Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 5 juin 2013

5 juin 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 5 juin 2013

05/6/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 5 juin 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Point de presse du jour

Nous avons à nos côtés M. John Ging, Directeur des opérations du Bureau de la coordination des affaires humanitaires du système des Nations Unies (OCHA).  M. Ging fera une brève présentation concernant sa récente mission en Afghanistan et au Pakistan.

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a tenu ce matin une réunion pour entendre un exposé de Mme Fatou Bensouda, Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), qui a fourni aux membres du Conseil les informations les plus récentes sur les travaux que mène son Bureau concernant l’examen de la situation au Darfour. 

Avant cette réunion, le Conseil a adopté une résolution prorogeant le mandat du Groupe d’experts créé par la résolution 1737, qui porte sur la non-prolifération et l’Iran.  Le mandat du Groupe d’experts a été prorogé jusqu’au 9 juillet de l’année prochaine. 

Syrie

Le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi, s’est adressé à la presse à Genève à la suite des discussions qui s’y sont tenues aujourd’hui entre les États-Unis, la Fédération de Russie et les Nations Unies.  Il a dit qu’il était heureux du caractère constructif des discussions d’aujourd’hui, et qu’il estime que des mesures positives ont été prises en vue de la convocation d’une conférence internationale sur la Syrie.

M. Brahimi a dit que beaucoup de travail reste à faire pour l’organisation de la conférence et qu’il ne sera pas possible de la tenir en ce mois de juin.  Il a ajouté qu’il poursuivrait les consultations avec la Fédération de Russie et les États-Unis pour que la conférence ait lieu le plus tôt possible, probablement en juillet.  Il a ajouté que les trois parties se réuniraient à nouveau à Genève le 25 juin.

Il a aussi déclaré qu’il compte poursuivre des consultations avec un large éventail d’interlocuteurs, en plus des Russes et des Américains, afin de maintenir l’élan imprimé aujourd’hui au processus à Genève.

La déclaration à la presse de M. Brahim est disponible au Bureau du Porte-parole

Sport

Le Secrétaire général a prononcé, ce matin, un discours lors de la séance d’ouverture du troisième Forum international sur le sport au service du développement et de la paix, qui se tient au Siège des Nations Unies.

Dans son allocution, le Secrétaire général a déclaré qu’il était heureux de voir de nombreux gouvernements se servir du sport et des activités physiques comme un outil de développement économique et social.  Il a dit que les Nations Unies sont prêtes à s’associer avec des organisations comme le Comité international olympique (CIO) pour promouvoir le sport pour tous, indépendamment de la santé des individus, de leur richesse, de la couleur de leur peau ou de leurs croyances.

Plus tard, le Secrétaire général a reçu, au nom des Nations Unies, l’Ordre olympique.  En acceptant ce prix, il a dit qu’il était résolu à renforcer davantage les liens entre l’ONU et le Comité international olympique.  Il a ensuite participé à l’ouverture d’une exposition olympique au Siège de l’ONU.

Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour

Hier, une question nous a été posée concernant Ali Kushayb.  L’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) indique que les 10 et 11 avril, une patrouille de contrôle que voulait effectuer la MINUAD dans la localité d’Um Dukhun, située dans le centre du Darfour n’a pas reçu l’aval du Gouvernement du Soudan.

La Mission a pu confirmer que des combats opposant les tribus Salamat et Misseriya ont eu lieu dans la région.  Elle n’a cependant pas constaté une quelconque présence de Muhammad Ali Abdel-Rahman, également connu sous le nom d’Ali Kushayb, au Darfour.

Je vous conseille de prendre connaissance des remarques que le Procureur de la Cour pénale internationale a faites sur ​​cette question au Conseil de sécurité.  Je pense que ces informations sont disponibles sur le site Internet de la Cour pénale internationale (CPI).

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.