Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 20 février 2013

20 février 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 20 février 2013

20/02/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 20 FÉVRIER 2013


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Année du Quinoa


Le Secrétaire général a prononcé, ce matin, un discours devant l’Assemblée générale au cours du lancement de l’Année internationale du quinoa.


M. Ban Ki-moon a indiqué que le quinoa était un aliment très nutritif et dont la culture peut s’adapter à plusieurs milieux écologiques différents, y compris dans des zones de faible humidité des sols.  Il a ajouté que cela revêtait une importance spéciale dans un contexte mondial marqué par le réchauffement de la planète et une poussée de la désertification et de la dégradation des sols. 


Il a ajouté qu’avec cette augmentation des prix, qui résulte de la forte demande des produits à l’exportation, les pauvres risquent d’être privés de cette céréale sur les marchés locaux. 


Le Secrétaire général s’est exprimé devant l’Assemblée générale, en présence du Président bolivien, M. Evo Morales Ayma, et déjeunera avec lui dans le cadre de la célébration de l’Année internationale du quinoa.  Le Président Evo Morales s’adressera à la presse cet après-midi à 15 heures.


Moyen-Orient


Des détails de l’entretien téléphonique entre le Secrétaire général et le Premier Ministre israélien, M. Benyamin Netanyahou, ont été publiés hier soir.  Ils ont parlé de la situation dans la région en général et de l’impact du conflit en Syrie en particulier, y compris les préoccupations sécuritaires d’Israël à cet égard.


Le Secrétaire général a souligné qu’il était urgent pour les Israéliens et les Palestiniens de s’engager à nouveau de manière sérieuse en faveur des efforts de paix, avec un appui international effectif, et de créer un environnement propice à cette fin. 


Le Secrétaire général a également évoqué, dans une déclaration publiée hier, la détérioration de l’état de santé des grévistes de la faim palestiniens détenus en Israël, en soulignant la nécessité d’une solution urgente à cette question cruciale. 


Sahel


Le Programme alimentaire mondial (PAM) a organisé, aujourd’hui, une réunion de haut niveau à Rome, en Italie, pour examiner ce qui avait été réalisé un an après que la communauté internationale ait lancé une réponse humanitaire massive à la crise alimentaire et nutritionnelle qui affecte des millions de personnes dans la région du Sahel.


Bien que la sécurité alimentaire dans la région se soit améliorée depuis 2012 grâce à des pluies et à de bonnes récoltes, plus de dix millions de personnes dans neuf pays ne disposent toujours pas assez à manger, y compris un million d’enfants avec un risque de malnutrition sévère.  L’insécurité et les déplacements dans le nord du Mali, qui affectent des centaines de milliers de personnes, continuent d’aggraver l’insécurité alimentaire dans la région.


La Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial, Mme Ertharin Cousin, a souligné que le renforcement de la sécurité alimentaire et de la résilience était au cœur des efforts collectifs visant à changer le modèle de la sécheresse récurrente.


L’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Sahel, M. Romano Prodi, a déclaré que l’objectif de la Stratégie des Nations Unies pour le Sahel se focalisait sur les habitants de la région pour les aider à s’attaquer aux causes profondes de l’instabilité, avec un accent particulier sur les communautés marginalisées.


Myanmar


Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé, aujourd’hui, que 24 enfants avaient été démobilisés officiellement par les Forces armées du Myanmar. 


Selon l’UNICEF, la démarche s’inscrit dans le cadre de l’engagement du Gouvernement du Myanmar de mettre fin au recrutement et à l’utilisation d’enfants de moins de 18 ans dans les forces armées.


Conférence de presse aujourd’hui


À 15 heures, le Président de l’État plurinational de Bolivie, M. Evo Morales Ayma, donnera une conférence de presse à l’occasion du lancement mondial de l’Année internationale du quinoa, à l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.