Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 25 novembre 2013

25 novembre 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 25 novembre 2013

25/11/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 25 NOVEMBRE 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Syrie

Dans une déclaration et au cours d’une rencontre avec la presse ce matin, le Secrétaire général a annoncé que la Conférence de Genève sur la Syrie se tiendrait mercredi, le 22 janvier 2014.  Il a indiqué que toutes les parties pouvaient et devaient commencer à prendre des mesures supplémentaires pour favoriser le succès de cette Conférence, notamment en vue d’effectuer des progrès en faveur de la cessation de la violence, de l’accès humanitaire, de la libération des détenus, et du retour des réfugiés syriens et des personnes déplacées dans leurs foyers.

Le Représentant spécial conjoint de l’ONU et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi, s’est adressé aux journalistes à Genève.  Il s’exprimait à la suite d’une réunion avec de hauts responsables américains et russes.  Il a indiqué que la Conférence de Genève II représentait une énorme opportunité pour la paix qui ne saurait être gaspillée, et il a appelé les parties syriennes à prendre des mesures pour renforcer la confiance avant la conférence et pendant son déroulement.

La Coordonnatrice spéciale de la mission conjointe de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et de l’Organisation des Nations Unies, Mme Sigrid Kaag, est retournée à Damas aujourd’hui.  Elle s’entretiendra avec des responsables syriens dans les prochains jours pour évoquer les travaux de la mission conjointe.

Conseil de sécurité

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, M. Nickolay Mladenov, a informé ce matin le Conseil de sécurité des travaux de la Mission des Nations Unies dans ce pays.  Il a indiqué que le conflit en Syrie avait ajouté une dimension régionale aux tensions interconfessionnelles qui existaient déjà en Iraq.  M. Mladenov a appelé de ses vœux l’émergence d’un environnement dans lequel les communautés ethniques et religieuses de l’Iraq puissent trouver un équilibre sans subir d’influence extérieure excessive.  Ses remarques sont disponibles au Bureau du Porte-parole et il devrait prendre la parole à la sortie du Conseil de sécurité.

Auparavant dans la journée, le Conseil de sécurité a prorogé le mandat de la Force intérimaire des Nations Unies de sécurité pour Abyei (FISNUA) jusqu’à la fin du mois de mai de l’année 2014.  Dans une déclaration présidentielle, le Conseil s’est félicité des progrès récemment accomplis pour mettre fin aux crimes de guerre et aux crimes contre l’humanité perpétrés en Afrique centrale par l’Armée de résistance du Seigneur (LRA).  Il a rappelé sa détermination à faire perdurer l’élan actuel jusqu’à ce qu’il soit possible de mettre un terme définitif à la menace posée par l’Armée de résistance du Seigneur.

Cet après-midi, le Vice-Secrétaire général va informer le Conseil de sécurité de la situation en République centrafricaine.  Au cours de son intervention, il devrait rappeler que ce pays situé au cœur de l’Afrique est en train de sombrer dans un chaos complet sous les yeux de la communauté internationale.  Le Vice-Secrétaire général a l’intention de faire une déclaration au sortir de cette séance d’information au Conseil.

Grands Lacs

L’Envoyée spéciale du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs, Mme Mary Robinson, a entamé une mission d’une semaine pour favoriser les efforts de paix dans la région.  Mme Robinson a débuté sa tournée en République-Unie de Tanzanie et se rendra ensuite au Rwanda, en République du Congo, en République démocratique du Congo et en Ouganda.

L’Envoyée spéciale se concentrera à la fois sur la priorité immédiate de parvenir à une issue convenue dans le cadre du dialogue de Kampala et à encourager les progrès dans la mise en œuvre des engagements plus larges inhérents à l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo et la région.  Au début de sa mission, Mme Robinson a déclaré que les évolutions observées au cours des derniers mois avaient apporté un regain d’espoir au peuple de la République démocratique du Congo, mais que des efforts supplémentaires étaient nécessaires pour s’assurer que le pays était débarrassé de toutes les forces négatives et que la sécurité était rétablie durablement.

Un communiqué de presse est disponible au Bureau du Porte-parole.

Darfour

Hier, le Secrétaire général a condamné dans les termes les plus vifs l’attaque perpétrée par des inconnus armés contre un convoi de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD), au cours de laquelle un soldat de la paix rwandais a été tué.

Le Secrétaire général a déclaré qu’il attendait du Gouvernement du Soudan qu’il prenne des mesures rapides pour traduire en justice les auteurs de ces actes et des précédentes attaques menées contre la MINUAD.

La déclaration du Secrétaire général ainsi qu’une déclaration du Représentant spécial conjoint de l’Union africaine et des Nations Unies sont disponibles en ligne.

Philippines

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour la réduction des risques de catastrophe, Mme Margareta Wahlström, s’est rendue aux Philippines la semaine dernière.

Lors de son déplacement dans le pays, elle a participé à une réunion rassemblant des hauts fonctionnaires du monde des secteurs de l’assurance, de la banque, des compagnies aériennes, de la communication, du tourisme, de l’hôtellerie et d’autres domaines d’activités en Asie.  Cette réunion avait lieu dans le sillage du typhon Haiyan, et visait à renforcer la résilience et la promotion du développement durable.

Mme Wahlström s’est entretenue avec les autorités et les représentants du secteur privé et de la société civile de l’île de Bantayan et d’autres régions de la province de Cebu.  Elle a souligné l’importance de reconstruire les bâtiments de manière différente, en faisant davantage place aux normes de sécurité des bâtiments. 

Liban

Le Vice-Secrétaire général, M. Jan Eliasson, a convoqué aujourd’hui une réunion du Groupe international d’appui au Liban pour examiner les progrès accomplis depuis la réunion inaugurale du Groupe, organisée le 25 septembre dernier sous la présidence du Secrétaire général, en présence de M. Michel Sleiman, Président de la République de Liban.  Le Coordonnateur spécial des Nations Unies au Liban, M. Derek Plumbly, a fourni des informations aux personnes présentes à la réunion et fait le point sur les développements récents. 

Femmes

Les Nations Unies commémorent la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Dans un message délivré à l’occasion de cette journée, le Secrétaire général souligne l’importance de soutenir le Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour mettre fin à la violence contre les femmes.  Ce Fonds permet d’apporter une réponse aux violations des droits de l’homme affectant les femmes.  Il permet en outre d’apporter une réponse à un large éventail de sujets, qu’il s’agisse de la sécurité physique ou de la sécurité économique des femmes.

Alors que la demande de subventions a plus que doublé au cours des dernières années, le montant que le Fonds a été en mesure de distribuer a diminué de 60%.

Le Secrétaire général lance un appel à tous les partenaires pour pouvoir satisfaire ces demandes de subventions et poursuivre les efforts visant à prévenir et éliminer la violence contre les femmes et les filles.

Le message du Secrétaire général est disponible au Bureau du Porte-parole.

ONUDC

Le Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a déclaré aujourd’hui que la corruption est un acte de vol commis contre les gens ordinaires qui souhaitent progresser et prospérer: c’est donc une atteinte portée au développement économique et social.

M. Yury Fedotov s’exprimait à l’occasion de l’ouverture de la cinquième session de la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption qui se déroule en ce moment même dans la ville de Panama.

Il est revenu sur les rapports existant entre corruption et développement durable.  Il a en outre affirmé que la corruption n’était pas seulement un crime, mais qu’elle favorisait également la criminalité transnationale organisée et le trafic des drogues.

Plus d’informations sur la Conférence sont disponibles sur le site Internet de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime.

Conférences de presse prévues demain

Demain, à 11 heures, l’ambassadeur régional pour la jeunesse des réfugiés de Palestine de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), M.  Mohammed Assaf, tiendra une conférence de presse.  Celle-ci est organisée à l’occasion de la prochaine Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, qui est célébrée le 29 novembre.  Un communiqué de presse contenant de plus amples détails sur cet évènement est disponible au Bureau du Porte-parole.

À midi, la Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants en temps de conflit armé, Mme Leila Zerrougui, sera l’invitée du Point de presse.  Elle s’exprimera après sa récente visite en République démocratique du Congo.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.