Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 6 décembre 2013

6 décembre 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 6 décembre 2013

6/12/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 6 DÉCEMBRE 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint par intérim du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Nelson Mandela

L’Assemblée générale a observé une minute de silence, ce matin, à la mémoire de l’ancien Président de l’Afrique du Sud Nelson Mandela.  Le drapeau de l’ONU est en berne en son honneur.

Dans ses remarques à l’Assemblée générale, le Vice-Secrétaire général de l’ONU, M. Jan Eliasson, a déclaré que l’on se souvient de Nelson Mandela aujourd’hui, mais qu’il faudrait qu’il nous accompagne en pensée tous les jours.  Cela signifie qu’il faut s’élever contre les préjugés et la discrimination où qu’ils se manifestent; lutter contre l’indignité et les privations dont souffrent encore des millions d’êtres humains dans le monde entier; et s’appuyer sur le pouvoir du courage moral et des valeurs universelles pour triompher de la force brutale.

Hier, le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, a déclaré que Nelson Mandela avait profondément marqué nos vies et que nul autre que lui n’avait autant contribué, à notre époque, au rayonnement des valeurs et des aspirations des Nations Unies.  « Continuons à nous inspirer chaque jour de l’exemple qu’il a donné par la vie qu’il a menée et, comme lui, ne cessons jamais de lutter pour un monde meilleur et plus juste », a ajouté M. Ban.

Voyage du Secrétaire général

Le Secrétaire général se trouve aujourd’hui à Paris, où il participe au Sommet de l’Élysée pour la paix et la sécurité en Afrique organisé par le Gouvernement français.

Dans ses remarques à l’ouverture du Sommet, M. Ban a déclaré que la violence de ces derniers jours en République centrafricaine vient nous rappeler qu’il est temps d’agir.  Il a dit que la résolution qui vient d’être adoptée par le Conseil de sécurité constitue une étape importante et que le déploiement de forces françaises supplémentaires sera également essentiel.

Le Secrétaire général a souligné aussi que le Sommet se tient alors que le monde pleure la mort de Nelson Mandela.  Ses accomplissements continueront d’inspirer les travaux des Nations Unies.

En marge du Sommet, le Secrétaire général a tenu des réunions bilatérales avec plusieurs dirigeants africains, dont les Présidents de la République démocratique du Congo, du Soudan du Sud et du Burundi, ainsi que le Premier Ministre de la Libye.

République centrafricaine 1

La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires et Coordonnatrice des secours d’urgence, Mme Valerie Amos, a déclaré aujourd’hui qu’elle était très préoccupée par la détérioration continue de la situation humanitaire en République centrafricaine.

Elle a exhorté toutes les parties impliquées dans la violence à protéger les civils et à garantir leur sécurité, tout en respectant leurs obligations en vertu du droit international humanitaire et des droits de l’homme.

Mme Amos a appelé à un accès libre et sans entraves pour que des organisations neutres et impartiales puissent fournir sans danger une aide humanitaire.

Malgré l’insécurité, a-t-elle ajouté, les Nations Unies et leurs partenaires humanitaires sont en train de renforcer leurs activités, afin de fournir des abris aux familles déplacées, de l’eau potable, de l’assainissement, des aliments et des services de santé d’urgence dans diverses parties du pays.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), la moitié de la population de la République centrafricaine, soit 2,3 millions de personnes, a besoin d’une assistance humanitaire.  Environ 415 000 habitants ont déjà été déplacés et 1,3 million de personnes nécessitent une aide alimentaire d’urgence.

République centrafricaine 2

Le Bureau de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme a également fait part de sa préoccupation vis-à-vis de la situation en République centrafricaine, notamment à Bangui et à Bossangoa, où des douzaines de personnes, dont au moins sept enfants, ont été tuées hier.

Le Bureau s’apprête à déployer dans ce pays, en début de semaine prochaine, une équipe de surveillance en vue de renforcer la capacité de surveillance de la section des droits de l’homme existant au sein du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BINUCA).

En outre, le Bureau de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme s’est félicité de l’adoption par le Conseil de sécurité, hier, de la résolution 2127 (2013) sur la République centrafricaine.  Il a salué le fait que la résolution demande l’établissement d’une Commission internationale chargée d’enquêter sur les allégations de violations des droits de l’homme commises par toutes les parties depuis le 1er janvier 2013, et d’aider à identifier leurs auteurs pour faire en sorte qu’ils soient tenus pour responsables.

De la même façon, le Secrétaire général a déclaré hier que cette résolution représentait « une étape importante et opportune qui traduit la détermination de la communauté internationale à répondre à la crise ».

Côte d’Ivoire

Un rapport rendu public aujourd’hui par l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), en coopération avec le Bureau de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme, demande des enquêtes sur les violations graves des droits de l’homme perpétrées dans le pays par des chasseurs traditionnels, appelés « Dozos », entre mars 2009 et mai 2013.

Le rapport évoque des violations graves des droits de l’homme commises par des Dozos dans le cadre d’activités de sécurité.  D’après les enquêtes, au moins 228 personnes ont été tuées et 164 blessées par des balles, des machettes et des couteaux, et 162 personnes ont été arrêtées et détenues arbitrairement par des Dozos.  De plus, 247 cas de pillages, d’incendies criminels et d’extorsions commis par des « Dozos » ont été vérifiés et confirmés.

La Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Mme Navi Pillay, a déclaré que les Dozos impliqués dans ces violations des droits de l’homme devaient être tenus pour responsables.  Elle a appelé les autorités à mener des enquêtes sérieuses, à faire comparaître les auteurs devant la justice et à fournir des réparations convenables aux victimes.

Somalie

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, M. Nicholas Kay, a fermement condamné le meurtre de M. Mohamed Warsame Feisal, un membre du Parlement fédéral du pays.  Il a été tué cet après-midi quand un engin explosif improvisé dissimulé dans son véhicule a détoné.

Selon la Mission d’assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM), au moins trois autres personnes ont été blessées dans cet attentat.

UNRWA

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) condamne le meurtre de l’un de ses employés, le dixième à mourir du fait du conflit syrien.

Mme Suzan Ghazazweh, enseignante à l’école Abbasyyeh à Muzeirib, a été tuée chez elle par un éclat d’obus, le 2 décembre, quand un obus est tombé sur sa résidence à Dera’a.  L’explosion qui a coûté la vie à Mme Ghazazweh a également gravement blessé sa sœur.

Ce décès tragique illustre une fois de plus l’impact dévastateur du conflit syrien sur les familles et les vies des civils.

L’UNRWA déplore fortement le nombre croissant de morts de civils et de victimes en Syrie, y compris parmi les Palestiniens et les travailleurs humanitaires.  L’Office exhorte toutes les parties à respecter l’interdiction de lancer des attaques indiscriminées et des attaques contre des civils et des biens de caractère civil.

Génocide

Le Département de l’information (DPI) invite les journalistes à participer à une table ronde de haut niveau pour marquer le soixante-cinquième anniversaire de la Convention des Nations Unies pour la prévention et la répression du crime de génocide.

L’événement, intitulé « De la prévention à la protection: la Convention sur le génocide 65 ans après », se tiendra dans la salle du Conseil économique et social, lundi 9 décembre, de 10 heures à midi.

Invité du prochain Point de presse

Lundi, l’invité du Point de presse sera M. Joan Clos, Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat).  Il parlera de la septième session du Forum urbain mondial.

Semaine à venir aux Nations Unies

Samedi 7 décembre

Célébration, aujourd’hui, de la Journée de l’aviation civile internationale.

Dimanche 8 décembre

Aucun évènement majeur n’est prévu aujourd’hui.

Lundi 9 décembre

Célébration, aujourd’hui, de la Journée internationale de lutte contre la corruption.

À 9 heures, dans la salle du Conseil de tutelle du bâtiment des conférences, sixième session du Groupe de travail à composition non limitée sur les objectifs du développement durable.

À 9 h 30, dans la salle conférence 1 du bâtiment des conférences, table ronde à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption en marge de la treizième réunion du Groupe de travail des Nations Unies sur le Pacte mondial portant sur le dixième principe contre la corruption, organisée par le Pacte mondial des Nations Unies, en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

À 10 heures, dans la salle du Conseil économique et social (ECOSOC) du bâtiment des conférences, table ronde sur le thème « De la prévention à la protection: la Convention sur le génocide, 65 ans après », organisée conjointement par le Programme de communication sur l’Holocauste et les Nations Unies, la Division de la sensibilisation du public (OD), le Département de l’information (DPI), le Bureau de la prévention du génocide et de la responsabilité de protéger ainsi que du Département des affaires politiques (DPA).

À 10 heures, à l’Auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, table ronde intitulée « Servir avec fierté - Tolérance zéro pour l’exploitation et les abus commis par notre propre personnel », et organisée conjointement par le Comité permanent interorganisations (CPI) et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

À midi, dans la salle du Point de presse, le Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), M. Joan Clos, sera l’invité du Point de presse.

À 13 h 15, dans la salle du Conseil économique et social (ECOSOC), bâtiment des conférences, table ronde sur la « Réalisation d’une vision pour un développement transformateur », à l’occasion de la célébration du vingt-cinquième anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur le droit au développement, organisée conjointement par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et le bureau à New York de la Friedrich-Ebert-Stiftung.

À Genève, ouverture de la session 2013 de la Réunion des États parties à la Convention sur les armes biologiques.  Elle s’achèvera le 13 décembre.

À Genève, conférence de presse de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) sur le Rapport 2013 sur les indicateurs mondiaux relatifs à la propriété intellectuelle.

À Genève, conférence de presse de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur le lancement de l’édition 2013 du rapport mondial sur le paludisme.

Mardi 10 décembre

Célébration, aujourd’hui, de la Journée mondiale des droits de l’homme.

À 11 heures, dans la salle 6 du bâtiment de la pelouse nord (NLB), réunion des donateurs pour les contributeurs actuels et potentiels – Appel pluriannuel pour 2014-2015 et priorités de financement, organisée par le Département des affaires politiques.

À midi, dans la salle du Point de presse, la championne de tennis Martina Navrátilováet le champion de basketball Jason Collins seront les invités du Point de presse.

À midi, dans la salle du Conseil économique et social, bâtiment des conférences, table ronde intitulée « Élargir les sentiers du développement local: économie novatrice et programme de développement pour l’après-2015 », organisée conjointement par le PNUD et l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

À 13 h 15, dans la salle du Conseil économique et social, bâtiment des conférences, évènement spécial sur « Le sport contre l’homophobie », à l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’homme.

À 15 heures, dans la salle de conférence A, bâtiment des conférences, atelier sur la « Réalisation de l’agenda du développement durable et le système des Nations Unies pour le développement », organisé conjointement par l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR) et l’Institut allemand de développement/Deutsches Institut für Entwicklungspolitik (DIE).

À 15 h 30, dans la salle du Conseil économique et social, bâtiment des conférences, remise des Prix 2013 des Nations Unies pour la cause des droits de l’homme.

Mercredi 11 décembre

Célébration, aujourd’hui, de la Journée internationale de la montagne.

À midi, dans la salle du Point de presse, la Directrice de la protection de l’enfant à la Division du programme du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), Mme Susan Bissell, et la Directrice de la Division des statistiques et de suivi de l’UNICEF, Mme Tessa Wardlaw, seront les invitées du Point de presse.

À 13 h 15, dans la salle du Conseil économique et social, bâtiment des conférences, réunion du Forum international pour les femmes (Women’s International Forum) sur « L’accord nucléaire sur l’Iran – comment y est-on arrivé et que signifie—t-il? », parrainé par le Bureau exécutif du Secrétaire général.

Jeudi 12 décembre

À 9 heures, dans la salle du Conseil économique et social, bâtiment des conférences, symposium sur le thème: « Où en sera le système humanitaire international en 2025? », organisé par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires(OCHA).

À 11 heures, dans la salle de conférence 1, bâtiment des conférences, table ronde sur « Un monde à l’âge du génocide », organisée par la Mission permanente de la Pologne auprès des Nations Unies.

À midi, dans la salle du Point de presse, l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le paludisme et le financement des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) liés à la santé, M. Ray Chambers, sera l’invité du Point de presse.

Vendredi 13 décembre

À 9 h 30, dans la salle du Conseil économique et social, bâtiment des conférences, conférence de haut niveau sur le Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF), organisée par l’Office de coordination des affaires humanitaires.

À midi, dans la salle du Point de presse, le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous, sera l’invité du Point de presse.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.