M. Ban Ki-moon est préoccupé par l’escalade de la violence en Syrie et appelle tous les belligérants à se concentrer sur une solution politique et pacifique au conflit

26 décembre 2013
SG/SM/15560

M. Ban Ki-moon est préoccupé par l’escalade de la violence en Syrie et appelle tous les belligérants à se concentrer sur une solution politique et pacifique au conflit

26/12/2013
Secrétaire général
SG/SM/15560
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

M. BAN KI-MOON EST PRÉOCCUPÉ PAR L’ESCALADE DE LA VIOLENCE EN SYRIE ET APPELLE TOUS LES BELLIGÉRANTS

À SE CONCENTRER SUR UNE SOLUTION POLITIQUE ET PACIFIQUE AU CONFLIT

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général est gravement préoccupé par l’escalade des combats en Syrie au cours de ces derniers jours, en particulier à Alep, où des centaines de civils auraient été tués ou blessés.  Il condamne l’usage continu et sans discernement d’armes lourdes et les bombardements au mortier contre des zones où vit la population civile.  Il réitère qu’il condamne avec la plus grande fermeté l'utilisation de bombes par les forces gouvernementales, comme ce fut le cas très récemment à Alep.  Toutes les parties au conflit doivent respecter le droit international humanitaire et les droits de l’homme.  Tous les civils doivent être protégés en toute circonstance. 

Le Secrétaire général est particulièrement préoccupé par le fait qu’au moment où les efforts sont intensifiés pour amener les parties syriennes à la table des négociations, l’escalade de la violence ne pourrait servir que l’intérêt de ceux qui voient dans les moyens militaires la seule façon d’avancer, au détriment du peuple syrien qui a déjà assez souffert.  Il appelle les parties belligérantes à libérer toutes les personnes détenues ou enlevées, à mettre fin aux sièges et à permettre un accès humanitaire sans entrave à toutes les personnes dans le besoin.  Plus important encore, tous doivent commencer à travailler dans l’immédiat à réduire les niveaux de violence et à se concentrer plutôt sur ​​une solution politique et pacifique au conflit.

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.