Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 5 février 2013

5 février 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 5 février 2013

5/02/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 5 FÉVRIER 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Mali

Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, M. Jeffrey Feltman, a assisté à la réunion du Groupe d’appui et de suivi sur le Mali, qui a eu lieu aujourd’hui à Bruxelles, en Belgique.  Il a dit que, pour sécuriser les gains militaires obtenus jusqu’à présent au Mali, il est important que les engagements pris lors de la Conférence des donateurs à Addis-Abeba, en Éthiopie, le mois dernier, se matérialisent rapidement pour permettre à la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA), de devenir pleinement opérationnelle et aux Forces de défense et de sécurité maliennes d’améliorer leurs compétences et capacités.

M. Feltman a salué la récente adoption de la feuille de route pour la transition par l’Assemblée nationale malienne et a dit qu’il attend sa rapide mise en œuvre.  Les autorités maliennes devraient également continuer à faire des progrès visibles dans la préparation d’élections libres, justes et transparentes qui devraient se tenir le plus vite possible.

Il s’est dit préoccupé par les allégations faisant état de graves violations des droits de l’homme dans les zones reconquises, violations qui auraient été commises par les Forces de défense et de sécurité maliennes.

L’Organisation des Nations Unies appelle toutes les parties à respecter les droits de l’homme et les normes humanitaires reconnues, et à faire tout ce qui est possible pour veiller à ce que toutes ces allégations soient examinées et que les auteurs de ces actes soient traduits en justice.

Syrie

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré aujourd’hui que la situation sanitaire s’est aggravée en Syrie au cours des six derniers mois, alors que de violents affrontements se déroulent dans les zones rurales autour de Damas.  L’accès à ces zones est constamment fluant et changeant d’une semaine à l’autre.  Dans l’ensemble, 55% des formations hospitalières publiques ont été endommagées et plus d’un tiers des hôpitaux sont hors service.

Le système d’alerte précoce de l’OMS fonctionne et rapporte une augmentation des cas d’hépatite A, une maladie liée à des carences dans l’alimentation en eau et dans les systèmes d’assainissement.  Les vaccinations contre l’hépatite A doivent avoir lieu dans les centres d’accueil de personnes déplacées où le problème se pose de manière aigüe.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que, près de deux ans depuis le début du conflit, la catastrophique crise humanitaire qui frappe la Syrie continue de s’aggraver.  Si les violences se poursuivent sans interruption, on pourrait, à court terme, voir le nombre actuel de quatre millions de personnes qui ont besoin d’une aide urgente s’accroître et celui des personnes déplacées internes dépasser deux millions.

Palestiniens

Le Secrétaire général a pris, ce matin, la parole lors de la séance d’ouverture de la réunion du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien.  Il a réaffirmé la nécessité de faire des efforts pour progresser vers une solution à deux États pour les Israéliens et les Palestiniens.

Il a dit qu’après les élections israéliennes du mois dernier, nous avons hâte de travailler avec le prochain gouvernement israélien dans la poursuite de l’objectif commun qu’est la paix.  Ce n’est pas le moment de s’arrêter ou de marquer le pas.  Le Secrétaire général a ajouté que les activités de colonisation constituent un obstacle majeur à la recherche de la solution à deux États et qu’il faut immédiatement y mettre fin.

Le Secrétaire général a noté les efforts déployés en faveur de la réconciliation palestinienne et a exprimé sa gratitude au Gouvernement égyptien pour les efforts qu’il déploie à cet égard.  Il a ajouté que, pour que de véritables progrès soient accomplis, il est nécessaire que le Hamas donne clairement sa position sur les principales questions qui se posent.

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a tenu ce matin des consultations sur la République démocratique du Congo (RDC).  Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous, a fait un exposé aux membres du Conseil.

Dans l’après-midi, le Conseil tiendra des consultations sur la Guinée-Bissau.  Le Sous-Secrétaire général aux affaires politiques, M. Tayé-Brook Zerihoun, fera un exposé.

Invité du Point de presse

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous, sera demain l’invité du Point de presse.

Concert

Une question nous a été posée hier au sujet d’un concert mettant en scène un chanteur israélien, qui aura lieu au Siège des Nations Unies le 5 mars.  Tous les coûts associés à l’organisation de ce concert sont couverts par le promoteur, qui dans ce cas est la Mission permanente d’Israël auprès des Nations Unies.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.