Le Secrétaire général voit une Afrique pleine d’espoir et prête à relever les défis de la santé, de l’éducation, de la sécurité, de la démocratie et de l’environnement

28 mai 2013
SG/SM/15049-AFR/2633

Le Secrétaire général voit une Afrique pleine d’espoir et prête à relever les défis de la santé, de l’éducation, de la sécurité, de la démocratie et de l’environnement

28/05/2013
Secrétaire général
SG/SM/15049 AFR/2633
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL VOIT UNE AFRIQUE PLEINE D’ESPOIR ET PRÊTE À RELEVER LES DÉFIS DE

LA SANTÉ, DE L’ÉDUCATION, DE LA SÉCURITÉ, DE LA DÉMOCRATIE ET DE L’ENVIRONNEMENT

On trouvera ci-après le texte de l’allocution que le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a prononcée, le 25 mai à Addis-Abeba, à la cérémonie du cinquantième anniversaire de l’Organisation de l’unité africaine devenue l’Union africaine:

Nous sommes ici aujourd’hui pour célébrer un demi-siècle d’avancées en Afrique.  Si nous rendons hommage à toutes les personnalités hors du commun qui ont marqué le XXe siècle par leurs actes, leur stature ou leurs idées visionnaires, notre regard n’en est pas moins tourné vers l’avenir.  Une nouvelle génération fait entrer les rêves des pères fondateurs dans le XXIe siècle.

À l’heure actuelle, la paix règne dans la plupart des pays d’Afrique.  La démocratie s’enracine. La société civile se mobilise.  Les économies se développent. Les revenus augmentent.  Les perceptions changent. L’espoir est là.

Bien sûr, nous n’ignorons pas les problèmes.  Trop de mères africaines meurent encore en donnant la vie et trop de jeunes restent sans éducation ou sans travail.  Trop de familles africaines sont en proie à l’insécurité et à la violence sexuelle.  Trop d’institutions n’ont pas encore réussi à gagner l’entière confiance des citoyens.  Les changements climatiques, la désertification, la pénurie d’eau et la dégradation de l’environnement sont des enjeux vitaux.  Mais je vois s’éveiller une Afrique prête à relever ces défis.  L’Organisation des Nations Unies est fière d’être votre partenaire depuis toujours.

Notre ambition commune est claire:  Une vie digne dans un environnement sûr, la liberté et des perspectives offertes à tous les Africains, sans exception; des communautés résilientes face aux catastrophes et aux dissensions; des nations qui aident les gens à réaliser leur potentiel, à commencer par les femmes et les jeunes; des régions qui s’unissent pour investir et construire des infrastructures; des économies qui répondent aux besoins présents et futurs des habitants de l’Afrique; Un continent qui s’équipe pour la paix, le développement durable et le respect des droits de l’homme.  Un continent qui atteint les objectifs du Millénaire pour le développement et dont les aspirations sont au cœur des priorités de développement pour l’après-2015.

En tant que Secrétaire général de l’ONU, j’ai eu l’honneur de parcourir de bout en bout ce continent magnifique et fascinant.  Et je suis arrivé à une conclusion essentielle: Il n’y a pas en Afrique de problèmes qui ne puissent être résolus grâce au potentiel de l’Afrique.

Long live Africa! Vive l’Afrique! Tah-ya Afreeq-ya! Longa Vida a Africa! Viva África! Lidumu bara la Afrika! 

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.