Le Secrétaire général est préoccupé par l’escalade de la violence au Mozambique

23 octobre 2013
SG/SM/15418-AFR/2729

Le Secrétaire général est préoccupé par l’escalade de la violence au Mozambique

23/10/2013
Secrétaire général
SG/SM/15418 AFR/2729
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EST PRÉOCCUPÉ PAR L’ESCALADE DE LA VIOLENCE AU MOZAMBIQUE

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général est préoccupé par la récente escalade de la violence au Mozambique entre les forces du gouvernement et les membres de la Résistance nationale mozambicaine (RENAMO).

Le Secrétaire général appelle toutes les parties à s’abstenir de tout acte susceptible de menacer la paix et la stabilité qui ont prévalu pendant les 21 dernières années, depuis la signature de l’Accord général de paix pour le Mozambique à Rome, en 1992.

Il les exhorte à pleinement s’engager dans un dialogue inclusif afin de résoudre les divergences au sein de l’ordre démocratique établi et de s’assurer que le pays puisse continuer de réaliser l’inclusion sociale et le développement durable pour tous.

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.