Le Secrétaire général est attristé par la mort d’un deuxième Casque bleu tanzanien en République démocratique du Congo

27 septembre 2013
SG/SM/15354-AFR/2707-PKO/371

Le Secrétaire général est attristé par la mort d’un deuxième Casque bleu tanzanien en République démocratique du Congo

27/9/2013
Secrétaire général
SG/SM/15354 AFR/2707 PKO/371
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EST ATTRISTÉ PAR LA MORT D’UN DEUXIÈME CASQUE BLEU TANZANIEN

EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général est attristé par la mort d’un Casque bleu tanzanien qui a succombé aux blessures reçues lors d’affrontements dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) à la fin du mois d’août.  Le soldat de la paix avait été blessé lors d’une attaque du M23 qui avait pris pour cible une position de l’ONU près des collines de Kibati, à 15 km au nord de Goma.  Il s’agit du deuxième Casque bleu tanzanien, mort à la suite de cette attaque.

Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus forts les attaques dirigées contre des Casques bleus de laMission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo(MONUSCO) et causant des morts et des blessés.  Il présente ses sincères condoléances et exprime sa sympathie à la famille des victimes et au Gouvernement de la République-Unie de Tanzanie.

L’ONU reste déterminée à prendre toutes les mesures nécessaires, conformément à la résolution 2098 (2013) du Conseil de sécurité pour protéger les civils dans l’est de la République démocratique du Congo.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.