Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 7 mars 2013

7 mars 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 7 mars 2013

07/3/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 7MARS 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

République populaire démocratique de Corée (RPDC)

Dans une déclaration publiée aujourd’hui, le Secrétaire général a salué l’adoption de la résolution 2094 (2013) sur le dernier essai nucléaire de la République populaire démocratique de Corée (RPDC). 

Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD)

Les 21 soldats de la paix de la Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD), qui ont été détenus hier dans une zone d’opération de la Force, n’ont pas été libérés.

La Mission est restée en contact avec les soldats de la paix par téléphone qui ont confirmé qu’ils n’ont pas été maltraités.

Les Nations Unies s’emploient à obtenir la libération pacifique de ces Casques bleus.

Libye

La Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) s’est déclarée profondément préoccupée par plusieurs incidents intervenus récemment, y compris les attaques contre les médias, les menaces contre les journalistes et la violence contre une église copte et d’autres lieux de culte.  Ces actes violent les droits de l’homme fondamentaux, en particulier la liberté religieuse et la liberté d’expression.

Toujours aujourd’hui, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye, M. Tarek Mitri, a aussi exprimé sa ferme condamnation de l’attaque perpétrée hier contre M. Mohammed Magariaf, Président du Parlement libyen.  Il a appelé tous les Libyens à s’abstenir de régler les questions politiques par la violence.

République démocratique du Congo (RDC)

La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), a indiqué que la situation au Nord-Kivu reste tendue.

À Kitchanga, les combats entre les Forces armées congolaises et le groupe armé de l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) ont cessé, mais quelque 5 000 personnes déplacées sont restées autour de la base de la MONUSCO.

La Mission a multiplié ses patrouilles dans les zones touchées par la dernière vague d’instabilité, y compris pour protéger les civils.

M. Moustapha Soumaré, Coordonnateur humanitaire des Nations Unies en RDC, a exprimé sa préoccupation aujourd’hui, étant donné que des milliers de vies sont en danger dans l’est du pays. 

Il a réaffirmé que les parties au conflit doivent éviter, à tout prix, les pertes civiles, respecter le caractère civil des camps des déplacés et faire en sorte que les agents humanitaires puissent distribuer une aide indispensable.

Des dizaines de milliers de personnes, y compris des personnes déplacées, ont été piégées par les affrontements que l’on voit, depuis fin février, entre les Forces armées de la RDC et l’APCLS, dans la ville de Kitchanga et ses environs.

Les combats ont déjà fait des dizaines de morts parmi les civils, y compris un agent humanitaire.  Ces combats ont aussi fait des centaines de blessés et poussé des milliers de personnes à fuir leur foyer.

Yémen

Le Représentant Coordonnateur résident-humanitaire des Nations Unies pour le Yémen, a déclaré aujourd’hui que si des progrès importants ont été accomplis dans le pays, la crise humanitaire persiste.

Au moment où les « Amis du Yémen » se réunissent aujourd’hui à Londres au Royaume-Uni, M. Ismail Ould Cheikh Ahmed a exhorté ces derniers ainsi que les bailleurs de fonds à appuyer le Plan d’intervention humanitaire de 2013 pour le Yémen.

L’équipe humanitaire au Yémen, composée des agences de l’ONU et de dizaines d’autres organisations sous la direction de M. Ould Cheikh Ahmed, vise à fournir, cette année, une assistance à près de 8 millions de personnes les plus vulnérables du pays.

Le Coordonnateur résident a noté que le Plan humanitaire pour 2012 n’avait été financé qu’à hauteur de 58%.  Il a souligné que les engagements des donateurs resteront essentiels, non seulement pour répondre aux souffrances de la population, mais aussi pour faire des progrès et rendre irréversible le processus de reconstruction.

UNIS-ONU

Ce matin, le Secrétaire général a encouragé les élèves de l’École internationale des Nations Unies (UNIS) à viser haut et à parler fort.

À l’ouverture de la trente-septième Conférence de l’École internationale des Nations Unies et des Nations Unies (UNIS-ONU), intitulée « Modern Youthquake », le Secrétaire général a déclaré que les jeunes ont l’obligation de mettre au défi les dirigeants, de manière non violente, et de faire entendre leurs voix. 

Manifestation

Demain vendredi 8 mars, à 12 h 30 au Siège de l’ONU, l’épouse du Secrétaire général de l’ONU, Mme Ban Soon-taek, mènera « la Marche des femmes des Nations Unies pour la paix » pour sensibiliser encore plus l’opinion publique à la campagne contre la violence à l’égard des femmes.

Cette marche débutera par un rassemblement devant le bâtiment de l’Assemblée générale et s’ébranlera ensuite vers le Parc Dag Hammarskjöld.  Sont attendues, des stars internationales comme Susan Sarandon, Michael Bolton, Christy Turlington et Monique Coleman.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.