Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 27 août 2013

27 août 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 27 août 2013

27/8/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 27 AOÛT 2013


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par Farhan Haq, Porte-parole associé du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


D éplacement du Secrétaire général


Le Secrétaire général est arrivé aujourd’hui aux Pays-Bas.  Il s’est entretenu, à La Haye, avec le Roi Willem Alexander et la Reine Maxima.


Demain, il rencontrera le Premier Ministre et le Ministre des affaires étrangères néerlandais et prendra part à la commémoration officielle du centième anniversaire du Palais de la paix.


Le Secrétaire général prononcera également un important discours à l’Université de Leiden.  Il a l’intention de s’entretenir avec la presse, mercredi, à La Haye.


Il se rendra ensuite en Autriche et devrait regagner New York ce week-end.


Ce matin, avant de quitter Séoul pour se rendre aux Pays-Bas, le Secrétaire général s’est entretenu avec un large éventail de responsables et dignitaires de la République de Corée.  Il a également continué de suivre de très près l’évolution de la situation en Syrie.


Syrie


L’équipe sur les armes chimiques dirigée par M. Ake Sellström, avait l’intention de poursuivre, aujourd’hui, dans un lieu différent, son enquête sur les allégations liées à l’utilisation d’armes chimiques.  Après l’attaque d’hier contre le convoi de l’ONU, une évaluation complète a conclu que la visite devait être reportée d’un jour pour que l’équipe soit mieux préparée et plus en sécurité.  Compte tenu de la complexité du site, l’autorisation d’y accéder n’a pas été obtenue mais devait l’être aujourd’hui.


Le Secrétaire général exhorte de nouveau toutes les parties au conflit à faire en sorte que l’équipe puisse circuler en toute sécurité et ait un accès sécurisé.  Il est dans l’intérêt de toutes les parties d’établir les preuves et de faire la lumière sur une situation qui a causé de grandes souffrances à la population syrienne.  L’ONU est là pour aider mais elle a besoin de la coopération pour remplir le mandat qui lui a été conféré par les États Membres.


Un avion affrété est par ailleurs arrivé, à Erbil, avec du matériel de secours pour le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) afin de répondre aux besoins humanitaires immédiats des réfugiés syriens qui fuient la violence en Syrie et trouvent refuge dans le nord de l’Iraq.


Depuis le 15 août, plus de 44 000 réfugiés syriens ont traversé la région kurde du nord de l’Iraq, dont la plupart sont des femmes et des enfants qui logent dans des camps ou des établissements collectifs.


Iran


Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, M. Jeffrey Feltman, a achevé aujourd’hui, sa visite en Iran, au cours de laquelle il a eu des consultations avec le Ministre des affaires étrangères, M. Mohammad Javad Zarif, les Vice-Ministres des affaires étrangères, MM. Mohammad Mehdi Akhundzadeh et Hossein Amir Abdollahian, et autres responsables iraniens et membres du corps diplomatique.


Tout en soulignant le fait que l’ONU rejette toute approche militaire de la crise en Syrie, M. Feltman a informé les responsables iraniens des préparatifs en cours à l’ONU pour la tenue, à Genève, d’une conférence sur la Syrie qui sera axée sur la mise en œuvre du communiqué de Genève du 30 juin 2012.


M. Feltman a indiqué que l’ONU estime que compte tenu de son influence et de son leadership dans la région, l’Iran a un rôle important à jouer et la responsabilité d’aider les parties syriennes à s’asseoir à la table des négociations sur la base du communiqué de Genève.  Il a dit apprécié les déclarations des responsables iraniens selon lesquelles l’Iran est déterminé à faciliter une solution politique pour mettre fin à la tragédie syrienne.


Il a également parlé avec les responsables iraniens de l’aggravation de la situation en Syrie, y compris des graves préoccupations de l’ONU face à l’usage éventuel d’armes chimiques, et de la manière dont l’ONU peut travailler avec l’Iran et d’autres États, pour mettre fin dès que possible à l’effusion de sang et aux souffrances du peuple syrien.


Si l’objet principal de sa visite était de discuter d’une solution politique à la situation en Syrie, M. Feltman a tout de même, à la demande de ses hôtes, fait part du point de vue de l’ONU sur plusieurs autres questions régionales et internationales.  À la fin de son voyage, il a espéré un engagement constant et constructif de l’Iran sur un certain nombre de questions qui préoccupent l’ONU.


Palestine


Aujourd’hui, le Bureau de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme a fait part de ses préoccupations face à l’évacuation et au déplacement forcés de Palestiniens en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, après une série de démolitions entreprises depuis le 19 août 2013 par les autorités israéliennes dans au moins six endroits différents.


Le Bureau de la Haut-Commissaire s’est également dit préoccupé face à un possible usage excessif de la force par les Forces de sécurité israéliennes contre des civils palestiniens pendant la dernière série de perquisitions et d’arrestations dans des camps de réfugiés de Cisjordanie.  Depuis le 18 août, au moins quatre civils palestiniens ont été tués au cours de ces opérations et au moins 19 autres ont été blessés.


Le Gouvernement d’Israël a le devoir de mener en temps voulu des enquêtes indépendantes, impartiales et approfondies sur tous les cas où l’usage de la force par ses Forces de sécurité a provoqué la mort ou blessé des personnes et de tenir les auteurs responsables de ces violations.  Le Bureau de la Haut-Commissaire a exhorté les autorités israéliennes à rendre publiques les conclusions de l’enquête.


Darfour


Le 25 août, six Casques bleus de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) ont été emportés par des courants puissants alors qu’ils escortaient des camions du Programme alimentaire mondial (PAM) vers Masteri, dans l’ouest du Darfour.


L’incident s’est produit alors que les Casques bleus ont tenté de dégager leur camion embourbé dans une vallée du fleuve près du village de Nioro, à environ 30 kilomètres au sud-ouest d’El Geneina.  Une équipe de secours d’El Geneina, dans l’ouest du Darfour, a pu retrouver vivants deux des Casques bleus mais les secours se poursuivent pour localiser les quatre autres.  Le personnel du PAM est sain et sauf.


Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que selon le Gouvernement soudanais, environ 500 000 personnes ont été touchées par les inondations dans 16 États.


L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) travaille avec le Ministère soudanais de la santé pour surveiller la situation et signaler les maladies transmissibles.


Afghanistan


La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a fermement condamné l’enlèvement et le meurtre de six civils dans la province d’Herat, dont des employés de l’« International Rescue Committee ».  Les Taliban ont revendiqués les meurtres.


La MANUA a indiqué que les attaques contre les civils sont interdites dans tous les cas et qu’elles peuvent constituer des crimes de guerre.


Nomination du Secrétaire général


Le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, a annoncé aujourd’hui la nomination du général Imam Edy Mulyono, de l’Indonésie, en tant que Commandant de la Force de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) (Voir communiqué de presse SG/A/1435).


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.