Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 15 février 2013

15 février 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 15 février 2013

15/02/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 15 FÉVRIER 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a rendu publique aujourd’hui une déclaration présidentielle sur le Yémen.  

Déplacement du Vice-Secrétaire général

Le Vice-Secrétaire général se rendra en Asie du 20 février au 2 mars, notamment en Chine, en République de Corée et au Japon.  Durant cette visite, il aura des réunions bilatérales avec de hauts fonctionnaires et autres interlocuteurs.  Il effectuera également des déplacements hors des capitales.  Le Vice-Secrétaire général rencontrera aussi l’équipe de pays de l’ONU dans chacun de ces pays.

Le 25 février, il assistera à l’investiture de la nouvelle Présidente de la République de Corée, Mme Park Geun-hye.

Sahel

L’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Sahel, M. Romano Prodi, et le Représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit, sont au Niger aujourd’hui, au dernier jour de leur mission conjointe dans la région.

Les deux hommes ont participé, à Niamey, à un séminaire international sur la sécurité et le développement au Sahel-Sahara.  Ils ont également rencontré le Président du Niger avec qui ils ont discuté de la nécessaire stabilité et du développement du Sahel.

Dans l’après-midi, M. Prodi a rencontré des représentants de la société civile pour écouter leurs préoccupations et leurs suggestions.

À Rome, le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), M. José Graziano da Silva, a rencontré, aujourd’hui, le Ministre malien de l’agriculture, M. Baba Berthé. 

M. Graziano da Silva a indiqué qu’il y a une nécessité urgente d’aider les agriculteurs déplacés à regagner leurs terres et à reprendre leur production quand et où c’est possible.  Il a affirmé que le Mali ne peut tout simplement pas se permettre de faire une croix sur la prochaine saison des récoltes.

À Genève, le Bureau de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme a indiqué qu’il est en train de déployer des experts au Mali afin d’y évaluer la situation.  Trois experts sont déjà arrivés à Bamako et une équipe de quatre personnes y sera déployée dimanche prochain.  Une mission d’établissement des faits de deux semaines enquêtera sur les allégations de violation des droits de l’homme, dont les allégations de revanche.

Syrie

Le Programme alimentaire mondial (PAM) est en train d’augmenter son aide alimentaire à l’intérieur de la Syrie et en faveur de 2,5 millions de personnes, pour les mois à venir.  Du fait de cette augmentation, l’agence aura besoin de près de 160 millions de dollars pour couvrir les coûts de son opération en Syrie jusqu’au mois de juin de cette année.

Mercredi dernier, le PAM a acheminé 62 tonnes de nourriture supplémentaires, de quoi nourrir 10 000 personnes, dans la ville d’Al-Hassakeh et dans le district d’Al-Shaddadi, dans le nord-est de la Syrie.  Cette livraison s’est faite après les informations faisant état d’une nouvelle vague de déplacements au cours de laquelle des centaines de famille se sont réfugiées dans la région pour fuir d’intenses combats.

Soudan du Sud

Le Coordonnateur humanitaire de l’ONU pour le Soudan du Sud a indiqué que plus de 4,5 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire.

Près de 60 millions de dollars ont été mis de côté aujourd’hui pour la fourniture immédiate de vivres, d’eau, de soins de santé et d’aide à l’éducation ou autre pour près de 1,5 million de personnes et prépositionner des stocks de secours avant le début de la saison des pluies.

Les organisations humanitaires n’avaient pas pu toucher tout le monde lors de la dernière saison des pluies qui avaient rendu le pays presque inaccessible.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a signalé, de son côté, un grand nombre de cas d’hépatite E dans les camps de réfugiés à la frontière avec le Soudan.  Selon les statistiques du HCR, du Gouvernement du Soudan du Sud et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la maladie a provoqué plus d’une centaine de morts depuis le mois de juillet de l’année dernière.

Le HCR a précisé que des mesures d’urgence sont en train d’être adoptées, dont la construction de latrines et la distribution de savon.

République centrafricaine

Le PAM a indiqué, aujourd’hui, que la récente crise politique et militaire en République centrafricaine pourrait déclencher une crise alimentaire dans le pays.

Selon les évaluations de l’ONU et des ONG, le commerce a été interrompu depuis le mois de décembre 2012 entre la zone tenue par la coalition rebelle Seleka et le reste du pays, stoppant toute transaction et provoquant une envolée des prix.

Le prix de la nourriture a augmenté de 40% dans la zone contrôlée par les Forces armées centrafricaines.  Certaines zones contrôlées par la coalition rebelle Seleka connaissent des pénuries alimentaires dues à l’envolée des prix.

Catastrophes

Mme Margareta Wahlström, Représentante spéciale du Secrétaire général pour la réduction des risques de catastrophes, est à Arusha, en République-Unie de Tanzanie, où elle participe, avec les représentants d’une dizaine de pays africains, à une réunion sur la promotion de la résilience et la protection des acquis du développement.

En Afrique, les consultations ont commencé sur le successeur, attendu en 2015, du Cadre d’action de Hyogo, l’accord international sur la réduction des risques de catastrophes.

Jeunesse

Dans son Programme d’action quinquennal, le Secrétaire général a identifié comme objectif prioritaire « le travail avec et pour les femmes et les jeunes ».

Après un processus de sélection rigoureux, il a nommé M. Ahmed Alhendawi, un Jordanien de 29 ans, comme son Envoyé pour la jeunesse.

Ce matin, lors de sa cérémonie d’investiture, le Secrétaire général a dit que ce que l’on fait pour les jeunes, en veillant à l’égalité des chances et en créant des emplois décents, sera très important pour le développement durable.

Le Secrétaire général a décrit M. Alhendawi comme un jeune leader à tout point de vue remarquable parmi les milliards de jeunes gens et comme quelqu’un qui apportera des idées nouvelles, fraîches et créatives ainsi que la vision des jeunes.

Conférence de presse

M. Tony de Brum, Ministre attaché à la présidence de la République des Îles Marshall, a donné une conférence de presse sur la question des changements climatiques et de la sécurité.

Semaine à venir aux Nations Unies

Samedi 16 février

      Aucun événement majeur n’est prévu aujourd’hui.

Dimanche 17 février

      Aucun événement majeur n’est prévu aujourd’hui.

Lundi 18 février

      Jour férié au Siège de l’ONU à New York.

Jusqu’au 21 février, Genève, onzième session du Groupe de travail intergouvernemental sur le droit à la paix.

Jusqu’au 21 février, Genève, dix-neuvième session du Sous-Comité sur la prévention de la torture.

Jusqu’au 22 février, Genève, dixième session du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme.

Genève, conférence de presse de la Commission internationale indépendante chargé d’enquêter sur la Syrie pour présenter les conclusions de son dernier rapport, en présence de M. Paulo Pinheiro, Président de la Commission, qui interviendra par vidéoconférence, et de Mme Carla del Ponte, membre de la Commission.

Genève, conférence de presse sur une étude importante du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur les efforts de l’exposition de l’homme aux agents endocrinotoxiques, en présence de Mme Maria Neira, Directrice chargée de la santé publique et de l’environnement à l’OMS.

Mardi 19 février

      À 10 heures, dans la salle du Conseil économique et social (ECOSOC), au bâtiment de la pelouse nord, 268e réunion du Comité de la Charte.

À 10 heures, salle de conférence 1 du bâtiment de la pelouse nord, inauguration de la session de fond 2013 du Comité spécial des opérations de maintien de la paix

À 15 h 15, salle de conférence 7 du bâtiment de la pelouse nord, table ronde sur « Les hommes en mouvement - La complexité de l’émigration forcée dans le monde actuel », coorganisée par la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-rouge, et les Missions permanentes du Bangladesh et de la Norvège auprès des Nations Unies.

Mercredi 20 février

      Journée internationale de la justice sociale.

À 9 heures, auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, conférence de presse de M. Evo Morales, Président de la Bolivie, à l’occasion du lancement mondial de l’Année internationale du quinoa.

À 10 heures, salle de l’Assemblée générale, réunion plénière sur le lancement mondial de l’Année internationale du quinoa.

À 10 heures, salle de conférence 2 du bâtiment de la pelouse nord, table ronde sur les mesures visant à garantir le respect et la protection des droits de l’homme des migrants, coorganisée par l’Organisation internationale des migrations (OIM), le Département des affaires économiques et sociales (DESA) et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), en collaboration avec les Missions permanentes du Mexique et des États-Unis auprès des Nations Unies.

À 15 heures, salle de conférence 2 du bâtiment de la pelouse nord, panel de discussion sur « la sécurité alimentaire et la nutrition » à l’occasion de l’Année internationale du quinoa, coorganisée par le cabinet du Président de l’Assemblée générale, la Mission permanente de la Bolivie auprès des Nations Unies, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’initiative des Nations Unies « Impact universitaire » (UNAI).

Jeudi 21 février

      Journée internationale de la langue maternelle.

Consultations du Conseil de sécurité sur le Soudan et le Soudan du Sud, ainsi que sur le Comité 1718 chargé de l’application des sanctions imposées à la République populaire démocratique de Corée (RPDC), suivies d’une réunion avec les pays contributeurs de troupes à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Vendredi 22 février

      Adoption par le Conseil de sécurité d’une résolution sur le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (BINUGBIS), suivie d’un débat sur la Mission d’administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK).

À 10 heures, salle de conférence 5 du bâtiment de la pelouse nord, manifestation spéciale sur « Les moyens d’intégrer les efforts pour progresser dans le dialogue et la coopération sur l’eau », coorganisée par la Mission permanente du Tadjikistan auprès des Nations Unies, ONU-eau et l’Institut Est-Ouest.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.