Activités du Secrétaire général à Washington, D.C., le 11 avril 2013

17 avril 2013
SG/T/2899

Activités du Secrétaire général à Washington, D.C., le 11 avril 2013

17/04/2013
Secrétaire général
SG/T/2899
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL À WASHINGTON, D.C., LE 11 AVRIL 2013

(Adapté de l’anglais)

Le Secrétaire généra de l’ONU, M. Ban Ki-moon, s’est rendu à Washington, D.C., le jeudi 11 avril 2013, pour une visite d’une journée au cours de laquelle il a rencontré le Président des États-Unis, M. Barack Obama, à la Maison Blanche.

Le Secrétaire général et le Président des États-Unis ont eu une discussion qui a porté sur plusieurs questions d’intérêt commun pour les Nations Unies et le Gouvernement américain, y compris le conflit en Syrie, le programme d’armement nucléaire de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), le processus de paix au Moyen-Orient et les changements climatiques.

Après leur rencontre, le Président Obama et le Secrétaire général se sont adressés à la presse.

Le Secrétaire général a déclaré qu’il continuait d’être troublé par la crise en Syrie.  Il a noté que l’Organisation des Nations Unies s’est efforcée de fournir une assistance humanitaire aux personnes dans le besoin, et il a exprimé son appréciation pour le soutien généreux apporté par le Gouvernement des États-Unis en termes d’assistance humanitaire.

Le Secrétaire général a déclaré qu’il est regrettable que le Gouvernement syrien ait rejeté sa récente offre concernant l’examen des allégations relatives à l’utilisation d’armes chimiques, ajoutant qu’une mission technique a à cet égard été mise en place sous son autorité, conformément aux résolutions de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité.

Il a exhorté les autorités de la République populaire démocratique de Corée à s’abstenir de prendre d’autres mesures provocatrices et à baisser le ton de leur rhétorique.  En ce qui concerne ce pays, le Secrétaire général a vivement félicité « la réponse de principe ferme, mais mesurée » du Président Obama, faite en étroite consultation avec la République de Corée et avec l’engagement fort de pays voisins comme la Chine.

Le Secrétaire général a également exprimé sa satisfaction en ce qui concerne l’initiative du Président Obama sur le Moyen-Orient et sa récente visite dans la région.  Il s’est engagé à travailler pour exploiter pleinement l’élan suscité par la visite du Président Obama, de sorte que la solution de deux États puisse être mise en œuvre avec succès dès que possible.

Sur les changements climatiques, le Secrétaire général a déclaré qu’il avait l’intention de travailler en étroite collaboration avec les États Membres afin qu’un traité mondial juridiquement contraignant puisse être atteint d’ici à la fin de l’année 2015. 

Après sa rencontre avec le Président Obama, le Secrétaire général s’est rendu à la Banque mondiale, dont il a rencontré le Président, M. Jim Yong Kim.  Ils ont discuté des réunions de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) qui auront lieu à Washington, D.C., la semaine suivante, et auxquelles le Secrétaire général devrait également assister.

Le Secrétaire général est rentré à New York dans la journée.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.