République centrafricaine: M. Ban Ki-moon condamne les attaques contre les Musulmans et les Chrétiens et appelle les autorités à traduire en justice leurs auteurs

6 octobre 2013
SG/SM/15373-AFR/2715

République centrafricaine: M. Ban Ki-moon condamne les attaques contre les Musulmans et les Chrétiens et appelle les autorités à traduire en justice leurs auteurs

6/10/2013
Secrétaire général
SG/SM/15373 AFR/2715
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE: M. BAN KI-MOON CONDAMNE LES ATTAQUES CONTRE LES MUSULMANS

ET LES CHRÉTIENS ET APPELLE LES AUTORITÉS À TRADUIRE EN JUSTICE LEURS AUTEURS

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général est très préoccupé par la situation qui prévaut en République centrafricaine et qui demeure volatile, imprévisible et marquée par l’absence d’ordre public.

Il est particulièrement inquiet du nombre croissant d’attaques ciblées et de représailles contre les Musulmans et les Chrétiens, y compris les incidents les plus récents sur l’axe Bossangoa-Bossembele.  Il condamne fermement ces attaques qui sont susceptibles d’aggraver la crise dans le pays.

Le Secrétaire général appelle toutes les parties concernées, y compris les anciens combattants de la Séléka et les nouveaux groupes d’autodéfense, à s’abstenir de toutes violences à l’encontre des populations civiles, et à respecter les droits de l’homme.  Il rappelle aux autorités nationales leur responsabilité de traduire en justice les auteurs de ces massacres et de protéger tous les Centrafricains contre ces abus.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.