Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 22 mai 2013

22 mai 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 22 mai 2013

22/5/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 22 MAI 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par Eduardo Del Buey, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Voyage du Secrétaire général

Le Secrétaire général est arrivé ce matin à Kinshasa, où il a rencontré le Président de la Banque mondiale, M. Jim Yong Kim, au début de la première visite conjointe ONU-Banque mondiale de ce genre.  Le Secrétaire général et M. Kim ont rencontré le Président de la République démocratique du Congo (RDC), M. Joseph Kabila, ainsi que des ministres du Gouvernement.  Ils rencontreront aussi des parlementaires et des représentants de la société civile. 

Après leur réunion avec le Président Joseph Kabila, le Secrétaire général et le Président de la Banque mondiale se sont adressés aux correspondants de presse.  M. Kim a dit que la Banque mondiale fournirait un million de dollars pour le financement du développement de la région.

M. Ban a expliqué que ces nouveaux investissements soutiendraient directement la mise en œuvre de l’important Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération signé par le Président Kabila et 10 autres dirigeants africains.  Le Secrétaire général devait donner ensuite une conférence de presse commune avec le Président de la Banque mondiale.

République démocratique du Congo (RDC)

La Mission de l’ONU pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) indique que les combats se sont poursuivis pour une troisième journée de suite autour de Goma, entre le groupe armé M-23 et l’armée nationale congolaise.  La MONUSCO indique qu’une roquette lancée à partir d’une position du M-23 a fait un mort et quatre blessés parmi la population civile dans un quartier de Goma. 

Des combats intermittents ont lieu à Mutaho, à environ 12 kilomètres de la ville.  La Mission ajoute que ces incidents ont entraîné un mouvement de panique chez les personnes déplacées dans les camps de Mugunga.

La MONUSCO a lancé une patrouille de réaction rapide pour assurer la protection des civils se trouvant dans ces zones.  La Mission poursuit activement ses efforts diplomatiques et politiques à tous les niveaux pour limiter et mettre fin à ces incidents.

La MONUSCO surveille de près la situation et continue d’appeler à la retenue.

Conseil de sécurité

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, M. Robert Serry, a indiqué au Conseil de sécurité que la région était toujours dans une période de grands troubles, avec des tensions régionales qui augmentent dangereusement.  Mettre fin au conflit en Syrie est une grande urgence et doit être au sommet des priorités de la communauté internationale, a-t-il dit.

M. Serry a dit que le Secrétaire général se félicitait de l’initiative américaine et russe visant à amener les Syriens à la table des négociations.  Les semaines à venir seront cruciales.  M. Serry a également noté le renouveau dans les efforts déployés par les États-Unis en faveur de la paix entre les Israéliens et les Palestiniens et a fortement encouragé la reprise des pourparlers de paix israélo-palestiniens.

Le Conseil de sécurité a également adopté à l’unanimité une résolution par laquelle il étend le mandat du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau pour une durée de 12 mois.

Syrie

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique qu’environ 6,8 millions de personnes, soit près du tiers de la population syrienne, a désormais besoin d’assistance humanitaire.  Plus de la moitié d’entre elles, soit 3,1 millions, sont des enfants.  Depuis janvier 2013, le nombre de personnes déplacées a plus que doublé, passant de 2 millions à 4,25 millions.

Selon l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), plus de 420 000 réfugiés palestiniens accueillis par la Syrie ne sont plus en mesure de combler leurs besoins alimentaires de base et ont besoin de toute urgence d’une assistance.

Les organisations humanitaires avertissent que la hausse des températures en été, les mauvaises conditions d’hygiène et la pénurie en eau potable et en services d’assainissement, comme le ramassage des ordures ménagères, posent des risques majeurs à la santé publique dans plusieurs gouvernorats.

Jordanie

Le Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF) a débloqué 9,8 millions de dollars en soutien à la création d’un nouveau camp de réfugiés syriens en Jordanie.  Il y a plus de 500 000 réfugiés syriens en Jordanie depuis mars 2011, selon le Gouvernement.

Le Gouvernement jordanien a demandé l’aide des Nations Unies pour soutenir la création et le fonctionnement d’un nouveau camp dans la ville d’Azraq, afin de soulager le camp de Za’atari qui a atteint sa capacité maximale en accueillant plus de 100 000 personnes.  Le nouveau camp devrait accueillir jusqu’à 110 000 réfugiés d’ici à la fin de l’année.

Soudan

La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Mme Valerie Amos, s’est rendue au Darfour aujourd’hui.  Elle a rencontré des personnes déplacées du camp de Zamzam et a discuté avec les autorités et le chef de la Mission hybride de l’Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD), à El Fasher.

Mme Amos a jugé décevant qu’après 10 années d’opérations humanitaires au Darfour, la communauté humanitaire n’ait pas pu faire davantage pour aider les populations à devenir plus autonomes.  Elle a appelé à jeter des passerelles plus solides entre les tâches humanitaires et le travail en faveur du développement.  Mme Amos a été informée par les représentants des organisations non gouvernementales présentes au Darfour que celles-ci risquaient de faire face à une grave pénurie de fonds et qu’elles n’avaient pas des ressources suffisantes pour répondre aux besoins humanitaires croissants.

Guinée

À l’initiative de M. Said Djinnit, une réunion consultative s’est tenue aujourd’hui à Conakry entre les dirigeants de l’opposition et le Premier Ministre de la Guinée qui était accompagné par plusieurs ministres.  M. Djinnit est le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest et intervient en qualité de Facilitateur international pour la Guinée.

M. Djinnit a félicité les deux parties pour les étapes initiales prometteuses qui ont été franchies vers la création des conditions requises pour la tenue d’élections législatives libres, transparentes et pacifiques en Guinée.

M. Djinnit exhorte encore les parties prenantes guinéennes à régler leurs différends grâce au processus électoral, en utilisant des moyens pacifiques, et à se comporter de manière conforme à la « déclaration contre la violence » signée par le Gouvernement et les partis politiques le 24 avril.  Il espère que la situation restera calme, en conservant l’esprit qui a prévalu au cours des consultations d’aujourd’hui.

Conférence de presse aujourd’hui

À l’issue de ce Point de presse, à 12 h 30, le Secrétaire exécutif de la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies, M. Braulio de Souza Dias, et la Représentante permanente adjointe du Brésil auprès des Nations Unies, Mme Regina Maria Cordeiro Dunlop, donneront une conférence de presse à l’occasion de la Journée internationale de la biodiversité

Conférence de presse demain

Demain, à 11 heures, il y aura une conférence de presse du Département des affaires économiques et sociales de l’ONU (DAES) qui fera le point à la mi-année sur le rapport des Nations Unies « Situation et perspectives de l’économie mondiale 2013 », qui comprend des nouvelles informations et des prévisions en ce qui concerne les questions économiques mondiales, ainsi qu’une mise à jour sur les perspectives économiques de toutes les régions du monde.

À 13 h 30, il y aura une conférence de presse sur les questions touchant aux peuples autochtones dans le cadre de la douzième session de l’Instance permanente des peuples autochtones des Nations Unies qui a lieu en ce moment.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.