Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 16 mai 2013

16 mai 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 16 mai 2013

16/5/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 16 MAI 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par Eduardo Del Buey, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Voyage du Secrétaire général

Le Secrétaire général est arrivé en Fédération de Russie aujourd’hui en début de matinée.  Il se trouve actuellement à Sotchi, ville située sur les bords de la Mer noire.  Demain, une rencontre est prévue entre le Secrétaire général, le Président Poutine et le Ministre des affaires étrangères de la Fédération de Russie, M. Lavrov. 

Après cette visite en Russie qui s’achèvera le 19 mai, le Secrétaire général se rendra au Mozambique.  Durant son séjour à Maputo, la capitale, le Secrétaire général aura des entretiens avec des membres du Gouvernement mozambicain, y compris le Président Armando Guebuza et le Ministre des affaires étrangères, M. Oldemiro Baloi.  Il participera aussi à une table ronde sur le « Futur que nous voulons - l’après 2015 suivant les Objectifs du Millénaire pour le développement et l’Agenda 2025 ».  M. Ban Ki-moon effectuera une visite dans une école, placée sous le thème de la Campagne « Tous unis pour mettre fin à la violence contre les femmes et les filles: éducation et jeunesse ».

Entretiens du Secrétaire général sur Israël et la Palestine

Nous avons un compte-rendu des conversations téléphoniques du Secrétaire général avec le Premier Ministre israélien et le Président de la Palestine.

Au cours de ces deux derniers jours, le Secrétaire général a eu des conversations téléphoniques avec le Premier Ministre d’Israël et le Président de la Palestine.  Ils ont discuté du processus de paix au Moyen-Orient et de la situation sur le terrain, y compris à Jérusalem-Est.  Le Secrétaire général a vivement encouragé les efforts continus vers la reprise des pourparlers de paix israélo-palestiniens, et a exprimé son espoir qu’ils donneront bientôt le jour à une initiative de paix substantielle.  Il a souligné l’importance pour les parties de créer les conditions propices à une reprise de négociations constructives.

En ce qui concerne les récentes tensions à Jérusalem-Est, et plus particulièrement les restrictions imposées à l’accès aux lieux saints musulmans et chrétiens, le Secrétaire général a fait part de ses préoccupations aux autorités israéliennes.  Il a exhorté Israël à respecter ses obligations en vertu du droit international humanitaire.  Le Secrétaire général a souligné aux deux dirigeants israélien et palestinien qu’il est important que soit respectée la liberté religieuse de tous, et que les fidèles de toutes les religions aient accès aux lieux saints de leur religion.

En ce qui concerne la situation régionale, le Secrétaire général a rappelé que toutes les parties doivent agir de façon responsable et respecter le droit international pour prévenir toute escalade.

Nigéria

Nous avons reçu hier des questions au sujet de la déclaration concernant l’imposition de l’état d’urgence dans certaines régions du Nigéria.

Nous pouvons affirmer que le Secrétaire général est au courant de la décision prise par le Gouvernement nigérian de déclarer l’état d’urgence dans trois États du nord-est du Nigéria.

Le Secrétaire général a été et reste très préoccupé par la poursuite des violences et la détérioration de la sécurité dans le nord-est du Nigéria, qui pose une menace à la paix et à la sécurité nationale.  Il appelle tous les groupes extrémistes à mettre fin à leurs attaques.

Le Secrétaire général réitère sa ferme conviction qu’aucun objectif ne saurait justifier un tel usage de la violence.  Il souligne la nécessité pour toutes les parties concernées de respecter pleinement les droits de l’homme et de protéger la vie de tous les Nigérians.

Iraq

M. Martin Kobler, Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, s’est félicité de la réinstallation d’un premier groupe de 14 résidents du camp Liberty en Albanie.  Il a dit que l’arrivée, la nuit dernière, de ces résidents dans leur nouveau pays d’accueil, était une première étape encourageante dans la relocalisation du groupe de 210 personnes que le Gouvernement albanais a accepté de recevoir.  Il a remercié le Gouvernement de l’Albanie et a encouragé les autres États Membres à manifester leur solidarité et à recevoir des résidents de camp Liberty sur leur territoire.

Yémen

Le Coordonnateur humanitaire pour le Yémen, M. Ismail Ould Cheikh Ahmed, a déclaré aujourd’hui, lors d’une conférence de presse à Genève, que la stabilité du Yémen pourrait être mise en péril si la crise humanitaire que connait le pays n’est pas correctement traitée.

Plus de la moitié de la population du Yémen a besoin d’aide humanitaire, y compris 10 millions de personnes qui sont sous alimentées, et 6 millions de personnes qui n’ont pas accès aux soins de santé de base.  Il y a aussi plus de 340 000 personnes déplacées de l’intérieur au Yémen.

Le Coordonnateur humanitaire a déclaré qu’un million d’enfants souffrent de malnutrition aiguë, et que plus de 15 000 d’entre eux sont tellement sous-alimentés qu’ils risquent de perdre la vie s’ils ne reçoivent pas rapidement une aide.

Quatre-vingt-neuf organisations humanitaires travaillent au Yémen pour aider 7,7 millions de personnes vulnérables réparties à travers le pays.  Toutefois, l’appel humanitaire pour cette année, qui nécessite 716 millions de dollars, n’est pour le moment financé qu’à hauteur de 28%.

Cyclone tropical Mahasen

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que le cyclone tropical Mahasen a été rétrogradé en tempête tropicale, car il s’est affaibli au cours des dernières 24 heures.

Au Bangladesh, environ un million de personnes ont été évacuées hier soir et ce matin avant l’arrivée de la tempête, qui a frappé la côte nord de Chittagong.  Les Nations Unies se sont engagées à travailler avec le Gouvernement bangladais pour apporter leur soutien à la population.

Au Myanmar, alors que la tempête s’est éloignée du pays, des pluies torrentielles sont toujours prévues.  Les organisations humanitaires ont mis environ 250 personnels de secours en état d’alerte.  Le Gouvernement estime que près de 78 000 personnes dans l’État de Rakhine ont dû être relogées.

Les équipes d’évaluation sont attendues pour visiter les zones touchées dès que cela sera possible après l’orage.  La surveillance s’est poursuivie aujourd’hui dans divers camps, et les dirigeants communautaires, les chefs religieux et des organisations humanitaires internationales travaillent ensemble pour aider à atténuer les préoccupations de groupes de personnes qui ont refusé d’être transférées dans des zones plus sûres.

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a tenu ce matin des consultations sur les travaux de ses comités de sanctions établis par la résolution 1718 concernant respectivement d’une part la République populaire démocratique de Corée, et de l’autre les sanctions infligées au Soudan.

Invité du Point de presse demain vendredi

Comme vous le savez peut-être, des millions de personnes vont marquer demain vendredi, la Journée internationale contre l’homophobie.  Michel Sidibé, Directeur exécutif du Programme des Nations Unies sur le Sida (ONUSIDA), et Maarit Kohonen Sheriff, Directeur adjoint du Bureau de New York du Haut-Commissariat aux droits de l’homme, feront un exposé sur la question de l’homophobie.  

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.