Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 11 novembre 2013

11 novembre 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 11 novembre 2013

11/11/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 11 NOVEMBRE 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Invité du Point de presse

Le Directeur des opérations du Bureau des Nations Unies de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), M. John Ging, est aujourd’hui l’invité du Point de presse.  Il s’est exprimé devant le Conseil de sécurité à propos de la situation au Soudan et au Soudan du Sud.  Il doit répondre également aux questions relatives au typhon qui a frappé les Philippines.

Haiyan

Le Secrétaire général s’est entretenu ce matin par téléphone avec le Ministre des affaires étrangères des Philippines.

Il a présenté ses condoléances à tous ceux qui ont souffert de la catastrophe et a réaffirmé le soutien et la solidarité de l’Organisation.

Il a également indiqué au Ministre des affaires étrangères que la Coordonnatrice des secours d’urgence, Mme Valerie Amos, venait d’être dépêchée sur place.

Demain, le Ministre des affaires étrangères, Mme Amos ainsi que le Coordonnateur résident et Coordonnateur de l’action humanitaire sont attendus pour lancer un plan d’action afin de faire face au typhon Haiyan.

Intervention du Secrétaire général

Aujourd’hui, à 15 h 30, le Secrétaire général informe l’Assemblée générale d’un certain nombre d’évolutions récentes après son déplacement effectué la semaine dernière au Sahel.  Il s’agissait du premier voyage en commun organisé par les dirigeants de l’Organisation des Nations Unies, de la Banque mondiale et de l’Union africaine, qui étaient accompagnés également du Commissaire de l’Union européenne chargé du développement et du Président de la Banque africaine de développement.

Le Secrétaire général devait indiquer aux États Membres que la délégation présente au Sahel était venue porter un message clair, à savoir que la sécurité et le développement doivent aller de pair.

Le Secrétaire général doit également parler des développements dans d’autres domaines clefs, notamment la République centrafricaine, la République démocratique du Congo (RDC) et la Syrie.  Il doit s’exprimer aussi sur la suite à donner aux travaux du groupe d’examen interne qui a publié l’année dernière un rapport évaluant l’action des Nations Unies dans la phase finale du conflit au Sri Lanka.  Son intervention devant les États Membres est télédiffusée et est disponible en ligne.

Déplacements du secrétaire général

Le Secrétaire général quittera New York mercredi 13 novembre pour se rendre en Lettonie, en Estonie et en Lituanie.

En Lettonie, il s’entretiendra avec le Président, le Premier Ministre, le Ministre des affaires étrangères et le Président du Parlement.

À Riga, le Secrétaire général interviendra lors d’une conférence commémorant le quatre-vingt-quinzième anniversaire de la création du pays.

En Estonie, il s’entretiendra avec le Président, le Premier Ministre, le Ministre des affaires étrangères et le Président du Parlement.  Il se rendra à une exposition sur les questions technologiques et à un concours de robotique, puis il donnera une conférence publique au Ministère des affaires étrangères.

La dernière étape de sa visite sera la Lituanie.  Le Secrétaire général y rencontrera le Président, le Premier Ministre, le Ministre des affaires étrangères et le Président du Parlement.

Le Secrétaire général se rendra sur les lieux d’un projet d’énergie durable.  Il recevra également un doctorat honorifique de l’Université Vytautas Magnus de Kaunas.

Le Secrétaire général achèvera son déplacement dans les pays baltes le lundi 18 novembre.

Darfour

L’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) est gravement préoccupée par l’escalade des combats intertribaux survenus dans certaines parties du Darfour au cours des dernières semaines.

La Mission a reçu des informations faisant état de luttes tribales entre les Misseriya, les Taisha et les Salamat dans plusieurs zones de la partie sud-ouest du centre du Darfour, au cours des derniers jours.  La Mission s’efforce actuellement de vérifier l’étendue de ces affrontements, notamment pour déterminer le nombre de victimes.

La Mission a également signalé qu’un comité composé de chefs de tribus de premier plan, issus notamment des Misseriya et des Salamat, se réunissait aujourd’hui au Darfour central en vue de négocier une résolution pacifique du conflit actuel.

Varsovie

La Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, également connue sous le nom de COP 19, a débuté aujourd’hui à Varsovie.  

À l’ouverture, la Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations  Unies sur les changements climatiques, Mme Christiana Figueres, a déclaré que la Conférence devait permettre de progresser vers un accord en 2015.

Dans son allocution, Mme Figueres a également souligné l’importance de travailler en coopération pour clarifier les options relatives au financement du climat et de construire un mécanisme à même d’aider les individus à faire face aux effets des changements climatiques.

Cambodge-Thaïlande

Dans l’affaire concernant le temple de Preah Vihear, la Cour internationale de Justice (CIJ) a rendu son jugement aujourd’hui, indiquant que le Cambodge avait la souveraineté sur l’ensemble du territoire du promontoire du temple.

La Cour a également déclaré que la Thaïlande avait été contrainte de retirer toutes ses forces militaires ou de polices stationnées sur ce territoire.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.