Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 5 septembre 2013

5 septembre 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 5 septembre 2013

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

 

Invité du Point de presse

 

L’invité du Point de presse aujourd’hui était M. Georg Kell, Directeur exécutif de l’Initiative relative au Pacte mondial des Nations Unies.  M. Kell a fait un exposé sur le rapport 2013 sur la durabilité des entreprises mondiales et sur le prochain sommet des dirigeants du Pacte mondial, qui se tiendra à New York les 19 et 20 septembre.  Un groupe de journalistes du World Press Institute était aussi présent.

 

Déplacement du Secrétaire général

 

Le Secrétaire général de l’ONU a participé à la cérémonie d’ouverture du sommet du G-20 à Saint-Pétersbourg après une journée de rencontres avec des dirigeants et des responsables mondiaux.

 

Au cours du déjeuner de travail, il est prévu que le Secrétaire général fasse un exposé devant les dirigeants sur le développement de la situation en Syrie.  Dans ses remarques, le Secrétaire général devrait présenter le travail de l’équipe d’enquête sur les armes chimiques de l’ONU et expliquer pourquoi il a demandé à M. Lakhdar Brahimi, Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, de se joindre à lui à Saint-Pétersbourg.  Ces remarques seront communiquées après la présentation du Secrétaire général.

 

Le Secrétaire général a déclaré en début de journée qu’alors que le monde est concerné par l’utilisation possible d’armes chimiques en Syrie, il est essentiel de déployer encore plus d’efforts pour que la Conférence internationale sur la Syrie ait lieu à Genève.  Il a dit qu’une solution politique est la seule solution qui permettrait de mettre fin à l’effusion de sang en Syrie.

 

Le Secrétaire général participera demain au sommet du G-20 et rencontrera plusieurs dirigeants du monde.  Il a l’intention d’axer son intervention sur les questions économiques et de développement durable.

 

Syrie

 

Mme Valerie Amos, la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires et Coordonnatrice des secours d’urgence, est aujourd’hui en Syrie afin d’explorer les voies qui permettraient de renforcer les efforts humanitaires menés par les Nations Unies et soutenir le personnel qui travaille dans un environnement difficile. 

 

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) et la grande famille des Nations Unies comptent plus de 4 500 membres de leur personnel en Syrie.  Ils y apportent une aide humanitaire d’urgence aux personnes dans le besoin.

 

Mme Amos a eu aujourd’hui de nombreux entretiens positifs avec les autorités syriennes et les partenaires humanitaires. 

 

Demain à midi, Mme Amos sera disponible pour répondre aux questions de la presse par vidéoconférence.

 

Réfugiés syriens

 

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et les Gouvernements de l’Iraq, de la Jordanie, du Liban et de la Turquie ont déclaré hier qu’ils travailleront ensemble pour chercher une augmentation urgente et significative de l’aide internationale pour la région qui a du mal à faire face à la crise des réfugiés syriens.

 

L’accord est intervenu durant une réunion d’une demi-journée présidée par le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, M. António Guterres, qui rencontrait des hauts responsables de ces quatre pays qui abritent le plus grand nombre de réfugiés ayant fui la Syrie depuis mars 2011.

 

République démocratique du Congo

 

L’Envoyée spéciale du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs, Mme Mary Robinson, et son Représentant spécial pour la République démocratique du Congo, M. Martin Kobler, sont aujourd’hui à Kampala, en Ouganda, pour y prendre part à une réunion extraordinaire de la Conférence internationale de la région des Grands Lacs sur la crise dans l’est de la République démocratique du Congo. 

 

Dans un communiqué publié hier, les Envoyés des Nations Unies, de l’Union africaine, des États-Unis et de l’Union européenne encouragent les parties à redynamiser la mise en œuvre des engagements pris dans le cadre de l’Accord-cadre de paix, de sécurité et de coopération, et conformément aux termes de la résolution 2098 du Conseil de sécurité. 

 

Ils exhortent aussi toutes les parties à conclure rapidement et de manière positive le dialogue de Kampala, afin de passer à un processus plus large qui s’attaque aux causes les plus profondes du conflit.

 

Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour

 

L’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) indique que l’une de ses patrouilles a retrouvé les restes de la dépouille d’un des quatre soldats portés disparus après les inondations du mois dernier.

 

Le 25 août, six soldats de la paix ont été emportés par le déferlement des eaux alors qu’ils escortaient des camions du Programme alimentaire mondial (PAM). 

 

L’incident s’est produit lorsque les soldats de la paix tentaient de sortir de leur camion embourbé dans une vallée fluviale.  Une équipe de sauvetage a trouvé deux des Casques bleus encore vivants.

 

Conseil de sécurité

 

Le Conseil de sécurité a tenu ce matin des consultations sur le Soudan et le Soudan du Sud ainsi que sur la Guinée-Bissau.

 

Cet après-midi, le Conseil aura une réunion publique sur la non-prolifération et l’Iran. 

 

Charité

 

Reconnaissant le rôle de la charité dans la lutte contre la pauvreté et la souffrance humaine, l’ONU marque aujourd’hui la première Journée internationale de la charité, au Siège de l’ONU.

 

Dans un message marquant cette célébration, le Secrétaire général a déclaré que le rôle de la charité peut et doit s’accroitre au moment où nous accélérons les efforts visant la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement et la définition d’un programme audacieux pour la période de l’après-2015.

 

Les journalistes sont invités à une table ronde qui aura lieu dans la salle de conférence 1 au Siège de l’ONU à partir de 15 heures et prendra fin à 18 heures.  L’événement sera accessible en direct sur le système de diffusion Internet de l’ONU.

 

Un communiqué de presse plus détaillé est disponible au Bureau du Porte-parole. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.