Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 11 octobre 2013

11 octobre 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 11 octobre 2013

11/10/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 11 OCTOBRE 2013


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan  Haq, Porte-parole associé du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


OIAC


Le Secrétaire général a félicité l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) pour avoir obtenu, aujourd’hui, le prix Nobel de la paix 2013.  Il a également adressé ses chaleureuses félicitations au Directeur général de l’OIAC, M. Ahmet Üzümcü, lors d’un entretien téléphonique.


Cette reconnaissance arrive près de 100 ans après la première attaque chimique et 50 jours après l’utilisation effroyable d’armes chimiques en Syrie.  Loin d’être une relique du passé, les armes chimiques restent un danger clair et présent.


Plus tard aujourd’hui, le Conseil de sécurité devrait approuver la première mission conjointe de ce genre de l’ONU et de l’OIAC en Syrie après le travail remarquable de la mission d’enquête de l’ONU sur les armes chimiques.


L’OIAC a une tâche bien précise, qui est d’éliminer les armes chimiques et de les empêcher de ressurgir à jamais.  Mais elle a aussi une vaste mission de prouver que l’inhumanité de la guerre peut donner lieu à l’humanité de la solidarité et de la coopération internationale.


L’OIAC a considérablement renforcé l’état de droit dans le domaine du désarmement et de la non-prolifération.  Grâce en grande partie à ses efforts, 80% des stocks d’armes chimiques déclarés ont été détruits.  « Je crois fermement que ce succès peut inspirer d’autres parties prenantes du désarmement mondial à être à la hauteur des attentes de la communauté internationale ».


Mais les progrès dans la réalisation de la destruction totale des armes chimiques doivent être complétés par des efforts en vue d’obtenir l’adhésion universelle à la Convention sur les armes chimiques.  En tant que dépositaire de la Convention, j’exhorte tous les pays à la signer, ratifier et mettre en œuvre sans plus tarder.


Comme l’ONU, la mission de l’OIAC est née d’une horreur profonde des atrocités de la guerre.  Des champs de bataille aux laboratoires et à la table des négociations, les Nations Unies sont honorées de travailler main dans la main avec l’OIAC pour éliminer la menace posée par les armes chimiques pour tous les peuples et dans tous les temps.


Ensemble, nous devons faire en sorte que le brouillard de la guerre ne soit jamais plus composé de gaz toxiques.


Voyage du Secrétaire général


Le Secrétaire général s’apprête à quitter Brunéi Darussalam pour retourner à New York.  Plus tôt dans la journée, il avait félicité le Sultan de Brunéi pour avoir présidé avec succès le sommet de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).


Lors de son déplacement, le Secrétaire général s’est également entretenu avec le Président du Myanmar, U. Thein Sein.  Leurs échanges ont porté sur le processus de transition dans ce pays, sur la situation des droits de l’homme et sur le partenariat ONU-ASEAN.  Le Secrétaire général a félicité le Président du Myanmar pour les progrès réalisés dans la voie de la démocratisation, de la réconciliation nationale et du développement économique et social.  Il a également appelé le Gouvernement à poursuivre ses efforts pour lutter contre les violences intercommunautaires, en demandant l’adoption de mesures vigoureuses pour maintenir l’état de droit et promouvoir une véritable réconciliation. 


Sur le chemin de son retour à New York, le Secrétaire général a effectué une escale à Singapour pour y rencontrer de hauts fonctionnaires du Ministère des affaires étrangères de ce pays.  Il devrait arriver à New York demain.


Syrie


L’équipe de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et l’Organisation des Nations Unies ont réalisé d’importants progrès dans la vérification des informations fournies par le Gouvernement de la République arabe syrienne sur son programme d’armes chimiques.  Au terme de la première phase de leur mission sur le terrain, les équipes d’inspection se sont rendues sur trois sites et d’autres projets de visites sont prévus.


Un deuxième groupe d’inspecteurs de l’OIAC et davantage de personnel d’appui de l’ONU sont arrivés à Damas, portant ainsi à 60 le nombre de membres de l’équipe dépêchée sur place.  Comme l’OIAC a reçu de la Syrie des informations initiales et complémentaires sur son programme d’armes chimiques, l’équipe dépêchée sur place s’attache désormais à vérifier ces informations.  Elle a également supervisé la destruction, par la Syrie, d’une partie de son stock de munitions et de certains de ses équipements de production d’armes chimiques.


Situation humanitaire en Syrie


Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que la flambée des prix alimentaires, le manque de nourriture pour enfants, les déplacements de population et les baisses de revenus n’ont pas permis de fournir la nourriture et les soins médicaux dont les enfants syriens ont besoin.


Le nombre d’enfants admis dans les hôpitaux et souffrant de malnutrition sévère ou aiguë serait en progression dans les villes d’Alep, de Deraa Deir-ez-Zor, de Hama, de Homs et dans d’autres régions.  Selon les travailleurs humanitaires, six enfants sont morts de malnutrition le mois dernier dans la ville de Moadamyieh, située dans la zone rurale aux alentours de Damas.


Iraq


Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme s’est dit préoccupé par l’exécution, par les autorités iraquiennes, d’au moins 42 personnes ces deux derniers jours, dont une femme.  Toutes ces personnes étaient accusées de terrorisme.  Le Haut-Commissariat affirme que le nombre de personnes exécutées en Iraq est passé de 18 en 2010 à 67 en 2011, avant d’atteindre 123 en 2012, puis 140 en 2013, alors que l’année en cours ne s’achève que dans trois mois. 


Le Haut-Commissariat exhorte le Gouvernement iraquien à mettre fin immédiatement à toutes ces exécutions, à réviser et commuer les peines des centaines d’autres personnes qui pourraient se trouver aujourd’hui dans le couloir de la mort en Iraq.


L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé un appel pour l’élimination progressive des thermomètres médicaux et des appareils pour mesurer la tension contenant du mercure d’ici à l’an 2020.  L’initiative, baptisée « Des soins de santé sans mercure d’ici à 2020 » a été lancée à l’occasion de la signature de la Convention de Minamata sur le mercure.  Le Directeur général de l’OMS, le docteur Margaret Chan, a déclaré que le mercure était l’un des 10 principaux produits chimiques ayant des effets néfastes pour la santé.  Il représente une menace particulière pour le développement du fœtus et au cours des premières années de la vie de l’enfant.  Plus de détails sont disponibles en ligne.


Conférence de presse du jour


La Présidente du Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes (CEDAW), Mme Nicole Ameline, tiendra une conférence de presse aujourd’hui à 12 h 30.  Mme Ameline fera le point sur les travaux du Comité et sur le dialogue qu’elle aura avec les membres de la Troisième Commission de l’Assemblée générale, demain matin.


La semaine à venir aux Nations Unies


Dimanche 12 octobre


Aucun évènement majeur n’est prévu aujourd’hui.


Samedi 13 octobre


Célébration de la Journée internationale de la prévention des catastrophes.


Lundi 14 octobre


À 13 h 15, dans la salle de conférence 6 du bâtiment de la pelouse nord, présentation du Rapport 2013 sur le commerce et le développement par le Bureau de liaison de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) à New York.


À 13 h 15, dans la salle du Conseil économique et social (ECOSOC) du bâtiment des salles de conférence, commémoration de la Journée Mwalimu Nyerere, organisée par la Mission permanente de la République-Unie de Tanzanie auprès des Nations Unies.


À 13 h 15, dans la salle de conférence E du bâtiment de la pelouse nord, exposé informel sur les moyens de faire rapport au Registre des Nations Unies des armes classiques et au Rapport des Nations Unies sur les dépenses militaires, organisé par le Bureau des affaires de désarmement.


À Genève, et jusqu’au 1er novembre, 109ème session du Comité des droits de l’homme.


À Genève, conférence de presse de l’Alliance GAVI sur la campagne de vaccination qui vise à immuniser 250 millions d’enfants d’ici à 2015 et prévenir quatre millions de décès.


À Genève, conférence de presse de la Fédération internationale de la Croix-Rouge en prévision du lancement du Rapport 2013 sur les catastrophes dans le monde: La technologie et l’avenir de l’action humanitaire.


Des copies du rapport sous embargo ont été mises à la disposition de la presse.


Mardi 15 octobre


Célébration de la Journée internationale des femmes rurales.


Jour férié officiel des Nations Unies (Eid al-Adha).


Mercredi 16 Octobre


Journée mondiale de l’alimentation.


Le Conseil de sécurité entendra, le matin, un exposé de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).  L’exposé sera suivi de consultations.


À 13 h 15, en salle de conférence 6 du bâtiment de la pelouse nord, une table ronde a lieu sur le thème: «  Les droits fondamentaux des femmes en prison: un ensemble d’outils pour appliquer les Règles de Bangkok de l’Organisation des Nations Unies », organisée conjointement par la Mission permanente de la Thaïlande auprès des Nations Unies, Penal Reform International (PRI) et l’Institut thaïlandais de justice.


À 13 h 15, en salle de conférence 7 du bâtiment de la pelouse nord, une table ronde aura lieu sur le thème sur le thème: « La transparence des dépenses militaires », organisée par le Bureau des affaires de désarmement.


Jeudi 17 Octobre


Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté.


À 10 heures, dans le Centre des visiteurs Danny Kaye de la Maison de l’UNICEF, une table ronde se tiendra sur le thème « Voix du peuple » et sera axée sur la Journée internationale pour l’éradication de la pauvreté, les Objectifs du Millénaire pour le développement et le programme de développement pour l’après-2015.


À 13 h 15, dans la salle de conférence 2 du bâtiment de conférence, célébration de la Journée internationale pour l’éradication de la pauvreté, sur le thème « Ensemble vers un monde sans discrimination: s’appuyer sur l’expérience et la connaissance des personnes en situation d’extrême pauvreté ».  L’évènement est organisé conjointement par le Département des affaires économiques et sociales (DAES), le Mouvement international ATD quart-monde et le Sous-Comité des ONG pour l’élimination de la pauvreté.


À 13 h 15, dans la salle de conférence 3 du bâtiment de conférence, Manifestation spéciale sur le thème « Traité sur l’arrêt de la production de matières fissiles: le Groupe d’experts gouvernementaux et au-delà », organisée conjointement par l’Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement (UNIDIR) et les Missions permanentes du Canada et des Pays-Bas auprès des Nations Unies.


À 13 h 30, à la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, discussion et projection du documentaire intitulé « Les Règles de Bangkok: les normes des Nations Unies concernant les femmes en prison » (dans le contexte des Règles des Nations Unies concernant le traitement des détenues et l’imposition de mesures non privatives de liberté aux délinquantes (A/RES/65/232), organisée conjointement par la Mission permanente de la Thaïlande auprès des Nations Unies, le Conseil universitaire pour le système des Nations Unies, l’Institut thaïlandais de justice et l’Association féminine de l’ONU.


À Genève, commémoration de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté avec l’organisation non gouvernementale « ATD Quart-Monde ».  Le thème retenu cette année est: « Ensemble vers un monde sans discrimination: s’appuyer sur l’expérience et la connaissance des personnes en situation d’extrême pauvreté ».


À Genève, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC/OMS) tiendra une conférence de presse pour présenter les conclusions de sa dernière évaluation des Monographies (Monographie Volume 109) sur la pollution de l’air ambiant.


Vendredi 18 octobre


Dans la matinée, le Conseil de sécurité tiendra un débat ouvert sur les femmes et la paix et la sécurité à 13 h 15, dans la salle de conférence 6 du bâtiment de la pelouse nord), table ronde de haut niveau sur le thème: « Adoption de mesures contre le meurtre sexiste de femmes et de filles », organisée conjointement par les Missions permanentes de l’Autriche, de l’Argentine et de la Thaïlande auprès des Nations Unies, le Conseil universitaire pour le système des Nations Unies, et l’Institut thaïlandais de justice.


À 13 h 15, dans la salle de conférence 7 du bâtiment de la pelouse nord, table ronde sur le thème « Les armes nucléaires et le droit international », organisée par les Missions permanentes de la Nouvelle-Zélande et de la Suisse auprès des Nations Unies. 


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.