Activités du Secrétaire général au Japon, du 31 mai au 3 juin 2013

4 juin 2013
SG/T/2907

Activités du Secrétaire général au Japon, du 31 mai au 3 juin 2013

04/06/2013
Secrétaire général
SG/T/2907
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL AU JAPON, DU 31 MAI AU 3 JUIN 2013

(Adapté de l’anglais)

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, et son épouse, Mme Ban Soon-taek, sont arrivés au Japon le vendredi 31 mai en provenance de New York.

Samedi 1er juin, le Secrétaire général a commencé sa journée par une réunion avec ses conseillers, notamment les chefs du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), du Programme alimentaire mondial (PAM) et d’ONU-Femmes.

Le Secrétaire général a ensuite prononcé un discours à l’ouverture de la session de la cinquième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD V).  « Pour trouver une solution durable, nous devons nous intéresser aux liens qui existent entre la paix, la sécurité et le développement », a-t-il dit.  (Voir communiqué de presse paru en anglais sous la côte SG/SM/15067)

En marge de la Conférence, samedi, le Secrétaire général a rencontré M. Hailemariam Dessalegn, Premier Ministre de l’Éthiopie; M. Jim Yong Kim, Président de la Banque mondiale; M. Alassane Ouattara, Président de la Côte d’Ivoire; M. Dioncounda Traoré; M. Fumio Kishida, Ministre des affaires étrangères du Japon; M. Mohamed Moncef Marzouki, Président de la Tunisie; M. Hesham Mohamed Qandil, Premier Ministre de l’Égypte; M. Idriss Deby Itno, Président du Tchad; Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, Président de la Commission de l’Union africaine; et M. Boni Yayi, Président du Bénin.

Le Secrétaire général et Mme Ban ont terminé la journée à la cérémonie de remise du deuxième prix Hideyo Noguchi Africa qui récompense des personnes pour leurs réalisations majeures dans les domaines de la recherche médicale et de la lutte contre les maladies infectieuses et autres en Afrique.

Dimanche 2 juin, le Secrétaire général a rencontré le Premier Ministre du Japon, M. Shinzo Abe.

Il a ensuite présidé une réunion du TICAD sur le thème « Vers le programme de développement de l’après-2015 ».  « Notre objectif est de nous appuyer sur la base solide des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et d’autonomiser les personnes tout en protégeant la planète », a-t-il lancé aux participants à cette réunion.  (Voir communiqué de presse en anglais SG/SM/15069)

Le Secrétaire général a ensuite pris la parole à une réunion présidée par le Président de la Banque mondiale, sur le thème « Secteur privé, commerce et investissement: des moteurs de développement ».  Il a appelé à mieux intégrer l’Afrique dans l’économie mondiale à des conditions plus favorables, en soulignant l’importance de l’investissement étranger responsable et de l’adoption de politiques volontaristes par les pays africains.  (Voir communiqué de presse en anglais SG/SM/15070)

Après une interview au journal japonais « Asahi Shimbun », il a rencontré le Président de la Somalie, M. Hassan Sheikh Mohamud.

Le Secrétaire général a ensuite pris la parole à un déjeuner offert par la Banque mondiale, le PNUD et le Gouvernement du Japon et présidé par la Présidente du Libéria, Mme Ellen Johnson-Sirleaf.  Rappelant aux participants que les changements climatiques ont longtemps été une priorité pour lui, il a exhorté les pays à honorer leur promesse de conclure un accord juridiquement contraignant d’ici à 2015.  (Voir communiqué de presse publié en anglais SG/SM/15071)

Par la suite, le Secrétaire général a assisté à une réunion plénière de la TICAD sur le thème « La paix et la stabilité ».  Dans son allocution, il a dit que, dans toute l’Afrique, la paix durable et la bonne gouvernance ont amené la croissance économique et la prospérité.  Bien qu’il y ait moins de conflits aujourd’hui en Afrique que par le passé, il a souligné que les nouvelles menaces -comme la criminalité transnationale organisée, la piraterie, le terrorisme et la radicalisation– se font lourdes.  (Voir communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/15072)

Le Secrétaire général a ensuite eu des réunions avec M. Jakaya Mrisho Kikwete, Président de la République-Unie de Tanzanie; M. Salva Kiir Mayardit, Président du Soudan du Sud; M. Navinchandra Ramgoolam, Premier Ministre de Maurice; M. Seretse Khama Ian Khama, Président du Botswana, et M. Akihiko Tanaka, Directeur de l’Agence japonaise de la coopération internationale (JICA).

S’exprimant lors d’une réunion de haut niveau sur le paludisme et le développement organisée par le Partenariat « Faire reculer le paludisme » et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, le Secrétaire général a déclaré que le paludisme prive les familles de leurs enfants, fait des ravages dans les communautés et coûte cher aux économies nationales.  Il a invité à investir dans la santé, l’un des investissements les plus rentables de notre temps, a-t-il observé, car « dépenser seulement 1 dollar contre le paludisme en Afrique peut générer un revenu d’environ 40 dollars pour le produit intérieur brut ».  (Voir communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/15073)

Dimanche 2 juin dans la soirée, le Secrétaire général et Mme Ban ont assisté au diner officiel de la TICAD, offert par le Premier Ministre du Japon.

Le Secrétaire général et Mme Ban ont quitté le Japon dans la matinée du lundi 3 juin.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.