Le Secrétaire général est profondément préoccupé par l’impasse politique en Égypte

9 août 2013
SG/SM/15209

Le Secrétaire général est profondément préoccupé par l’impasse politique en Égypte

9/8/2013
Secrétaire général
SG/SM/15209
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EST PROFONDÉMENT PRÉOCCUPÉ PAR L’IMPASSE POLITIQUE EN ÉGYPTE

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Alors que les célébrations de l’Eïd al-Fitr musulman touchent à leur fin, le Secrétaire général est profondément préoccupé par l’impasse politique persistante en Égypte.  Le Secrétaire général réaffirme son engagement à soutenir des approches non violentes dirigées par les Égyptiens pour répondre aux aspirations du peuple égyptien.

Depuis janvier 2011, les Égyptiens ont fait entendre leurs voix, à travers une série de manifestations massives et pacifiques qui ont suscité des changements sans précédent et un débat sur l’avenir de l’Égypte.  Le Secrétaire général salue le profond courage et l’engagement des Égyptiens au cours de cette période dans l’exercice de leurs droits à se réunir pacifiquement et à la liberté d’expression pour appuyer leurs visions respectives de faire avancer l’Égypte.

Toutefois, à la lumière des tensions actuelles et compte tenu du risque de violence potentielle, le Secrétaire général estime également qu’il est d’une importance cruciale que toutes les parties en Égypte -celles disposant d’une autorité, ainsi que celles qui protestent dans la rue- puissent de toute urgence reconsidérer leurs actions actuelles et leur langage.

Pour cette raison, le Secrétaire général exhorte les Égyptiens à abandonner et à s’abstenir de toute action ou tout mot susceptible d’être perçu par les autres comme une provocation.  Ils devraient, au contraire, essayer de chercher de manière créative de nouvelles approches en vue d’un processus politique véritablement inclusif enraciné dans la réconciliation.  De l’avis du Secrétaire général, les stratégies politiques doivent s’adapter à l’évolution des circonstances et des réalités si elles veulent servir leur pays.

La préoccupation immédiate du Secrétaire général concerne les dirigeants de l’Égypte, de tous bords, d’exercer leur leadership et leur responsabilité pour faire tout ce qui peut être fait afin d’empêcher de nouvelles pertes en vies humaines parmi la population égyptienne.

Tant qu’ils évitent la voie de la violence, le Secrétaire général est confiant dans le fait que le peuple égyptien, qui représente une des civilisations les plus grandes et historiques du monde, parviendra à trouver un moyen d’aller de l’avant.  Les Nations Unies demeurent pleinement engagées à soutenir l’Égypte.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.