Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 14 novembre 2013

14 novembre 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 14 novembre 2013

14/11/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 14 NOVEMBRE 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint par intérim du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Philippines

En s’adressant aujourd’hui aux journalistes en Lettonie, le Secrétaire général a déclaré que le monde entier était horrifié par les destructions causées par le typhon Haiyan aux Philippines.  Il a affirmé que la Coordonnatrice des secours d’urgence des Nations Unies, Mme Valerie Amos, le tenait régulièrement informé de l’évolution de la situation depuis Manille.

Le Secrétaire général s’est dit particulièrement préoccupé du sort de dizaines de milliers de personnes exposées aux conditions météorologiques.  Il a déclaré que les Nations Unies et le reste de la communauté internationale faisaient tout leur possible pour accélérer l’acheminement de l’aide à ceux qui en ont besoin.  Il a souligné que la population des Philippines faisait preuve de beaucoup de courage et de résilience, mais qu’elle avait besoin d’une aide extérieure en ce moment même, sans plus attendre.

La Coordonnatrice des secours d’urgence s’est exprimée, aujourd’hui, devant les journalistes aux Philippines.  Elle a insisté sur la nécessité pour la communauté internationale d’agir solidairement et collectivement pour aider les personnes touchées par le typhon Haiyan.  Elle s’est adressée, hier, avant de quitter la ville de Tacloban, aux survivants de cette catastrophe naturelle, qui sont privés de tout et attendent désespérément l’arrivée des secours.  Mme Amos a indiqué que des dizaines de milliers de personnes vivent dehors ou dans les ruines de leurs maisons et de bâtiments publics gravement endommagés, exposés à la pluie et au vent.

Les dernières informations que nous avons reçues du Gouvernement des Philippines font état de près de 12 millions de personnes touchées par le typhon, dont 920 000 déplacées.  Le Gouvernement indique également que 4 460 personnes sont mortes dans la catastrophe.

Déplacement du Secrétaire général en Lituanie

Le Secrétaire général est arrivé en Lettonie plus tôt dans la journée.  Ce déplacement le conduira également en Estonie, en Lituanie et en Pologne.

Le Secrétaire général s’est entretenu avec le Président lettonien et le Président du Parlement.  Il s’est ensuite rendu au Monument de la Liberté à Riga, capitale de la Lettonie.  Il s’est également exprimé devant les journalistes.

Une transcription de ses déclarations est disponible dans le Bureau du Porte-parole.

Demain, le Secrétaire général s’entretiendra avec le Premier Ministre et le Ministre des affaires étrangères.  Il assistera par ailleurs à une conférence marquant le quatre-vingt-quinzième anniversaire de la création de la République de Lettonie, avant de s’envoler pour l’Estonie.

Conseil de sécurité

Au cours d’une séance publique ce matin, le Conseil de sécurité a entendu la Procureure de la Cour pénale internationale, Mme Fatou Bensouda, qui a souligné que son Bureau œuvrait avec le Gouvernement libyen pour faire face aux crimes graves commis en Libye.

Auparavant, le Conseil de sécurité avait adopté une déclaration présidentielle sur la République démocratique du Congo (RDC), dans laquelle il se félicite de la cessation des hostilités entre le Gouvernement de la RDC et le M23.  Le Conseil de sécurité a également appelé à la mise en œuvre et à la conclusion rapide d’un document final complet faisant l’objet d’un accord, conformément aux pourparlers de Kampala, et qui prévoit le désarmement et la démobilisation du M23, ainsi que l’engagement de poursuites envers ceux qui violent les droits de l’homme.

Le Conseil de sécurité a exprimé sa profonde préoccupation devant la menace régionale continue que font peser les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).  Il a souligné l’importance de les neutraliser comme tous les autres groupes armés.

Soudan du Sud

Le Gouvernement du Soudan du Sud et les organisations humanitaires ont lancé, aujourd’hui à Juba, un appel en faveur d’un programme humanitaire pluriannuel pour aider les communautés touchées par les conflits, les déplacements forcés, les catastrophes naturelles et la pauvreté dans le pays.

L’appel humanitaire porte sur la période 2014-2016 et se donne pour objectif de lever 1,1 milliard de dollars pour répondre aux besoins de plus de trois millions de personnes.

MINUK

Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission d’administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK), M. Farid Zarif, a rencontré, hier, plusieurs dirigeants politiques dans le nord de Mitrovica.

Lors de ses entretiens, il a souligné que toutes les parties devraient respecter les règles de conduite pacifiques et démocratiques dans l’intérêt de leur propre communauté.

Il a indiqué que les dirigeants politiques qu’il a rencontrés voulaient savoir s’ils allaient obtenir un rôle clef dans l’élaboration de leur propre destin.  Il a déclaré que ces élections étaient une étape importante dans la réalisation de cet objectif.

Le communiqué de presse est disponible sur le site Internet de la Mission.

Invité du Point de presse, demain

Demain, le Directeur des opérations du Bureau des Nations Unies de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), M. John Ging, sera l’invité du Point de presse.  Il présentera le bilan du travail de l’ONU aux Philippines, une semaine après le passage du typhon Haiyan, également connu sous le nom de Yolanda, qui a dévasté le pays.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.