Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 4 juin 2013

4 juin 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 4 juin 2013

04/6/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 4 juin 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général procède à une nomination

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, et la Présidente de la Commission de l’Union africaine, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, ont annoncé aujourd’hui la nomination du général de corps d’armée Paul Ignace Mella, de la République-Unie de Tanzanie, en tant que Commandant de la force de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD).

Syrie

La Commission d’enquête internationale indépendante sur la République arabe syrienne a indiqué dans son dernier rapport, publié aujourd’hui, que l’intensité des combats qui se déroulent dans le pays a franchi un nouveau seuil de brutalité.  Le rapport fait état d’allégations concernant l’emploi d’armes chimiques par les deux parties.  Il précise cependant que des preuves concluantes ne pourront être obtenues qu’après l’analyse des échantillons prélevés directement sur les victimes ou sur les lieux des attaques présumées.  Il est donc de la plus haute importance pour l’équipe d’enquête du Secrétaire général, qui est dirigée par le professeur Åke Sellström, d’obtenir le plein accès à la Syrie.

Le rapport indique également que les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité sont devenus une réalité quotidienne en Syrie.  Il affirme qu’un élan diplomatique est la seule voie à suivre vers un règlement politique.

Réfugiés syriens

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué aujourd’hui que des réfugiés arrivent en petit nombre dans l’est du Liban après avoir fui la ville syrienne d’Al Qusayr où des combats violents ont éclaté il y a trois semaines.

Les femmes et les enfants représentent la majorité des réfugiés qui ont signalé au personnel du HCR que la ville d’Al Qusayr a été gravement endommagée et que les conditions de vie y sont extrêmement difficiles.  Ils ont indiqué que la route qui mène vers le Liban est périlleuse et qu’il est dangereux de voyager avec des hommes.

Les réfugiés ont décrit Al Qusayr comme une ville fantôme, gravement endommagée et ébranlée par la guerre.  Les habitants se cachent dans des bunkers ou dans des trous creusés en guise d’abris.

Le HCR ne peut accéder à Al Qusayr et les témoignages des réfugiés sont difficiles à vérifier.  L’agence a souligné qu’il est impératif de permettre aux personnes qui cherchent à quitter Al Qusayr et d’autres zones dangereuses d’obtenir un accès vers des lieux sûrs.

Turquie

Le Bureau de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme a fait part de ses préoccupations, aujourd’hui, suite aux informations concernant le recours excessif à la force par la police turque à l’encontre des manifestants qui s’étaient initialement rassemblés pour exprimer leur mécontentement concernant le réaménagement de l’historique Place Taksim et du parc Gezi, à Istanbul.

À Genève, le Bureau de la Haut-Commissaire a indiqué qu’il se félicite de l’appel lancé par les autorités pour que soit menée une enquête.

Le Bureau de la Haut-Commissaire a également fait savoir qu’il a exhorté le Gouvernement de la Turquie à veiller au plein respect du droit des gens à se réunir, et qu’il a aussi appelé les manifestants à maintenir le caractère pacifique de leurs manifestations.

République centrafricaine

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué aujourd’hui que le Fonds central pour les interventions d’urgence a alloué plus de 7,1 millions de dollars pour venir en aide à environ 1,1 million de personnes en République centrafricaine.

La Coordonnatrice humanitaire pour la République centrafricaine, Mme Kaarina Immonen, a indiqué que cette somme permettra à la communauté humanitaire de fournir une aide alimentaire et médicale aux personnes dans le besoin, et de renforcer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, le soutien aux victimes de violences sexistes, la gestion des déchets ainsi que les soins de santé reproductive.

La République centrafricaine compte environ 206 000 personnes déplacées et 17 000 réfugiés.  Près de 50 000 Centrafricains ont pris la fuite pour se réfugier en majorité en République démocratique du Congo, au Cameroun et au Tchad.

FAO

Dans un rapport publié aujourd’hui, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a réclamé que des efforts résolus soient engagés pour éliminer la malnutrition et la faim dans le monde.  Selon son rapport phare annuel, La Situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture, deux milliards de personnes souffrent d’une ou plusieurs carences en micronutriments, tandis que 1,4 milliard souffrent d’un excès pondéral.

Le rapport indique que le coût de la malnutrition sur l’économie mondiale, causé par la perte de productivité et les coûts directs des soins de santé pourrait représenter jusqu’à 5% du produit intérieur brut (PIB) de la planète.  Il note également que 26% des enfants de moins de 5 ans présentent un retard de croissance et que 31% souffrent d'une carence en vitamine A.

Conférence de presse aujourd’hui

M. Mark Lyall Grant, Représentant permanent du Royaume-Uni et Président du Conseil de sécurité pour le mois de juin, a présenté, cet après-midi, le programme de travail du Conseil pour le mois.

Invités du Point de presse

Mme Kyung-wha Kang, Sous-Secrétaire générale aux affaires humanitaires et Coordonnatrice adjointe des secours d’urgence au Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), a fait le point sur sa récente mission en République démocratique du Congo

Demain, M. John Ging, Directeur des opérations du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), fera le point sur sa récente mission en Afghanistan et au Pakistan.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.