Le Secrétaire général attire l’attention sur la Convention du travail maritime de l’OIT, « une panoplie complète de droits » pour les gens de mer

24 juin 2013
SG/SM/15130-OBV/1236

Le Secrétaire général attire l’attention sur la Convention du travail maritime de l’OIT, « une panoplie complète de droits » pour les gens de mer

24/06/2013
Secrétaire général
SG/SM/15130 OBV/1236
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL ATTIRE L’ATTENTION SUR LA CONVENTION DU TRAVAIL MARITIME DE L’OIT,

« UNE PANOPLIE COMPLÈTE DE DROITS » POUR LES GENS DE MER

On trouvera ci-après le texte du message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée des gens de mer, célébrée le 25 juin:

Pour fonctionner efficacement, l’économie moderne mondialisée dépend du transport de marchandises en grandes quantités entre des lieux du monde entier, et la voie maritime représente le seul moyen viable de déplacer la vaste majorité de ces biens.  Le secteur des transports maritimes joue donc un rôle central dans les moyens d’existence de milliards de personne, et il est tributaire du travail des gens de mer. Sans eux, le commerce international s’arrêterait net.

Les métiers de la mer sont difficiles, pénibles et parfois dangereux.  Mais grâce au cadre complet de mesures mis au point par l’Organisation maritime internationale (OMI) et d’autres organismes des Nations Unies, le transport maritime est aujourd’hui plus sûr et plus propre qu’il ne l’a jamais été.  C’est grâce au savoir-faire, à la compétence et au dévouement des 1,5 million de marins de la marine marchande du monde entier que ces mesures sont dûment appliquées là où cela compte – à bord des navires.  Les gens de mer sont ainsi pour beaucoup dans la nette progression des performances de leur secteur en matière de sécurité et de respect de l’environnement, qui est d’autant plus impressionnante quand on sait qu’elle a eu lieu alors que le trafic maritime connaissait une vaste expansion ces dernières années.  C’est un apport majeur, quoique largement méconnu, à la réussite des efforts que mène le monde pour parvenir aux Objectifs du Millénaire pour le développement.

L’année 2013 est particulièrement importante pour les gens de mer, car la Convention du travail maritime de l’Organisation internationale du Travail entrera en vigueur en août.  Ce nouvel instrument assure aux gens de mer une panoplie complète de droits et une protection globale sur le lieu de travail, et ce « quatrième pilier » du régime réglementaire international pour un transport maritime de qualité vient compléter les conventions clefs de l’OMI.

En cette Journée des gens de mer, je demande à chacun d’avoir une pensée pour ces hommes et femmes courageux issus des quatre coins du monde, qui affrontent des périls et de rudes conditions de travail pour faire fonctionner 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 les systèmes complexes et de haute technicité que sont les navires modernes.  Nous dépendons tous de leur travail, et il y a lieu d’être reconnaissants.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.