Le Secrétaire général condamne avec fermeté l’attaque perpétrée à Kidal, au Mali, qui a causé la mort de deux Casques bleus

14 décembre 2013
SG/SM/15542-AFR/2769-PKO/387

Le Secrétaire général condamne avec fermeté l’attaque perpétrée à Kidal, au Mali, qui a causé la mort de deux Casques bleus

14/12/2013
Secrétaire général
SG/SM/15542 AFR/2769 PKO/387
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CONDAMNE AVEC FERMETÉ L’ATTAQUE PERPÉTRÉE À KIDAL,

AU MALI, QUI A CAUSÉ LA MORT DE DEUX CASQUES BLEUS

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général condamne fermement l’attentat à la bombe perpétré ce matin à la Banque malienne de solidarité à Kidal dans lequel deux Casques bleus des Nations Unies ont été tués et au moins sept Casques bleus et quatre éléments de la Garde nationale malienne ont été blessés.  Les responsables de cet acte criminel doivent être traduits en justice.

Les Nations Unies restent déterminées à accompagner le peuple et le Gouvernement maliens dans l’instauration d’une paix durable dans leur pays.  Le Secrétaire général encourage tous les Maliens à rejeter la violence et à soutenir le processus de paix, y compris en participant au deuxième tour des élections législatives ce dimanche.

Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles des Casques bleus qui ont perdu la vie dans cet attentat, et exprime ses vœux de prompt rétablissement à tous ceux qui ont été blessés.  Il présente également ses condoléances au peuple et Gouvernement sénégalais après le décès de leurs compatriotes qui servaient la communauté internationale et la cause de la paix.

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.