE 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Invité

L’invité du Point de presse, aujourd’hui, était le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous.

Syrie

Hier soir, le Secrétaire général a reçu le rapport de la Mission d’enquête des Nations Unies concernant les allégations d’emploi d’armes chimiques en République arabe syrienne.  Ce document a été rendu public peu après que M. Ban Ki-moon en eut pris connaissance.  Ce dernier a noté avec une profonde préoccupation que l’équipe avait recueilli des informations et des preuves corroborant les rapports qui faisaient état de l’utilisation répétée, et sur plusieurs sites d’échelles variables, d’armes chimiques contre des civils et des cibles militaires.  S’il convient de souligner que la Mission n’a, en définitive, pas été en mesure de vérifier en toute indépendance chaque aspect des allégations, elle a pu estimer qu’outre l’incident de Ghouta, sur lequel elle avait livré ses conclusions, des armes chimiques ont été utilisées dans quatre ou cinq autres attaques. 

Le Secrétaire général condamne une fois encore dans les termes les plus forts possibles l’utilisation d’armes chimiques.  Il souligne que la communauté internationale a le devoir moral et la responsabilité politique de désigner les coupables et d’assurer que des armes chimiques ne seront plus jamais utilisées comme armes de guerre.

Il était prévu que le Secrétaire général fasse un exposé aux États Membres sur le rapport final de la Mission, aujourd’hui, à 15 heures, dans la salle du Conseil économique et social.  Ses remarques seront retransmises en direct sur le site Internet des Nations Unies.

En outre, à 16 h 30, la Haut-Représentante pour les affaires de désarmement et Secrétaire général adjoint, Mme Angela Kane, le Professeur Åke Sellström et les responsables de l’équipe, M. Scott Cairns, et Maurizio Barbeschi, respectivement de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), tiendront une conférence de presse.  Ils seront en mesure d’apporter des éclaircissements techniques sur les éléments saillants du rapport.

Fonds central pour les interventions d’urgence

M. Ban Ki-moon a inauguré, aujourd’hui, au Siège de l’ONU, à New York, la Conférence de haut niveau sur le Fonds central pour les interventions d’urgence.  Il a notamment déclaré que le Fonds était devenu l’une des sources d’aide humanitaire la plus importante et fiable.  Depuis 2006, le Fonds a déboursé plus de 3,2 milliards de dollars pour financer des secours dans près de 90 pays.  Le Secrétaire général a ajouté que, pour l’année en cours, le Fonds avait contribué au financement d’opérations humanitaires d’urgence en Syrie, au Mali et aux Philippines et d’opérations de secours de moindre ampleur.  Il a appelé les États Membres à contribuer autant que faire se peut au Fonds.  Il a, en outre, noté qu’en 2013, le Fonds avait reçu 435 millions de dollars, l’objectif de 450 millions ayant donc presque été atteint.  M. Ban a appelé les donateurs à dépasser ce dernier montant en 2014. 

Droits de l’homme en Syrie

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Mme Navi Pillay, a déclaré aujourd’hui que les Syriens continuaient d’être victimes d’une indifférence totale à l’égard de la vie humaine et de la sécurité, ce que confirme l’augmentation du nombre d’enlèvements de défenseurs des droits de l’homme, d’activistes, de journalistes et de religieux par des groupes armés de l’opposition.  Dans le même temps, les Forces gouvernementales syriennes continuent de détenir arbitrairement et à faire disparaître des individus.  Mme Pillay exhorte toutes les parties au conflit syrien à cesser ces pratiques qui ont pour effet de terroriser les civils et qui constituent des violations flagrantes des droits de l’homme et du droit international humanitaire.  Elle exprime par ailleurs ses plus vives inquiétudes face à ce qui s’apparente à l’enlèvement de 12 religieuses de Maaloula.  Elle appelle à leur libération immédiate et sans conditions.

République centrafricaine

Le Secrétaire général a adressé aujourd’hui un message radiophonique en français et en anglais au peuple centrafricain.  Dans celui-ci, il déclare que le bain de sang doit cesser et il appelle tout un chacun à s’engager sur la voie de la paix.  Il dit aussi à ceux qui voudraient commettre des atrocités et des crimes contre l’humanité que le monde les regarde.  « Vous serez tenus responsables », prévient-il encore.  M. Ban ajoute que les Nations Unies sont déterminées à aider le pays à sortir de la crise. 

Parallèlement à ce message, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires fait savoir que son équipe de pays continue de faire face à la détérioration de la situation sur le terrain en fournissant des matériels de secours et une assistance.  Le Bureau indique que si les institutions spécialisées accélèrent leurs opérations, il reste fort à faire.  De son côté, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a déclaré que les combats et les violences interconfessionnelles qui ont eu lieu à Bangui, la capitale centrafricaine, ont provoqué le déplacement de près de 160 000 personnes et fait 450 morts.  Dans d’autres régions du pays, 160 personnes ont été tués.  Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) signale qu’un avion humanitaire a atterri aujourd’hui à Bangui, transportant 77 tonnes de matériel de secours d’urgence qui vont être distribuées immédiatement à environ 40 000 personnes.  

Grands Lacs

Le Secrétaire général s’est réjoui de la conclusion, hier, du Dialogue de Kampala entre le Gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et la direction du Mouvement M23.  Il a déclaré que ceci représentait une étape positive pour mettre fin à des cycles de conflits meurtriers qui ont causé d’immenses souffrances au peuple congolais.

Le Secrétaire général a également exhorté tous les autres groupes armés en RDC à déposer les armes et à poursuivre leurs objectifs par des moyens pacifiques.  Il espère que la RDC et ses voisins œuvreront ensemble, sur la base des développements positifs récents, à la recherche de solutions aux causes profondes de l’instabilité dans l’est de la RDC, à travers la mise en œuvre des engagements qu’ils ont pris en vertu de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo et la région.

Haïti

La Représentante spéciale du Secrétaire général en Haïti, Mme Sandra Honoré, a salué la publication, cette semaine, de la loi électorale dans le Journal officiel de la République d’Haïti.

Dans un communiqué de presse conjoint avec d’autres membres de la communauté internationale dans le pays, Mme Honoré a déclaré qu’il s’agissait d’une étape importante sur la voie de l’organisation des élections.

La Représentante spéciale a également indiqué que la tenue des élections était une condition nécessaire au renforcement du processus démocratique et de l’état de droit.

Point de presse, à la sortie du Conseil de sécurité

Vers 13 heures, le représentant permanent de la France, M. Gérard Araud, et son homologue du Guatemala, M. Gert Rosenthal, s’adresseront à la presse à la sortie du Conseil de sécurité sur la question de la protection des journalistes.

Conférence de presse lundi

Le Secrétaire général donnera sa conférence de presse de fin d’année, lundi 15 décembre à 11 heures.  Il n’y aura pas de Point de presse ce jour-là.

La semaine à venir aux Nations Unies

Samedi 14 décembre

Aucun évènement majeur n’est prévu aujourd’hui.

Dimanche 15 décembre

Aucun évènement majeur n’est prévu aujourd’hui.

Lundi 16 décembre

Dans la matinée, consultations sur le Moyen-Orient (Syrie) au Conseil de sécurité.

Dans l’après-midi, le Conseil de sécurité entendra un exposé sur la situation au Moyen-Orient, qui sera suivi par des consultations sur le Moyen-Orient et la Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD).

À 10 heures, dans la salle du Conseil économique et social (CB), réunion spéciale sur le thème « Intervention suite au typhon Haiyan aux Philippines » organisée conjointement par le Département des affaires économiques et sociales (DAES), en collaboration avec le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) et le Secrétariat interinstitutions de la Stratégie internationale de prévention des catastrophes (UNISDA).

À 11 heures, dans la salle des conférences de presse, conférence de presse de fin d’année du Secrétaire général.

À 13 h 15, dans la salle de conférence 7 (NLB), table ronde et lancement du rapport intitulé « Les femmes et les ressources naturelles: Libérer le potentiel inexploité dans le domaine du maintien de la paix », organisés conjointement par la Mission permanente de la Finlande, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU-Femmes), le Bureau d’appui à la consolidation de la paix et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

À Genève, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme tiendra la session d’organisation du Conseil des droits de l’homme.

À Genève, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ouvrira la vingtième session du Groupe de travail sur l’utilisation de mercenaires, qui se tiendra jusqu’au 20 décembre.

À Genève, à 11 h 45, conférence de presse sur les stratégies et les besoins humanitaires pour 2014, organisée par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Mardi 17 décembre

Dans la matinée, débat sur la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) au Conseil de sécurité.

Dans l’après-midi, vote du Conseil de sécurité sur une résolution concernant le Comité contre le terrorisme des Nations Unies, suivi d’un exposé sur le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, puis de consultations.

À Genève, à 11 heures, cérémonie de commémoration en l’honneur de M. Nelson Mandela avec des messages de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, du Représentant permanent de l’Afrique du Sud et de l’ancien Secrétaire général de l’ONU, M. Kofi Annan.

À Genève, à 11 h 30, conférence de presse sur la situation humanitaire en Haïti et le Plan d’intervention pour 2014, organisée par OCHA.

Mercredi 18 décembre

Journée internationale des migrants.

Dans la matinée, adoption par le Conseil de sécurité des résolutions relatives au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) et à la Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD), suivie d’un exposé sur « La paix et la sécurité en Afrique: trafic de stupéfiants dans le Sahel et l’Afrique de l’Ouest ».

À 11 heures, dans la salle des conférences de presse, conférence de presse du Département des affaires économiques et sociales (DAES) sur la « Situation et perspectives de l’économie mondiale » pour 2014.

À Genève, plusieurs conférences de presse à l’occasion du vingt-sixième cycle des discussions internationales de Genève.

Jeudi 19 décembre

À 12 h 30, dans la salle des conférences de presse, conférence de presse récapitulative du Président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, l’Ambassadeur Gérard Araud, de la France.

Vendredi 20 décembre

Journée internationale de la solidarité humaine.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.