Le Secrétaire général appelle à contribuer au Fonds d’affectation spéciale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

18 novembre 2013
SG/SM/15477-AFR/2750-OBV/1279

Le Secrétaire général appelle à contribuer au Fonds d’affectation spéciale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

18/11/2013
Secrétaire général
SG/SM/15477
AFR/2750
OBV/1279
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

M. BAN KI-MOON CITE COMME ATOUTS POUR L’INDUSTRIALISATION DE L’AFRIQUE, LE DYNAMISME

ÉCONOMIQUE, LA FORTE PROPORTION DE JEUNES ET LE POTENTIEL D’INNOVATION


On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique, le 20 novembre:


À l’occasion de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique, rappelons que la création d’emplois et l’esprit d’entreprise sont essentiels pour éliminer la pauvreté.


Certes, il y a en Afrique certaines des économies à la croissance la plus rapide au monde, une croissance plurisectorielle, mais beaucoup trop d’Africains restent laissés pour compte.  La région est minée par le chômage, qui touche en particulier les jeunes.  Nombreux sont ceux, notamment les femmes, qui ont des conditions de travail précaires et gagnent peu.


Alors que nous nous efforçons d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement et de façonner le programme de développement pour l’après-2015, il nous faut tenter de remédier au problème du chômage, celui des jeunes en particulier, et aux faiblesses d’une économie qui repose en grande part sur le secteur non structuré.  En s’attachant à créer des emplois et à promouvoir l’esprit d’entreprise et la création de petites et moyennes entreprises, nous pouvons stimuler sur tout le continent un développement industriel durable et profitant à tous.


Le dynamisme économique, la forte proportion de jeunes et le potentiel d’innovation de l’Afrique sont de grands atouts qui devraient lui permettre d’avoir des industries plus solides et compétitives.  En cette année qui marque le cinquantième anniversaire de la création de l’Organisation de l’unité africaine, l’Organisation des Nations Unies tient à réaffirmer l’engagement qu’elle a pris en faveur du développement de l’Afrique et de l’action menée par l’Union africaine pour assurer une croissance qui profite à tous.


Ensemble, tâchons de stimuler la création d’emplois et d’entreprises sur tout le continent, pour ouvrir des perspectives durables et construire un avenir plus prospère pour tous.


*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.