Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 25 octobre 2013

25 octobre 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 25 octobre 2013

25/10/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 25 OCTOBRE 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Conseil de sécurité

La Coordonnatrice des secours d’urgence des Nations Unies, Mme Valerie Amos, a apporté de nouvelles informations au Conseil de sécurité, ce matin, sur la situation humanitaire en Syrie.  Elle a affirmé que les combats continuaient de s’intensifier à travers le pays et que leur impact sur la population civile ne cessait de s’alourdir chaque jour.

Elle a déclaré que 2,5 millions de personnes étaient prises au piège dans des zones difficilement atteignables et assiégées, et que les agents humanitaires étaient dans l’incapacité de leur venir en aide, malgré les efforts déployés pour mettre en œuvre les dispositions prévues dans la déclaration présidentielle, adoptée par le Conseil de sécurité, le 2 octobre dernier.

Mme Amos a déclaré que les Nations Unies étaient engagées avec le Gouvernement syrien pour renforcer les opérations de secours humanitaire et éliminer les obstacles administratifs ou d’autre nature.  Toutefois, l’ONU n’a malheureusement pas obtenu d’avancées majeures sur ce plan.   

Sans pression réelle et soutenue du Conseil de sécurité sur le gouvernement et les groupes d’opposition sur le terrain, aucun progrès ne sera possible, a prévenu Mme Amos, en soulignant que des fonds supplémentaires étaient nécessaires. Elle a noté que l’action humanitaire en Syrie et dans les pays voisins n’était financée qu’à hauteur de 54%. 

La déclaration de Mme Amos est disponible au Bureau du Porte-parole.  Elle s’est adressée à la presse, à la sortie du Conseil de sécurité.  

Syrie

Le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue arabe des États arabes pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi, est aujourd’hui au Qatar.  Il a rencontré l’Émir du Qatar pour discuter de la crise syrienne et des préparatifs de la Conférence internationale sur la Syrie qui se tiendra à Genève.  Hier, le Représentant spécial conjoint était en Turquie pour y rencontrer le général Salim Idriss de l’armée syrienne libre et 10 de ses commandants militaires.  Ils ont également évoqué la Conférence internationale sur la Syrie qui doit se tenir prochainement à Genève.  Le Représentant spécial conjoint a réitéré qu’il n’existait aucune solution militaire à la crise syrienne et que tous les efforts devraient être déployés pour mettre fin au conflit et aux souffrances du peuple syrien.  Avant de se rendre à Doha, M. Brahimi a rencontré, aujourd’hui à Ankara, le Ministre des affaires étrangères de la Turquie, M. Ahmet Davotuglu, pour discuter des préparatifs de la Conférence de Genève II.  

Demain, le Représentant spécial conjoint se rendra à Téhéran.

République démocratique du Congo

La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) indique que, tôt ce matin, des affrontements avaient opposé le M23 et l’armée congolaise dans les environs de Kibumba, à 15 km au nord de Goma.  Des armes lourdes ont été utilisées, y compris des mortiers et des mitrailleuses.

La Mission note que les combats se poursuivent dans la région.  Elle ajoute qu’à la suite des combats, environ 5 000 civils venus de Kibumba avaient traversé la frontière pour se rendre, ce matin, au Rwanda.  La Mission a effectué une reconnaissance aérienne de la zone et demandé que le Mécanisme conjoint de vérification étendu permette d’enquêter sur les informations faisant état d’un tir d’obus à Kageyo, au Rwanda.  La MONUSCO est placée en état d’alerte et surveille de près la situation.

Mali

En réponse à des questions posées hier par la presse concernant la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), le Département des opérations de maintien de la paix affirme que la Mission ne prend part à aucune opération offensive.  Dans le cadre de son mandat pour la stabilisation et la protection des civils, la Mission de l’ONU mène des opérations au sud du fleuve Niger.  Plus précisément, les unités de la MINUSMA patrouillent et maintiennent le contact avec la population locale, de façon à dissuader par leurprésence toute menace contre les civils.

La MINUSMA coordonne étroitement ses activités avec les autres acteurs pour s’assurer que leurs efforts sont complémentaires.  Les forces maliennes et françaises mènent également des opérations dans la région de Gao. La présence de la Mission des Nations Unies au sud de la rivière est d’une importance toute particulière pour éviter un débordement des activités de groupes armés dans des zones civiles et pouvant menacer les populations.

Myanmar

Le Coordonnateur résident et Coordonnateur de l’action humanitaire, M.  Ashok Nigam a exprimé sa profonde préoccupation aujourd’hui à propos de la situation des civils touchés par les affrontements survenus dans le sud de l’État de Kachin entre les troupes gouvernementales et l’Armée de l’indépendance de Kachin. 

L’ONU estime que quelque 1 200 personnes déplacées dans leur propre pays vivent dans un village à proximité du lieu où les combats avaient éclaté le 22 octobre.  Certaines personnes ont pu échapper aux combats, mais beaucoup sont incapables de se déplacer vers des endroits plus sûrs.  M. Nigam a exhorté toutes les parties à respecter le droit à la liberté de circulation et à garantir des déplacements en toute sécurité.

L’ONU et ses partenaires ont porté assistance à 1 300 personnes déracinées dans cette région en juillet dernier, mais une mission prévue le mois dernier avait été annulée en raison de la reprise des combats. 

M. Nigam a lancé un appel pour que les partenaires humanitaires puissent accéder aux zones touchées et venir en aide aux populations qui en ont besoin.

Philippines

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a annoncé aujourd’hui que l’ONU et ses partenaires humanitaires aux Philippines lançaient un nouveau plan d’action, et qu’ils déploient des efforts pour obtenir près de 50 millions de dollars afin de venir en aide aux victimes du tremblement de terre survenu sur l’île de Bohol, qui avait frappé le pays le 15 octobre dernier.

Le nouveau plan permettra d’appuyer les priorités définies par le Gouvernement, notamment la fourniture d’abris d’urgence à près de 350 000 personnes, la distribution d’eau, les travaux d’assainissement et l’élimination des débris.

Plus d’informations sont disponibles à ce sujet dans les notes d’information communiquées par le bureau d’OCHA à Genève.

Sécurité

Dans un rapport sur la sûreté et la sécurité du personnel de l’ONU, le Secrétaire général a lancé un appel aux États Membres et aux gouvernements hôtes pour qu’ils apportent leur soutien à toutes les mesures de sûreté et de sécurité visant à améliorer l’environnement opérationnel du personnel des Nations Unies et des travailleurs humanitaires.

Dans son rapport, le Secrétaire général exprime également sa préoccupation devant la hausse inquiétante du nombre d’enlèvements.  Trente et un membres du personnel des Nations Unies ont été enlevés l’an dernier, contre 21 l’année précédente.

Conférences de presse du jour

À 13 h 15, le Rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation, M. Olivier De Schutter tiendra une conférence de presse.  Puis à 15 heures, le Rapporteur spécial sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, M. Christof Heyns et le Rapporteur spécial sur la promotion et la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales dans la lutte antiterroriste, M. Ben Emmerson, s’adresseront à leur tour à la presse dans cette même salle.

Point de presse de lundi

Le Secrétaire général désignera, lundi 29 octobre, M. Lang Lang, pianiste chinois de renommée mondiale, Messager de la paix des Nations Unies pour soutenir son initiative « L’éducation avant tout ».

La cérémonie organisée à cette occasion aura lieu lors d’une conférence de presse à l’Auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld à 12 heures. M. Lang Lang y interprétera la première la valse de Chopin.

M. Lang Lang a été pendant près de 10 ans Ambassadeur de bonne volonté à l’UNICEF.

La salle du Point de presse ne dispose pas de piano à queue, c’est pourquoi cette conférence de presse aura lieu à l’Auditorium.  Il n’y aura donc pas de Point de presse ce jour-là.

La semaine à venir aux Nations Unies

Samedi 26 octobre

Aucun événement majeur prévu.

Dimanche 27 octobre

Journée mondiale du patrimoine audiovisuel.

Lundi 28 octobre

Dans la matinée, le Conseil de sécurité tiendra une réunion d’information sur la coopération entre les organisations onusiennes et régionales et sous-régionales.

À 16 heures, le Conseil de sécurité tiendra une réunion privée à la Cour internationale de Justice (CIJ).

À 11 heures, dans la salle de presse, conférence de presse du Rapporteur spécial sur la promotion de la vérité, la justice, réparation et des garanties de non-répétition, M. Pablo De Greiff

À 12 h 45, dans la salle de presse, conférence de presse de l’Expert indépendant sur la promotion d’un ordre international démocratique et équitable, M. Alfred de Zayas.

À 15 heures, dans la salle de conférence 6 du bâtiment temporaire de la pelouse nord, table ronde sur le thème « La coopération régionale comme moteur de croissance et de stabilité », organisée conjointement par la Mission permanente de la Bosnie-Herzégovine et le Programme de Développement des Nations Unies (PNUD).

À 15 h 30, dans la salle de presse, conférence de presse du Secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique, M. Ekmeleddin Ihsanoglu.

À Genève, le Comité contre la torture tiendra les travaux de sa cinquante et unième session jusqu’au 22 novembre.

Mardi 29 octobre

Dans la matinée, le Conseil de sécurité tiendra un débat public sur la mise en œuvre des méthodes de travail du Conseil de sécurité (Note/2010/507).

À 10 h 30, dans la salle de presse, conférence de presse de la Rapporteuse spéciale sur la situation des défenseurs des droits de l’homme, Mme Margaret Sekaggya, et du Président du Groupe de travail sur la question des droits de l’homme et les sociétés transnationales et autres entreprises, M. Pavel Sulyandziga.

À 12 heures dans la salle de presse, le Directeur des opérations pour le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), M. John Ging, sera l’invité du Point de presse.

À 13 h 15 dans la salle de presse, conférence de presse de la Commission d’enquête sur la situation des droits de l’homme en République populaire démocratique de Corée.

À 13 h 15 dans la salle de conférence 1 du bâtiment des conférences (CB), table ronde sur « Le rôle, la protection et la participation effective des défenseurs des droits de l’homme dans le développement », organisée conjointement par la Mission permanente de la Norvège et le service international pour les droits de l’homme (SIDH).

À 15 heures dans la salle de presse, conférence de presse de M. Heiner Bielefeldt, Rapporteur spécial sur la liberté de religion ou de conviction.

Mercredi 30 octobre

Dans la matinée, adoption par le Conseil de sécurité d’une résolution sur le rapport annuel du Conseil de sécurité, suivie d’une séance d’information et de consultations sur la Somalie.

Dans l’après-midi, le Conseil de sécurité tiendra des consultations sur le Sahara occidental.

À 10 h 30 conférence de presse de M. Richard Falk, Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme dans le Territoire palestinien occupé.

À 12 heures, la Directrice exécutive adjointe du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), Mme Kate Gilmore, et l’auteur du rapport du FNUAP intitulé « Maternité: Relever le défi de la grossesse chez les adolescentes », M. Richard Kollodge, seront les invités du Point de presse.

À Genève, le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) tiendra une conférence de presse sur le lancement du Rapport sur l’état de la population mondiale 2013: « La maternité dans l’enfance - Relever le défi de la grossesse à l’adolescence ».

Jeudi 31 octobre

Aucun événement majeur prévu.

Vendredi 1er novembre

La Chine assurera la présidence tournante du Conseil de sécurité pour le mois de novembre.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.