Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus forts la mort d’un Casque bleu pakistanais victime d’une attaque contre la Mission de l’ONU en RDC

8 mai 2013
SG/SM/15011-AFR/2614-PKO/342

Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus forts la mort d’un Casque bleu pakistanais victime d’une attaque contre la Mission de l’ONU en RDC

8/05/2013
Secrétaire général
SG/SM/15011
AFR/2614
PKO/342
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CONDAMNE DANS LES TERMES LES PLUS FORTS LA MORT D’UN CASQUE BLEU

PAKISTANAIS VICTIME D’UNE ATTAQUE CONTRE LA MISSION DE L’ONU EN RDC


La déclaration suivante a été communiquée, le 7 mai, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général des Nations Unies est choqué par la nouvelle de l’attaque menée par des éléments armés non identifiés contre un convoi militaire de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) au Sud Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo.  Il condamne dans les termes les plus forts la mort d’un Casque bleu pakistanais lors de cette attaque.  Il rappelle que les attaques contre les Casques bleus constituent un crime de guerre passible de poursuites devant la Cour pénale internationale.


Le Secrétaire général présente ses condoléances les plus sincères à la famille de la victime, ainsi qu’au Gouvernement de la République islamique du Pakistan.


Le Secrétaire général demande au Gouvernement de la République démocratique du Congo de traduire les auteurs de ce crime en justice.  La MONUSCO a immédiatement ouvert une enquête sur l’attaque.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.