Le Secrétaire général est gravement préoccupé par les détentions et la violence avec laquelle l’on disperse les manifestants en Égypte

27 novembre 2013
SG/SM/15500-AFR/2756

Le Secrétaire général est gravement préoccupé par les détentions et la violence avec laquelle l’on disperse les manifestants en Égypte

27/11/2013
Secrétaire général
SG/SM/15500 AFR/2756
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EST GRAVEMENT PRÉOCCUPÉ PAR LES DÉTENTIONS ET LA VIOLENCE

AVEC LAQUELLE L’ON DISPERSE LES MANIFESTANTS EN ÉGYPTE

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général est gravement préoccupé par les détentions et la violence avec laquelle l’on disperse les manifestants en Égypte, y compris les informations faisant état d’agressions sexuelles.  Il souligne l’importance qu’il y a à respecter les manifestations pacifiques et la liberté de réunion, et l’engagement en faveur du dialogue et de la non-violence.

Pendant que les autorités égyptiennes examinaient une loi pour régir les manifestations, le Secrétaire général les encourageait à faire en sorte que toute loi adoptée soit pleinement conforme aux normes internationales des droits de l’homme.

Le Secrétaire général réitère les préoccupations de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme qui indique que la nouvelle loi pourrait conduire à de graves violations de la liberté de se réunir pacifiquement.  À l’instar de la Haut-Commissaire, il exhorte les autorités égyptiennes à envisager des amendements à cette loi.  La création d’un climat favorable à la liberté d’expression et de réunion est un élément clef de la faculté de l’Égypte à tenir, de manière crédible, le référendum prévu sur la constitution, puis les élections présidentielle et législatives.

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.