Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 31 janvier 2013

31 janvier 2013
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 31 janvier 2013

31/1/2013
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 31 JANVIER 2013

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Eduardo del Buey, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Syrie

Le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi, a accordé un entretien au Centre d’actualités de l’ONU.  Au cours de cette interview, M. Brahimi a réagi aux informations selon lesquelles un dirigeant de l’opposition syrienne, M. Mouaz Alkhatibare, aurait exprimé son intention de s’entretenir avec les représentants du Gouvernement syrien.  M. Brahimi a déclaré que cette proposition valait la peine d’être prise en compte, en ajoutant: « Voyons comment le Gouvernement va répondre.  Et voyons comment les camarades de Mouaz Alkhatibare vont réagir ».

M. Brahimi a reconnu que, jusqu’à présent, les efforts visant à lancer des négociations n’ont pas abouti.  Mais, a-t-il ajouté, les campagnes militaires n’ont pas davantage résolu le conflit.  « Personne n’a dit que cela serait facile », a-t-il indiqué, mais « peut-être qu’il vaut mieux négocier que s’entretuer ».

Israël

La Mission internationale indépendante d’établissement des faits chargée d’étudier l’impact des colonies de peuplement dans les territoires palestiniens occupés a publié aujourd’hui son rapport, qui se conclut par un appel à mettre fin à toutes les activités israéliennes de peuplement.  La Mission précise que, conformément à l’article 49 de la quatrième Convention de Genève, Israël doit mettre un terme à ses activités de colonisation et de peuplement, et ce, sans conditions préalables.

Le rapport explique que les colonies sont établies et développées dans le bénéfice exclusif des Juifs israéliens, et qu’elles sont maintenues à travers un système de ségrégation complète entre les colons et le reste de la population des territoires palestiniens occupés.  Le rapport souligne qu’Israël viole gravement ses obligations au titre du droit à l’autodétermination et du droit international humanitaire.

Le texte intégral du rapport est disponible sur le site Internet du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.  Il sera présenté de manière officielle au Conseil des droits de l’homme le 18 mars.

Soudan

L’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) indique que l’accès à de nombreuses parties de la région de Jebel Marra, au Darfour, reste bloqué à cause d’incidents sporadiques entre les forces du Gouvernement soudanais et les mouvements armés.  La MINUAD exhorte à nouveau toutes les parties à garantir à la Mission, aux organisations onusiennes et aux partenaires humanitaires, un plein accès aux populations affectées qui se trouvent partout au Darfour.

Bien qu’elle soit fermement déterminée à contribuer à la protection des civils au Darfour, comme le prévoit le mandat que lui a confié le Conseil de sécurité, la MINUAD souligne que le Gouvernement du Soudan est le premier responsable de cette protection et du maintien de la paix et de la sécurité dans ce pays.  La MINUAD réitère aussi l’appel qu’elle a lancé à toutes les parties pour qu’elles cessent les combats et restent engagées dans les efforts de réconciliation.

Égypte

La Directrice exécutive d’ONU-Femmes, Mme Michelle Bachelet, a exprimé aujourd’hui sa grande préoccupation devant l’escalade des violences exercées contre les femmes en Égypte.  L’entité ONU-Femmes indique être très perturbée par la gravité des attaques récemment commises contre les femmes, sachant notamment qu’il y aurait eu des agressions sexuelles, la plupart ayant été commises sur la place Tahrir, là même où les femmes égyptiennes s’étaient rassemblées pour contribuer à un avenir meilleur pour leur pays.

L’entité ONU-Femmes appelle le Gouvernement et le peuple égyptiens à s’élever fermement contre toutes les formes de violence à l’encontre des femmes et des filles, et à promouvoir les droits de l’homme pour tous, y compris les droits des femmes à vivre à l’abri de la violence et de la discrimination et de participer pleinement à la vie sociale, économique et politique.

Le communiqué de presse complet est disponible au Bureau du Porte-parole.

République démocratique du Congo (RDC)

Une question a été adressée hier au Porte-parole à propos des viols commis dans l’est de la République démocratique du Congo.

La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) nous informe que, avec ses partenaires, elle continue à soutenir les efforts menés par les autorités judiciaires congolaises pour enquêter sur les allégations de graves violations des droits de l’homme commises à Minova et aux alentours de cette ville en novembre 2012.

La prochaine phase de l’enquête prévoit le déploiement d’une mission par les autorités de justice militaire de la RDC.  Cette mission doit avoir lieu au cours des deux premières semaines de février.  Elle est soutenue par la MONUSCO et d’autres partenaires internationaux.

Les enquêteurs de la MONUSCO ont été déployés dans la zone au cours des dernières semaines.  La Mission collabore aussi avec d’autres partenaires des Nations Unies et des ONG partenaires pour assurer la protection des témoins et des victimes des violations des droits de l’homme commises dans la région de Minova.

La Mission des Nations Unies continue à rencontrer les autorités congolaises représentées au plus haut niveau et à recevoir l’assurance, de la part des hautes autorités militaires, que les mesures nécessaires sont prises pour garantir que les auteurs présumés des graves violations des droits de l’homme commises à Minova soient traduits en justice et tenus responsables de leurs actes.

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a tenu ce matin une séance officieuse pour clore ses travaux du mois de janvier.

À 12 h 30, M. Masood Khan, Représentant permanent du Pakistan auprès des Nations Unies et Président du Conseil de sécurité pour le mois de janvier, fera le point dans cette salle sur les travaux menés par le Conseil au cours du mois écoulé.

Demain, la République de Corée assumera la présidence tournante du Conseil de sécurité pour le mois de février.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.