Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 18 avril 2013

18 avril 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 18 avril 2013

18/4/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 18 AVRIL 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Conseil de sécurité

Ce matin, les membres du Conseil de sécurité ont entendu un exposé de quatre hauts fonctionnaires des Nations Unies sur la crise humanitaire en Syrie.

La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires et Coordonnatrice des secours d’urgence, Mme Valerie Amos, a indiqué que les parties au conflit en Syrie continuaient à camper sur leurs positions, tandis que les besoins sur le terrain augmentaient rapidement.  Près de 6,8 millions de personnes se trouvent à présent dans le besoin, 4,25 millions de personnes sont déplacées et 1,3 million d’autres ont trouvé refuge dans des pays voisins.  Elle a noté le travail entrepris par l’ONU au nom des Syriens, notamment l’aide apportée par l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) à près de 400 000 Palestiniens, dont un grand nombre est confronté au risque d’un nouveau déplacement.  Elle a ajouté que près de la moitié des 1,5 milliard de dollars qui sont nécessaires pour répondre aux besoins humanitaires en Syrie d’ici au mois de juin, a été reçue après le versement des 300 millions de dollars que le Gouvernement du Koweït avait annoncé au mois de janvier.  Mme Amos a exhorté le Conseil de sécurité à agir vite, en faisant remarquer que le peuple syrien et les travailleurs humanitaires sont en train de perdre espoir.

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, M. Antonio Guterres, qui intervenait par visioconférence depuis Genève, a déclaré que s’il n’y avait aucun changement, la situation serait insoutenable avec l’arrivée de millions de réfugiés supplémentaires au cours des prochains mois.  Il a signalé que la crise risquait de s’étendre à d’autres pays et que la Jordanie et le Liban, en particulier, ont besoin d’un appui car, a-t-il fait observer, chacun de ces deux pays accueille près d’un tiers de la population réfugiée.

Pour sa part, la Représentante spéciale du Secrétaire général chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, Mme Zainab Bangura, a attiré l’attention sur les femmes et enfants qui sont violés et enlevés et, selon les informations reçues, ces actes seraient imputables à la fois aux forces du Gouvernement syrien et aux groupes d’opposition.

À son tour, la Représentante spéciale du Secrétaire général pour le sort des enfants dans les conflits armés a appelé à la fin des combats afin de protéger les enfants syriens.

Demain, le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi, fera le point devant le Conseil de sécurité et devrait s’adresser ensuite à la presse.

Déplacement du Secrétaire général

Le Secrétaire général est arrivé à Washington, D.C., en début de journée.  Il participera, dans l’après-midi, au siège de la Banque mondiale, à une série de réunions de haut niveau sur l’éducation mondiale, ainsi qu’à un évènement spécial pour lancer un appel en faveur de l’éducation des filles.

Ces réunions, qui se poursuivront demain, coïncident avec la session de printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI).

Comme l’a indiqué hier le Secrétaire général, le Vice-Secrétaire général, M. Jan Eliasson, se trouve lui aussi à Washington, D.C., et interviendra, au cours de ces réunions, sur les questions de l’assainissement et de l’état de droit.

Le Secrétaire général devrait également s’entretenir, en fin de journée, avec le Premier Ministre haïtien, M. Laurent Lamothe, ainsi qu’avec le Secrétaire de la défense des États-Unis, M. Chuck Hagel.

Demain matin, le Secrétaire général participera à un évènement de haut niveau pour discuter du rôle des Nations Unies, de la Banque mondiale et d’autres institutions pour mettre un terme à la pauvreté extrême.

Afghanistan

Le Sous-Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, M. Edmond Mulet, se rendra, ce week-end, à la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) pour une visite de quatre jours.

Il rencontrera de hauts représentants du Gouvernement afghan et de la société civile, ainsi que les partenaires internationaux de l’Afghanistan et les dirigeants des institutions spécialisées, fonds et programmes des Nations Unies qui opèrent dans le pays.

Iraq

La Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUI) a salué la décision du Gouvernement allemand d’accueillir environ 100 personnes déplacées du camp Hurriya en Allemagne.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, M. Martin Kobler, a exprimé sa gratitude à l’Allemagne et à l’Albanie pour avoir accepté d’accueillir des personnes déplacées du camp Hurriya.

Dix pour cent des 3 000 résidents du camp ont à présent une offre ferme pour être installés en toute sécurité dans un pays tiers.  M. Kobler a engagé les habitants du camp Hurriya à coopérer avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) afin d’assurer rapidement et en toute sécurité leur installation à l’extérieur de l’Iraq.

Guinée

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit, a engagé les parties en Guinée à faire preuve de retenue et appelé à la tenue de manifestations pacifiques.

M. Djinnit s’est rendu à Conakry, la capitale de la Guinée, en début de semaine, à la suite de sa nomination, par le Secrétaire général, en tant que Facilitateur de l’ONU pour le dialogue politique, chargé de veiller au déroulement pacifique des élections.

M. Djinnit a l’intention de se rendre de nouveau en Guinée en début de semaine prochaine pour poursuivre ses consultations.

Soudan

Le Représentant résident et Coordonnateur humanitaire des Nations Unies au Soudan, M. Ali Al-Za’tari, a indiqué qu’il appuie la récente invitation de l’Union africaine qui appelle le Gouvernement du Soudan et l’Armée populaire de libération du Soudan-Nord (SPLM-N) à prendre part aux pourparlers directs dès que possible.

Il a exhorté les deux parties à accorder la priorité, pendant leurs discussions, à la situation humanitaire.

M. Al-Za’tari a indiqué qu’après près de deux années de combat dans les États du Kordofan méridional et du Nil bleu, toutes les parties concernées sont tenues de répondre immédiatement aux besoins humanitaires urgents des civils touchés par les affrontements.  Plus d’un million de personnes ont été déplacées ou gravement affectées et plus de 200 000 personnes ont trouvé refuge dans des pays voisins.

Par ailleurs, le Représentant conjoint de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD), M. Mohamed Ibn Chambas, s’est entretenu hier avec le Ministre de l’intérieur du Soudan.

M. Chambas a pris note de la situation humanitaire dans les villes de Labado et de Muhajeria, dans l’est du Darfour.  Il a exhorté le Gouvernement à s’assurer que les convois d’aide humanitaire puissent accéder à ces régions.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.