La promotion de l’alphabétisation aide les gens à écrire leur tranche de vie et à participer à l’écriture de l’avenir, déclare le Secrétaire général

3 septembre 2013
SG/SM/15250-OBV/1251

La promotion de l’alphabétisation aide les gens à écrire leur tranche de vie et à participer à l’écriture de l’avenir, déclare le Secrétaire général

3/9/2013
Secrétaire général
SG/SM/15250
OBV/1251
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LA PROMOTION DE L’ALPHABÉTISATION AIDE LES GENS À ÉCRIRE LEUR TRANCHE DE VIE

ET À PARTICIPER À L’ÉCRITURE DE L’AVENIR, DÉCLARE LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL


On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, le 8 septembre:


Plus de 773 millions de jeunes et d’adultes dans le monde ne peuvent pas lire ce message car ils n’ont pas encore complètement acquis les mécanismes de la lecture et de l’écriture.  Ils sont incapables de remplir une demande d’emploi, de déchiffrer un horaire d’autobus ou de lire une histoire à leurs enfants.  Les deux tiers sont des femmes qui se voient privées de cette condition essentielle à une pleine participation à la société.


À une époque où le savoir est primordial, l’alphabétisation est l’un des fondements d’un monde plus juste, plus solidaire et plus viable.  Elle peut contribuer à la réalisation de l’ensemble des Objectifs du Millénaire pour le développement.  Elle nous permet d’accéder à l’information et d’améliorer ainsi notre état de santé et notre alimentation, d’élargir nos sources de revenus, de nous adapter aux changements environnementaux et de faire des choix en connaissance de cause.


Lorsque nous investissons dans l’apprentissage et l’alphabétisation, nous investissons dans la dignité, le développement et la paix.  C’est la raison pour laquelle j’ai lancé l’initiative « L’éducation avant tout », dont le but est d’aider tous les enfants à aller à l’école.  Au moins 250 millions d’enfants en âge d’être scolarisés dans le primaire ne savent ni lire, ni écrire ni compter. La moitié de ces filles et de ces garçons n’ont jamais été scolarisés ou sont poussés vers la sortie avant leur quatrième année.  Par ailleurs, 200 millions d’adolescents, dont certains ont achevé l’école secondaire, n’ont pas acquis les mécanismes de la lecture et de l’écriture; notre initiative vise donc également l’amélioration de la qualité de l’éducation et la promotion de la notion de citoyenneté mondiale.


J’exhorte tous les pays à faire de l’éducation et de l’alphabétisation des priorités nationales et à collaborer avec des partenaires dans l’ensemble de la société à l’accomplissement de ces objectifs.  En promouvant l’alphabétisation, nous pouvons aider des millions de personnes à écrire leur propre tranche de vie et à participer à l’écriture de notre avenir commun.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.