Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 27 septembre 2013

27 septembre 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 27 septembre 2013

27/9/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 27 SEPTEMBRE 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Invités du Point de presse

Les invités du Point de presse étaient aujourd’hui M. Nassirou Bako Arifari, Ministre des affaires étrangères du Bénin, et M. Gyan Chandra Acharya, Secrétaire général adjoint pour les pays les moins avancés (PMA), les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement (PEID).  Ils ont parlé du nouveau rapport sur les PMA intitulé « Renforcement des capacités de production dans les PMA et programme de développement pour l’après-2015 ».

Conseil de sécurité

Le Président du Conseil de sécurité a annoncé la convocation à 20 heures d’une réunion publique sur la situation au Moyen-Orient.  La réunion, qui portera sur la Syrie, interviendra alors que le Secrétaire général et le Représentant spécial conjoint pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi, auront organisé à 18 h 30, une Réunion préparatoire de haut niveau pour la Conférence internationale sur la Syrie.

Syrie

Depuis son retour en Syrie le 25 septembre dernier, la mission d’enquête conduite par M. Åke Sellström a pu reprendre ses activités d’établissement des faits sur les autres allégations crédibles concernant l’utilisation d’armes chimiques.  Ces allégations portent sur l’incident du 19 mars à Khan al-Assal, qui avait été signalé d’abord par la Syrie puis par d’autres États Membres. 

Comme convenu, les autres allégations portent sur l’incident du 13 avril à Cheikh Maqsud, signalé par les États-Unis, et l’incident du 29 avril à Saraqueb, signalé, cette fois, par la France et le Royaume-Uni. 

La Mission a aussi repris ses contacts avec la Syrie pour poursuivre l’évaluation des informations que cette dernière lui a livrées sur trois autres allégations concernant l’incident du 22 août à Bahhariyeh, celui du 24 août à Jobar et celui du 25 août à Sahnaya. 

Compte tenue de la proximité de ces trois endroits avec Damas et s’agissant des incidents de Jobar et de Sahnaya, la Mission a effectué une première visite dans un hôpital de campagne pour y collecter des échantillons de sang et d’ADN.

La décision de mener une enquête sur toute autre allégation est fondée sur l’évaluation scientifique et technique des informations disponibles que la mission a effectuée.  En tout état de cause et conformément aux directives approuvées par l’Assemblée générale, la mission est obligée d’évaluer toute information disponible sur toutes les allégations faites par les États membres, en prévision de son rapport final.  En conséquence et comme l’a dit le Secrétaire général, le rapport final sera global.  La Mission devrait achever ses activités en Syrie, au début de la semaine prochaine.

Changements climatiques

Dans une déclaration, le Secrétaire général dit avoir accueilli avec satisfaction la cinquième évaluation du Groupe de travail intergouvernemental sur les changements climatiques et dit être profondément préoccupé par ses conclusions. 

Discours du Secrétaire général

Le Secrétaire général a commencé sa journée par une réunion des dirigeants du Forum des îles du Pacifique, au cours de laquelle il a souligné combien les changements climatiques sont la seule grave menace à l’agenda du développement durable et à la sécurité à long terme.

Il a noté que les îles du Pacifique sont parmi les États qui contribuent le moins au réchauffement de la planète alors qu’ils en souffrent le plus.

Le Secrétaire général a aussi prononcé un discours à la Réunion ministérielle du Mouvement des pays non alignés sur la coopération internationale dans le domaine de l’état de droit.  Il a déclaré qu’en ces temps de troubles, la Charte des Nations Unies doit guider tous les efforts visant à maintenir la paix entre les nations.

À la Conférence sur la facilitation de l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE), le Secrétaire général a appelé tous les membres de la communauté internationale à surmonter l’impasse dans le processus de désarmement.  Il a ajouté qu’il faut garantir l’entrée en vigueur du Traité, respecter l’interdiction des essais nucléaires et prendre d’autres mesures pour réaliser et créer un monde sans armes nucléaires. 

Le Secrétaire général a aussi prononcé un discours à la session de clôture de la Réunion ministérielle des Amis de l’Alliance des civilisations.

Il a ensuite présidé une réunion des principaux membres du Quatuor pour le Moyen-Orient.

Le Vice-Secrétaire général a aussi assisté à un certain nombre de manifestations, dont la Réunion du Forum consultatif sur le Soudan et le Soudan du Sud, et celle des Ministres des affaires étrangères de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

République démocratique du Congo (RDC)

Le Coordonnateur humanitaire en RDC, M. Moustapha Soumaré, a exprimé sa préoccupation face à la détérioration de la situation humanitaire dans le district de l’Ituri, au nord-est de la province orientale. 

Il a condamné le meurtre, cette semaine, de 10 civils, dont trois agents de santé, qui sont ainsi les dernières victimes d’un mois d’escalade de la violence. 

Les Nations Unies et leurs partenaires humanitaires ont fourni 1,8 tonne de médicaments, 80 tonnes de nourriture et des articles ménagers dans la région.  Il faut toutefois faire plus, étant donné que la plupart des 100 000 personnes dans le besoin sont toujours hors de portée en raison de la situation en matière de sécurité.

Par ailleurs, le Secrétaire général a publié une déclaration sur la mort d’un Casque bleu de la Mission de l’ONU en RDC (MONUSCO).

Enfin, un accrochage a bien eu lieu hier à Mabenga, au nord de Goma, quand des patrouilles du M23 et des Forces armées de la RDC (FARDC) se sont retrouvées face-à-face.  La Mission a signalé que deux membres du M23 ont été tués et un soldat des FARDC, blessé.  Les tirs se sont arrêtés mais la Mission surveille étroitement la situation, prête à protéger les civils en danger dans cette zone.  La Mission a fait savoir aujourd’hui qu’il n’y a plus eu de tirs depuis cet accrochage.

Soudan

Le Bureau de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme a exprimé aujourd’hui sa profonde préoccupation face aux informations selon lesquelles un grand nombre de personnes a été tué pendant les manifestations qui ont lieu dans le pays depuis lundi dernier.

Le Bureau a appelé toutes les parties à s’abstenir de recourir à la violence et aux manifestants de préserver la nature pacifique de leurs manifestations.

Roms

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Mme Navi Pillay, a exprimé sa préoccupation face à l’exclusion sociale et la ségrégation dont les Roms sont victimes dans beaucoup de pays européens.  Mme Pillay a aussi déclaré qu’alors que les Roms sont de plus en plus la cible de discours de haine, de manifestations et de violence de la part de certains groupes, les autorités elles-mêmes ont parfois adopté des politiques qui aggravent la vulnérabilité des populations roms. 

Elle a noté avec préoccupation les explusions forcées qui ont lieu en France de manière incompatible avec les normes internationales et les lois nationales.

Mme Pillay a souligné que cette question doit être résolue dans le plein respect des droits de l’homme.  Le Secrétaire général a lui-même souvent parlé en faveur des groupes marginalisés et vulnérables.  Il surveille de très près l’évolution de la situation.

Semaine à venir aux Nations Unies

Samedi 28 septembre

Journée mondiale de la rage.

Journée mondiale du cœur.

À18 heures, grande pelouse de Central Park, Festival organisé par « Global Citizen » et les Nations Unies.

Dimanche 29 septembre

Aucun évènement majeur n’est prévu.

Lundi 30 septembre

À10 heures, salle du Conseil économique et social (ECOSOC), Building des conférences (BC), douzième Réunion des Ministres des affaires étrangères du Groupe des pays en développement sans littoral.

À11 heures, salle de conférence 2 (CB), réunion informelle sur le thème « Préparatifs menés en vue du Dialogue de haut niveau sur les migrations internationales et le développement», organisée par la Mission du Mexique.

À15 heures, salle du Point de presse, conférence de presse de M. Gary Quinlan, Représentant permanent de l’Australie, sur la présidence du Conseil de sécurité assumée par son pays pendant le mois de septembre.

Jusqu’au 4 octobre, Genève, Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), soixante-quatrième session du Comité exécutif.

Jusqu’au 4 octobre, Genève, Bureau de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, huitième session du Groupe de travail du Conseil des droits de l’homme sur les lois discriminatoires à l’égard des femmes. 

Jusqu’au 4 octobre, Genève, Bureau de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, trente-huitième session du Conseil d’administration du Fonds de contributions volontaires contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Jusqu’au 18 octobre, Genève, cinquante-sixième session du Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes (CEDAW).

Mardi 1 octobre

Journée internationale des personnes âgées.

Fin du débat général de la soixante-huitièmesession de l’Assemblée générale.

À9 h 30, salle de l’ECOSOC (CB), réunion d’information sur « Renforcer la résilience et la capacité des pays et institutions régionaux et sous-régionales d’Afrique de répondre aux crises et aux catastrophes humanitaires », organisée par les Communautés économiques africaines, la Mission d’observation de l’Union africaine, le Bureau du Conseiller spécial pour l’Afrique et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA). 

Genève, conférence de presse du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés et du Président du Comité exécutif du HCR sur la fin du Segment de haut niveau sur la situation en Syrie.

Genève, au Bureau de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme, quatorzième session de la Réunion des États Parties à la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Mercredi 2 octobre

Journée internationale de la non-violence.

À11 heures, conférence de presse sur le Dialogue de haut niveau sur la migration internationale et le développement.

À11 h 15, salle de conférence 2 (CB), manifestation spéciale à l’occasion de la Journée internationale de la non-violence, organisée par la Mission permanente de l’Inde.

À15 heures, salle de conférence 7, nouveau Bâtiment de la pelouse nord (NLB), réunion d’information sur le « Cadre décennal des programmes sur les modes de consommation et de production durables », organisée par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Jeudi 3 octobre

À9 heures, salle de l’Assemblée générale (NLB), Dialogue de haut niveau sur la migration internationale et le développement.

À11 heures, salle du Point de presse, conférence de presse sur le Dialogue de haut niveau, donné par M. Abdelhamid El Jamri, Président du Comité sur les travailleurs migrants et M. François Crépeau, Rapporteur spécial sur la protection des migrants.

Jusqu’au 4 octobre, Genève, Bureau de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme, séminaire sur le droit de jouir des avantages du progrès scientifique et de ses applications.

Vendredi 5 octobre

À10 heures, salle de l’ECOSOC (CB), discussion de haut niveau, à l’occasion de la Journée mondiale de l’habitat, sur le thème « Construisons la résilience pour une urbanisation durable », organisée par le Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), en collaboration avec « Consortium for Sustainable Urbanization », le « Center for Resilient Design » de l’Institut de technologies du New Jersey, et la branche new-yorkaise de l’ « American Institute of Architects ».

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.