« Lorsqu’elle perd son mari, la femme ne devrait pas perdre ses droits »: le Secrétaire général rappelle que 115 millions de veuves vivent dans la pauvreté

17 juin 2013
SG/SM/15113-OBV/1231

« Lorsqu’elle perd son mari, la femme ne devrait pas perdre ses droits »: le Secrétaire général rappelle que 115 millions de veuves vivent dans la pauvreté

17/06/2013
Secrétaire général
SG/SM/15113 OBV/1231
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

« LORSQU’ELLE PERD SON MARI, LA FEMME NE DEVRAIT PAS PERDRE SES DROITS »: LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

RAPPELLE QUE 115 MILLIONS DE VEUVES VIVENT DANS LA PAUVRETÉ

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée internationale des veuves, le 23 juin:

Lorsqu’elle perd son mari, la femme ne devrait pas perdre ses droits.  Pourtant, 115 millions de veuves vivent dans la pauvreté et 81 millions ont été victimes de violences physiques.  Les filles mariées à des hommes beaucoup plus âgés sont particulièrement vulnérables.  Profitons de cette Journée internationale des veuves pour défendre les droits de toutes celles qui sont passées par cette épreuve, pour qu’elles connaissent des jours meilleurs et qu’elles mesurent tout ce qu’elles peuvent apporter à notre monde.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.