Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 30 mai 2013

30 mai 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 30 mai 2013

30/5/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 30 MAI 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Eduardo del Buey, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Déclaration sur le programme de développement pour l’après-2015

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU concernant le rapport du Groupe de personnalités de haut niveau chargé d’étudier le programme de développement pour l’après-2015. 

Le Secrétaire général a reçu, aujourd’hui, le rapport du Groupe de personnalités de haut niveau chargé d’étudier le programme de développement pour l’après-2015.  

Iraq

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, M. Martin Kobler, a exprimé sa consternation devant le nombre effarant de victimes et de vies perdues à la suite de nouvelles vagues d’attentats commis contre des civils innocents, visant en particulier la ville de Bagdad.

M. Kobler a également condamné l’attentat à la voiture piégée perpétré contre le convoi du Gouverneur d’Anbar, qui a causé des blessures à quatre personnes faisant partie de sa suite.

M. Kobler a averti qu’une violence systémique est prête à exploser à tout moment si tous les dirigeants iraquiens ne s’engagent pas immédiatement à sortir le pays du chaos actuel.

Afghanistan

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) condamne fermement l’attentat qui a eu lieu hier contre un bureau du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans la ville de Jalalabad.  La Mission a été informée que deux membres du personnel de la Croix-Rouge -un ressortissant afghan et un agent international- ont été blessés dans l’attaque, tandis qu’un garde de la sécurité nationale a été tué.

La Mission note que le Comité international de la Croix-Rouge joue un rôle humanitaire important et impartial en Afghanistan.  Elle souligne que les attentats contre le personnel humanitaire et médical sont strictement interdits par le droit international humanitaire.  Elle souligne que tout le personnel médical et humanitaire se trouvant dans le pays doit être respecté et protégé en tout temps.

République populaire démocratique de Corée (RPDC)/ République populaire démocratique lao

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, M. António Guterres, a exprimé aujourd’hui sa profonde préoccupation concernant la sécurité et la sûreté des neuf Nord-Coréens qui ont été expulsés de la République populaire démocratique lao vers la Chine.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’inquiète du fait que les neuf Coréens du Nord, dont cinq enfants, n’ont pas eu la chance d’avoir leurs demandes d’asile évaluées.

M. Guterres a appelé les États à adhérer au principe de non-refoulement et à s’abstenir à l’avenir de toute mesure qui pourrait directement ou indirectement conduire à renvoyer une personne vers un pays où sa vie ou sa liberté serait menacée.

Soudan du Sud

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés indique que plus de 19 000 personnes ont fui, cette année, l’État de Jonglei, au Soudan du Sud, pour se rendre dans les pays voisins en raison de la violence et de l’insécurité.

Du 7 au 24 mai, le HCR a enregistré environ 6 000 personnes déplacées, y compris 4 000 en Éthiopie.  En tout, 12 000 personnes se sont à ce jour enfuies vers l’Éthiopie, tandis que les autres ont cherché refuge au Kenya et en Ouganda.

Une mission d’évaluation interagence a constaté que plus de 13 000 personnes ont été touchées par un vol de bétail dans l’État du Haut-Nil, le 18 mai.  Les agences des Nations Unies et les partenaires humanitaires mobilisent le soutien nécessaire pour la fourniture d’une assistance, notamment pour répondre aux besoins alimentaires urgents des communautés déplacées.

Les organisations humanitaires ont conclu une campagne de vaccination de masse pour faire face à une épidémie de méningite dans l’État du Haut-Nil, épidémie qui a été déclarée le 30 avril.  Plus de 123 000 personnes ont été vaccinées au courant du mois de mai.

République démocratique du Congo

La Sous-Secrétaire générale aux affaires humanitaires, Mme Kyung-wha Kang, a conclu aujourd’hui sa mission de quatre jours en République démocratique du Congo (RDC) après une visite dans le village de Mulamba, dans la province du Sud-Kivu.  Le village abrite aujourd’hui de nombreuses personnes qui ont fui les conflits affectant d’autres parties de l’est de la RDC.

Mme Kyung-wha Kang a rencontré des déplacés et leurs communautés d’accueil qui ont exprimé le besoin de recevoir une aide d’urgence ainsi qu’une assistance à plus long terme pour les aider à reconstruire leur vie.  Elle a également visité un site de distribution de produits alimentaires du Programme alimentaire mondial (PAM) et a vu les diverses stratégies employées par les agences des Nations Unies et leurs partenaires humanitaires en vue d’atteindre les gens qui ont besoin d’une aide cruciale.

Hier, Mme Kyung-wha Kang Kang a visité l’hôpital de Panzi, qui est spécialisé dans les soins de santé et la prise en charge psychologique des femmes qui ont été victimes de viols ou soumises à d’autres formes de violence sexuelle.

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a tenu, ce matin, des consultations privées pour conclure les travaux qu’il a tenus au mois de mai sous la présidence du Togo.  Il a aussi tenu des consultations sur Chypre.

UNICEF

Dans son rapport annuel sur l’état des enfants à travers le monde, publié aujourd’hui, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) indique que les enfants handicapés et leurs communautés tireraient un avantage si la société focalisait son attention sur ce que ces enfants peuvent réaliser au cours de leur vie, au lieu de se concentrer sur ce qu’ils ne peuvent pas être.

Le rapport indique que déployer davantage d’efforts pour soutenir l’intégration des enfants handicapés aiderait à lutter contre la discrimination dont ils sont victimes et qui les marginalise encore davantage par rapport au reste de la société.  Le rapport exhorte les gouvernements à ratifier et appliquer la Convention relative aux droits des personnes handicapées et la Convention relative aux droits de l’enfant, et à soutenir les familles, afin qu’elles puissent faire face aux coûts élevés des soins à prodiguer aux enfants handicapés.

Le document appelle également à la prise de mesures afin de lutter contre la discrimination au sein du public en général, des décideurs et des fournisseurs de services essentiels tels que l’enseignement et les soins de santé.  Plus de détails sont disponibles sur le site Internet de l’UNICEF.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.