Le Secrétaire général exhorte le Gouvernement de la RDC et le M23 à s’engager sans délai dans la mise en œuvre des déclarations signées aujourd’hui à Nairobi

12 décembre 2013
SG/SM/15538-AFR/2766

Le Secrétaire général exhorte le Gouvernement de la RDC et le M23 à s’engager sans délai dans la mise en œuvre des déclarations signées aujourd’hui à Nairobi

12/12/2013
Secrétaire général
SG/SM/15538 AFR/2766
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EXHORTE LE GOUVERNEMENT DE LA RDC ET LE M23 À S’ENGAGER SANS DÉLAI DANS LA MISE EN ŒUVRE

DES DÉCLARATIONS SIGNÉES AUJOURD’HUI À NAIROBI

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général des Nations Unies se réjouit de la conclusion du Dialogue de Kampala entre le Gouvernement de la République démocratique du Congo et la direction du mouvement M23, suite à la signature de déclarations par les parties aujourd’hui à Nairobi au Kenya et à la publication d’un communiqué final de M. Yoweri Kaguta Museveni, Président de la République d’Ouganda, et de Mme  Joyce Hilda Mtila Banda, Présidente de la République du Malawi, en leur qualité respective de Présidents en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) et de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).  Ceci représente une étape positive pour mettre fin à des cycles de conflits meurtriers qui ont causé d’immenses souffrances au peuple congolais.

Le Secrétaire général félicite le Gouvernement de la République d’Ouganda pour avoir accueilli et facilité les négociations menées sous les auspices de la CIRGL.

Le Secrétaire général note que les documents issus du Dialogue de Kampala n’accordent pas d’immunité aux auteurs présumés de crimes de guerre, crimes contre l’humanité, génocide, ou de violations flagrantes des droits de l’homme.  Il exhorte les parties à s’engager sans délai dans la mise en œuvre de leurs déclarations et au respect strict de leurs engagements.  Il réitère le soutien et la disponibilité des Nations Unies à faciliter la mise en œuvre des engagements pris par les parties, si nécessaire.

Le Secrétaire général exhorte tous les autres groupes armés en République démocratique du Congo à déposer immédiatement les armes, et à poursuivre leurs objectifs par des moyens pacifiques.  Le Secrétaire général espère que la République démocratique du Congo et ses voisins œuvreront ensemble, sur la base des développements positifs récents, à la recherche de solutions aux causes profondes de l’instabilité à l’est de la RDC, à travers la mise en œuvre de leurs engagements pris au titre de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo et la région.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.