Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 28 février 2013

28 février 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 28 février 2013

28/2/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 28 FÉVRIER 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Eduardo del Buey, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Déplacement du Secrétaire général

Le Secrétaire général est arrivé à Genève, en Suisse, en provenance de Vienne, en Autriche.

Avant de quitter l’Autriche, le Secrétaire général a eu un entretien avec le Ministre autrichien des affaires étrangères sur la Syrie, le Mali et le processus de paix au Moyen-Orient, entre autres.  Il a également rencontré les chefs des agences des Nations Unies basées à Vienne.

Demain, le Secrétaire général se présentera au Conseil des droits de l’homme pour participer à une table ronde de haut niveau sur l’intégration des droits de l’homme.  Il prononcera aussi un discours à la Conférence annuelle Sergio Vieira de Mello.  Il parlera également aux journalistes et, comme à Vienne, il aura une réunion-débat avec le personnel des Nations Unies.

Le Secrétaire général sera de retour à New York ce week-end.

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a tenu ce matin une séance de clôture des travaux du mois, dans le cadre des dernières consultations menées sous la présidence de la République de Corée.

Demain, la Fédération de Russie prendra la présidence tournante du Conseil.  Le Représentant permanent et Président du Conseil pour le mois de mars, M. Vitaly Churkin, donnera lundi prochain à 12 h 30, une conférence de presse sur le programme de travail mensuel du Conseil.

République démocratique de Congo (RDC)

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a indiqué que la situation à Kitchanga, au Nord-Kivu, reste tendue après les affrontements d’hier entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS), un groupe armé opérant dans la région.

Ce matin, la MONUSCO a signalé des coups de feu dans la zone.

La Mission a dit qu’entre 3 000 et 4 000 Congolais ont trouvé refuge autour de sa base à Kitchanga.  Elle a ajouté qu’au moins 36 personnes ont été tuées, dont 10 civils.  La MONUSCO suit étroitement la situation, notamment avec son hélicoptère de combat. 

Soudan du Sud

Le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies pour le Soudan du Sud a exprimé aujourd’hui sa profonde préoccupation face aux menaces croissantes qui pèsent sur les civils à Jonglei en raison de la violence intercommunautaire et des hostilités entre l’armée et les autres.

Lors de sa récente visite dans les comtés d’Akobo et Pibor, M. Toby Lanzer a dit qu’il avait rencontré des communautés vivant dans l’angoisse de ce qui peut survenir au cours des prochaines semaines.

Il a exhorté le Gouvernement du Soudan du Sud à intensifier ses efforts visant à rétablir la loi et l’ordre, et à traduire en justice ceux qui commettent les crimes et mettent en danger les populations civiles.

M. Lanzer a également appelé tous les acteurs armés à veiller à ce que les civils soient épargnés par les conséquences de l’engagement militaire.  Les acteurs armés doivent faire la distinction entre les civils et ceux qui sont directement impliqués dans les combats, a-t-il ajouté.

Conseil des droits de l’homme

Le Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide, M. Adama Dieng, a déclaré aujourd’hui que nous assistons à une multiplication dangereuse des tensions ethniques dans diverses régions.

S’adressant au Conseil des droits de l’homme, il a dit que nous avons vu une extrême violence dans des pays tels que la République démocratique du Congo, le Mali, le Soudan et la Syrie.

M. Dieng a déclaré que bien que nous ne pouvions pas corriger les erreurs du passé, nous pouvons au moins apprendre d’elles et nous efforcer de créer des mécanismes qui peuvent nous aider à prévenir ces atrocités.

M. Michel Sidibé, Directeur exécutif d’ONUSIDA, le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida, a également pris la parole.

Il a dit que la riposte au sida a montré que lorsque les gens se lèvent et réclament leurs droits, le déni et l’inaction sont impossibles.

Centre d’actualités

Le Centre d’actualités marque aujourd’hui le quatre-vingt-quatorzième anniversaire de Sir Brian Urquhart qui a travaillé aux Nations Unies dès leur création et y est resté pendant quatre décennies.  Selon le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, « il a eu énormément d’influence sur tous les secrétaires généraux ». 

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.